San Francisco : 2,25 millions de dollars d'amende pour locations Airbnb illégales

07 novembre 2018 à 19h32
0
0258000008216482-photo-san-francisco-pixabay.jpg

A San Francisco, un couple proposait 14 appartements via la plateforme Airbnb. Une véritable « chaîne hôtelière » bien huilée mais totalement illégale, qui n'était pas du goût des autorités qui lui ont infligé 2,25 millions de dollars d'amende.

Darren et Valerie Lee ne sont pas vraiment des débutants en matière de location d'appartements. En 2009 déjà, ils avaient attiré la curiosité des autorités en devenant propriétaires de plusieurs appartements et en « virant » les locataires qui y résidaient. La pratique en elle-même n'avait rien d'illégal : le Ellis Act la permet... si le bien n'est pas remis sur le marché ensuite. C'est donc en plaçant ses résidences sur Airbnb que le couple a transgressé la loi.

La famille et les amis impliqués dans l'affaire

Sans demander une autorisation et sans respecter la durée de location maximale imposée par la ville de San Francisco, le couple Lee a mis à disposition plusieurs biens sur Airbnb.

Grâce à des amis ou des membres de la famille qui se sont fait passer pour les hôtes, et sans jamais que leur nom n'apparaisse officiellement, ils ont continué à faire de leurs appartements une source de revenus confortable : plusieurs milliers de nuitées, et 900 000 $ de revenus depuis 2015.

Des appartements mis en scène par le couple

Attrapé, le couple a essayé de prouver sa bonne foi en indiquant que des personnes habitaient bien ces appartements à l'année, et qu'ils n'étaient mis sur Airbnb que de temps en temps, comme le veut la loi. Mais les inspecteurs n'ont pas cru à cette version.

Le Washington Post détaille l'intérieur des appartements trouvés par les enquêteurs : des plantes identiques, les mêmes chaussures et vêtements dans les placards, les mêmes produits hygiéniques et serviettes de toilette dans les salles de bain... Visiblement, personne n'habitait réellement dans ces appartements.

Le couple a passé un accord avec la ville de San Francisco et va régler la somme de 2,25 millions de dollars. Une amende qui tombe alors que la législation locale sur les locations saisonnières s'est durcie, et que la tension avec les plateformes comme Airbnb est au maximum. Il y est interdit de louer un logement plus de 90 jours par an, et il est obligatoire de vivre dans le logement proposé. Deux points « oubliés » par le couple, qui n'a désormais plus le droit d'utiliser le service de location saisonnière.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Brave bloque déjà FLoC, le descendant des cookies tiers de Google
Comment choisir votre téléviseur ? Tous nos conseils pour faire le bon choix
Qu'est ce que le réseau Tor ? Est-il infaillible ?
Xbox : Fable, Everwild et Perfect Dark pourraient ne sortir que sur la prochaine génération
Test Odroid Go Super avec Recalbox : une solution portable idéale pour le rétrogaming
Hans Zimmer compose ... des sonneries pour Oppo
Cerise, la première collision accidentelle en orbite
Windows 10X veut-il remplacer Windows 10 ?
Le Palais Idéal du facteur Cheval débarque dans Google Arts & Culture
Bon plan :  le casque audio sans fil Life Q30 Anker est en promotion chez Amazon
Haut de page