Au Royaume-Uni, du biométhane à base de fumier de vache dans le réseau de gaz naturel

17 août 2020 à 13h12
12
vache © Pixabay
© Pixabay

Du biométhane produit à partir de fumier de vache a été injecté dans le réseau de gaz naturel britannique. Une première dans le pays selon l'opérateur National Grid.

Si ce premier essai prête à sourire, les ambitions britanniques sont sérieuses, les responsables affirmant que le biométhane doit jouer un rôle important dans la réduction des émissions britanniques de gaz à effet de serre.

Un premier essai sur un an

Le gaz a été produit en mars dernier dans une usine de digestion anaérobie (AD) du Cambridgeshire. Privés d'oxygène, du fumier et de la paille ont ainsi donné un biogaz principalement constitué de méthane.

Si le procédé utilisant ici du fumier de vache est déjà bien connu, National Grid a franchi une étape supplémentaire en connectant l'usine aux maisons environnantes, leur fournissant du gaz naturel destiné au chauffage et aux cuisines. L'opérateur affirme que ses pipelines peuvent supporter un débit allant jusqu'à 15 000 mètres cubes de gaz par heure.

Un essai a ainsi débuté fin juillet. Il vise à alimenter une dizaine de foyers en biogaz pendant un an. Si le test est une réussite, National Grid envisagera d'injecter dans son réseau davantage de biométhane. Il doit, à terme, remplacer le gaz naturel fossile et aider le pays à tenir ses engagements d'émission de CO2 pour 2050.

Le biométhane doit jouer un rôle « critique » selon National Grid

S'il est possible de créer du biométhane à partir d'autres matières organiques, l'injection d'un biogaz produit à partir de fumier de vache dans le réseau serait une première au Royaume-Uni. Pour Ian Radley, le responsable des opérations des systèmes de gaz chez National Grid, le biométhane doit jouer un rôle « critique » dans l'alignement du secteur gazier britannique avec les objectifs d'émission, « aux côtés de l'hydrogène ».

L'injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel est effectivement une méthode de valorisation du biogaz explorée par les pays, et la majeure partie des matières utilisées est issue du monde agricole. À ce titre, les déjections animales font partie des matières premières les plus souvent utilisées pour le procédé de méthanisation.

En France, selon GRDF, un total de 150 sites injectent du biométhane dans son réseau, 80% des producteurs étant des agriculteurs. Ces sites de production lui fournissent 2 637 GWh par an, soit l'énergie nécessaire pour chauffer plus de 440 000 foyers. L'opérateur estime également qu'il est possible d'atteindre 30% de gaz renouvelable en 2030.

Modifié le 17/08/2020 à 13h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
Blues_Blanche
Sujet intéressant. On en produit donc aussi en France.
marc6310
La blague … La vrai bonne nouvelle pour la planète serait que l’on réduise drastiquement voir arrêter la production (et non l’élevage puisqu’il sont considérés comme biens et non êtres vivants) de pauvres vaches et des autres animaux. On essaye de faire croire a une bonne nouvelle ce qui est en fait la dissimulation du plus gros pôle pollution des gaz a effet de serre de nos sociétés.<br /> C’est comme dire qu’on arrive à faire des tupperware ou des pulls avec du plastique recyclé et que donc c’est une super nouvelle et qu’il ne faut pas revoir l’usage de celui ci.<br /> Au delà de chercher a faire le bien les gens cherchent surtout a soulager leur conscience. Mais une chose est a retenir c’est pas avec des consciences trompées que l’on sauve le vivant.
exoje
Le premier qui gaze avec Marc, il aura à faire à moi.
Doss
Au contraire, moi je suis près à sortir le popcorn
Sekki
Ah ! c’était ça l’odeur !
Element_n90
@Benoît Théry<br /> En tout cas, très jolie photo d’illustration<br /> Qui peut rester insensible devant ces beautés ?<br />
quinoace
Il y a 50 ans de gaz naturel sous la méditerranéen gratos.
kroman
Ça se pratique aussi en France ! https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/methanisere-premier-methaniseur-100-agricole-injection-gaz-ete-inaugure-isere-1738699.html<br /> En Allemagne aussi, mais différemment, dans des conditions horribles pour les bêtes…
c_planet
Elle s’en fiche, la nature, du méthane des vaches et de la société qui les élève, c’est elle qui a inventé la termitière, la fermentation des sols inoccupés, etc. Bref, le méthane qu’on crée, on en a déjà fait disparaitre la contrepartie naturelle.
Un_Utilisateur_Inconnu
Si j’ai bien compris; le méthane pollu ?
Un_Utilisateur_Inconnu
La nature n’a pas de consience
s_antoine
En retard nos amis anglais !!!<br /> Portail Réussir<br /> Méthanisation | Dans le Tarn, une production de gaz agricole qui bénéficie...<br /> Produire de l'énergie renouvelable sur une exploitation agricole et injecter <br /> du gaz dans le réseau pour contribuer aux besoins des habitants et <br /> entreprises locales. C'est le projet mené à bien par Jacques et Pierre <br /> Assemat dans le Tarn.<br /> ...<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Renault pourrait proposer une Talisman électrique pour concurrencer la Model 3 de Tesla
DS Automobiles s'illustre à nouveau aux championnats du monde de Formule E
Les États-Unis réfléchissent à bannir le géant chinois du e-commerce Alibaba
Fortnite : le jeu (et le pack Dernier Rire) en boîte sur PS5 et Xbox Series X en novembre
Le navigateur Chrome continue de déployer des fonctionnalités pour optimiser la batterie
De Google Duo et Google Meet, il n'en restera qu'un
On a des nouvelles (pas très réjouissantes...) de Metroid Prime 4 sur Nintendo Switch
Xbox One S : une nouvelle version de la console pourrait sortir prochainement
La trottinette électrique Go Ride 80Pro Night Edition à moins de 250€
Contrairement aux apparences, Outriders ne sera pas un jeu-service
Haut de page