La Commission européenne a tranché : Airbnb va devoir indiquer le prix total dès la page de résultats

Alexandre Boero Contributeur
15 juillet 2019 à 10h20
0
commission européenne.jpg

L'institution de l'Union européenne, qui avait lancé un ultimatum à Airbnb, a obtenu de la plateforme de location d'hébergement qu'elle fasse preuve de plus de transparence sur ses offres.

En juillet 2018, la Commission européenne, en association avec l'autorité norvégienne chargée de la protection des consommateurs, a lancé une action visant à évaluer les pratiques et conditions de service d'Airbnb. Il s'avère que la manière dont la plateforme de location touristique américaine présentait ses offres aux consommateurs n'était clairement pas satisfaisante, s'agissant notamment de l'affichage du prix, pas conforme à la législation européenne en vigueur. Après avoir négocié avec l'UE, la société est finalement rentrée dans les clous.

La Commission met fin aux écarts de prix entre résultats et paiement


« Ces vacances d'été, les Européens obtiendront tout simplement ce qu'ils voient lorsqu'ils réservent leurs vacances », s'est félicitée la commissaire européenne à la Justice, aux Consommateurs et à l'Égalité des genres.

Alors que ce n'était pas le cas jusqu'à maintenant, lorsqu'un utilisateur procède à la recherche d'hébergement à des dates déterminées, Airbnb doit désormais afficher le prix total sur la page de résultats. Par prix total, la Commission européenne entend le prix de la réservation, ainsi que l'ensemble des frais supplémentaires, comme les frais de nettoyage, les taxes locales et les frais de service. Auparavant, Airbnb se contentait de fournir le prix total à ses clients lors de l'ultime étape de la réservation, créant souvent de bien désagréables surprises.

La justice locale pourra plus facilement être saisie en cas de litige


Outre le prix total affiché, Airbnb indique à présent si l'hébergement que vous avez ciblé est proposé par un professionnel ou par un simple particulier, et propose directement sur son site internet un lien renvoyant vers une page contenant diverses informations nécessaires à la résolution des litiges entre consommateurs et commerçants.

Incitée par l'UE, Airbnb revoit par ailleurs ses conditions de service. Ainsi, les utilisateurs peuvent initier un recours contre la plateforme devant le tribunal de leur pays de résidence. De même, Airbnb peut poursuivre en justice un hôte qui aurait causé des dommages corporels ou autres (le « autres » n'étant pas clairement défini).

Enfin, la société s'engage à ne pas modifier d'elle-même les conditions sans en informer clairement, et en toute transparence, les clients au préalable.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 15/07/2019 à 11h16
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top