Plusieurs Mini électriques arriveront dans les prochaines années

30 octobre 2020 à 13h28
3
Mini electric

BMW a confirmé que la marque Mini allait développer sa gamme électrique dans les prochaines années, alors que la marque exploite pour le moment une gamme majoritairement thermique, à laquelle s'est ajoutée récemment la Mini Cooper SE.

Le premier modèle « zéro émission » de la filiale de BMW n'est que le début, et des modèles embrassant davantage la volonté d'une identité propre devraient être commercialisés dans les prochaines années.

De l'électrique pour tout le monde

Mini souhaite mettre en place une stratégie visant à proposer des choix multiples à ses clients, avec l'objectif de pouvoir satisfaire tous types d'utilisation. En effet, la Mini Cooper SE est une citadine électrique qui se cantonne à une utilisation assez limitée, mais la marque ne souhaite pas se cantonner à cette proposition.

« Nous poursuivons l'approche "Power of Choice" de BMW Group afin de répondre aux besoins de nos clients dans le monde entier » a expliqué Bernd Körber, directeur de la marque. « Cela permettra de créer les conditions d'une nouvelle croissance et de façonner activement la transformation de la mobilité. »

Mini révèle d'ores et déjà la composition de cette future gamme électrique, avec la Mini Hatch à trois portes, un autre modèle qui devrait se présenter comme un petit crossover, et un deuxième crossover qui se positionnera sur le segment des berlines compactes. Les deux petits modèles seront également proposés avec des motorisations thermiques.

Une stratégie de renouveau encore plus marquée

Körber confirme par la même occasion que Mini souhaite élargir sa clientèle tout en conservant celle déjà conquise par les voitures de la marque propulsées par des énergies plus conventionnelles. C'est pour cela que les motorisations thermiques seront prolongées, mais aussi que l'hybride rechargeable gardera une place dans la gamme. Mini précise que les modèles électrifiés représentent désormais 10 % des ventes.

« Mini a toujours été la réponse à des défis très particuliers liés à la mobilité individuelle. Et la volonté de remettre en cause le statu quo continue, aujourd'hui encore, à façonner la marque. Outre l'électromobilité, la conquête de nouveaux clients et marchés sera d'une importance cruciale pour l'avenir de Mini. »

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Dahita
Probleme des minis c’est qu’elles ne sont pas compatibles Android Auto. Gros deal-breaker pour ma part.
BricoleurDuDimanche83
Oui, Oui de l’électrique à 35000€ pour tout le monde… et alors la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu… Mais biensur !!!
zoup01
La parfaite citadine…chère, mais même en thermique, c’est pas donné, 35000€ c’est le prix entre la Cooper et la Cooper S.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Android s'invite sur Raspberry Pi via un portage non officiel
NVIDIA offre Call of Duty Black Ops Cold War pour tout achat d'une RTX 3080 ou 3090
Galaxy S21 Ultra : un cinquième capteur s'ajoute au monstrueux module photo sur de nouveaux rendus
Demon's Souls : 5 minutes de gameplay sur PS5 et de nombreuses options graphiques
Confinement oblige, la chaîne Micromania est contrainte de fermer l'intégralité de ses magasins
JPMorgan lance les premières transactions de sa propre crypto-monnaie
Amazon triple ses bénéfices au dernier trimestre
Call of Duty: Black Ops Cold War : Activision partage les configurations et l'espace disque requis
La Porsche Cayenne PHEV reçoit à son tour une meilleure batterie
Facebook affiche des revenus en hausse au troisième trimestre mais s'inquiète pour 2021
Haut de page