Hydrogène : quelle feuille de route pour développer la filière en France ?

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
24 juillet 2020 à 09h35
0

L’hydrogène est-il la solution pour réussir la transition énergétique ? Certains le pensent. La France souhaite faire partie des pays qui seront en tête des recherches et publie cette semaine son plan.

L’Afhypac, (Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible), regroupant 190 acteurs français spécialistes de l’hydrogène, a publié ce jeudi son plan pour le développement en France de cette énergie plus propre.

Développer l’électrolyse de l’eau

Il existe deux techniques pour produire de l’hydrogène. Aujourd’hui, la principale méthode utilisée est celle consistant à extraire l’hydrogène de ressources fossiles, entraînant le rejet de gaz à effets de serre. Par ce biais sont obtenus 95 % de la production d’hydrogène mondiale.

Cependant une autre technique existe, consistant, en quelques mots, à utiliser des énergies renouvelables telles que l’éolien ou le solaire pour mettre en place l’électrolyse de l’eau, qui décompose l’eau en oxygène et en hydrogène grâce à l’électricité. Cette technique est nettement plus « propre » que la première.

Cette solution pourrait alors permettre d’alimenter de nombreux véhicules électriques en remplaçant la lourde batterie par un réservoir d’hydrogène qui se remplirait vite à la station, et qui permettrait d’augmenter l’autonomie des véhicules légers, mais aussi des poids lourds. L'hydrogène pourrait également revêtir d’autres applications dans l'industrie.

L’Europe a présenté sa stratégie hydrogène

L'Union Européenne a présenté dernièrement l'objectif selon lequel, en 2050, l’hydrogène représente 14 % des énergies utilisées. Plusieurs pays soutiennent les initiatives sur la recherche dans ce domaine, dont la Chine qui a investi plusieurs milliards de dollars ou encore le Japon qui a pour ambition de devenir le leader mondial.

Philippe Boucly, président de l’Afhypac, interviewé par 20Minutes, indique que la France est dans le peloton de tête de la recherche sur l’hydrogène d’après lui. L’hydrogène est l’une des dix énergies retenues par le gouvernement français pour son Pacte productif prévu avant la crise de la COVID-19.

Alors que Bruno Le Maire et Élisabeth Borne annonçaient en juin vouloir rouler à l’hydrogène d’ici à 2035, Philippe Boucly pense que la France sera en mesure de produire, à l’horizon 2030, 700 000 tonnes d’hydrogène « propre » ou grandement décarboné. Il prévoit que 300 000 voitures et 5 000 camions et bus fonctionneront alors à l’hydrogène en France et que 50 % de la production annuelle servira à l’industrie.

Source : 20Minutes

Modifié le 24/07/2020 à 09h42
50
28
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
scroll top