Airbnb ne cède pas à l'offre de rachat d'une société de chèques en blanc

03 septembre 2020 à 16h21
2

La plateforme de location de logements en ligne a rejeté la proposition de Bill Ackman, à la tête d'un fonds d'investissement.

Après de longs mois de réflexion et d'attente du moment opportun, Airbnb a déposé son dossier d'introduction en Bourse à la mi-août, avec comme objectif désormais de convaincre le gendarme américain des finances pour se faire une place au soleil. Mais voilà que le groupe californien, qui a souffert avec la crise de la Covid-19, a reçu une offre de l'homme d'affaires et milliardaire Bill Ackman.

Ackman a proposé un « pack » à Airbnb

C'est au travers de ce que l'on appelle une société sans activités opérationnelles, ou une société de chèques en blanc (une SPAC), que l'Américain Bill Ackman a proposé de fusionner avec Airbnb, en proposant un pack fusion et introduction en Bourse à la société de location de logements, une formule bien autorisée par Wall Street.

Le fonds Pershing Square Tontine Holdings, porté par Ackman, avait de quoi séduire les dirigeants d'Airbnb. Cette société était parvenue a levé 4 milliards d'euros lors de sa propre introduction en Bourse à New York il y a plusieurs mois, une somme destinée à en faire une véritable société d'acquisition, et c'est sur Airbnb, valorisée et 18 et 26 milliards d'euros cette année, que Tontine Holdings a décidé de jeter son dévolu.

Airbnb ne cède pas et veut privilégier le processus classique d'introduction en Bourse

Il est de plus en plus courant, aux États-Unis, que l'introduction en Bourse d'une société soit accompagnée d'une SPAC, aidant à gagner du temps dans son accès au marché public. Une SPAC est chargée de lever des fonds, via son introduction en Bourse, dans le but d'acquérir, ensuite, une autre entreprise. Ce fut le cas notamment du constructeur de véhicules électriques, Nikola Corp, ou de la plateforme de paris sportifs, DraftKings.

Airbnb ne s'interdit pas de travailler avec le fonds d'Ackman (ou un autre) dans le futur ni de conclure un accord. Mais pour l'heure, la plateforme dirigée par Brian Chesky semble privilégier un processus d'introduction en Bourse traditionnel.

Ackman, qui est à la recherche d'une entreprise « de haute qualité » ou d'une « licorne mature », serait par ailleurs intéressé par d'autres sociétés. Airbnb n'a pas cédé aux sirènes des milliards et entend conserver un minimum d'indépendance.

Modifié le 03/09/2020 à 17h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le petit lanceur européen Vega réussit enfin son retour en vol avec 53 satellites
Hausse des frais de transaction, affolement du cours : qu'arrive-t-il à la blockchain Ethereum ?
Le Xiaomi Redmi Note 8T passe sous la barre des 160€
Les autorités françaises auraient interdit à Free de déployer des équipements 5G Huawei
EPOS | Sennheiser : le casque gaming GSP 600 revient avec un nouveau look
Seule la GeForce RTX 3090 pourra profiter du NVLink
Nintendo Direct : plusieurs jeux Mario annoncés sur Switch
L'application utilisée pour espionner les protestataires biélorusses a enfin été retirée par Google
Philips Hue dévoile Play, un nouveau bandeau LED pour la télévision capable de dégradés
NVIDIA compare GeForce RTX 2080 Ti et RTX 3080 sur DOOM Eternal en 4K
Haut de page