BMW va adapter toutes ses usines allemandes à la production de voitures électriques

19 novembre 2020 à 16h47
19

BMW a annoncé que toutes les infrastructures présentes dans le pays d'origine de la marque allaient être utilisées pour fabriquer des voitures électriques.

La marque ne prend ainsi pas le chemin suivi par d'autres constructeurs, qui transforment généralement une ou plusieurs usines pour les dédier entièrement à l'électrique, séparant nettement la production de voitures à moteur thermique de celle de véhicules « zéro émission ».

Un modèle électrique par usine dans deux ans

Une semaine après la présentation de son crossover électrique iX, BMW a annoncé que ses usines allemandes allaient toutes, sans exception, produire des voitures électriques à l'avenir. Le site historique de Munich, où est basée la marque, va ainsi être nettement modernisé.

« Nous allons implanter de manière systématique notre stratégie d'électrification. Au terme de l'année 2022, toutes nos usines allemandes fabriqueront au moins une voiture entièrement électrique », a déclaré Milan Nedeljkovic, membre du conseil d'administration de BMW et responsable de la production de la marque.

« Nous sommes capables de produire à la fois des véhicules avec un moteur à combustion et des groupes motopropulseurs électriques sur la même ligne, et de répondre de manière flexible aux demandes des clients. C'est un facteur crucial de succès ».

La production des moteurs à combustion va être délocalisée

L'usine de Munich accueillera donc dans deux ans la production de la berline électrique i4, et l'iX sera aussi conçue en Bavière, à Dingolfing. À l'instar des autres usines de la marque, les deux sites mettront ainsi l'accent sur le « zéro émission », sans toutefois abandonner totalement la production thermique.

Dans l'usine de Regensburg, l'électrique et le thermique seront fabriqués conjointement : le futur crossover X1 sera en effet disponible avec un moteur à combustion ou avec un groupe motopropulseur 100 % électrique. Ce sera aussi le cas du site de Leipzig, où le futur Mini Countryman sera produit avec des technologies similaires à celles du X1.

Cependant, si les usines allemandes continuent à construire des voitures à moteur thermique, les blocs propulseurs eux-mêmes ne seront plus assemblés en Allemagne, mais en Angleterre et en Autriche. Le site britannique de Hams Hall ne construira que l'imposant 12 cylindres ; le reste des blocs thermiques sera produit à Steyr.

Source : Communiqué de presse

19
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le Xiaomi Redmi Note 9 Pro 128 Go à prix choc pour les Hottes Days chez AliExpress
Xpeng P7 Wing : la berline chinoise électrique de luxe qui veut détrôner la Tesla Model S
RED by SFR : le forfait mobile 100 Go au prix de celui de 80 Go 🔥
Offrez une montre connectée Huawei Watch GT pour moins de 100€ sur Amazon
Bons plans de Noël : 7 offres à saisir chez Cdiscount avant le Black Friday
OneWeb, le concurrent de Starlink, renaît de ses cendres
Idée cadeau pour Noël : ces Hauts-Parleurs 2.1 Logitech Z333 à prix Black Friday chez Amazon
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce lundi soir
Bon plan Fnac : deux SSD Samsung en promotion avant le Black Friday
Test iPad Air (2020) : à deux doigts de passer Pro
Haut de page