En difficulté financière, Airbnb licencie un quart de sa main-d'œuvre

06 mai 2020 à 09h19
0
logement airbnb

Les effets du Coronavirus sont particulièrement dévastateurs pour l’industrie du tourisme.

Lire l'article sur The Information

Airbnb to cut 25% of work force

En quelques mots

  • Licenciements massifs chez Airbnb. L’entreprise californienne de location de vacances vient d’annoncer qu’elle se séparait de 25% de ses effectifs, soit 1 900 personnes sur les 7 500 employés qu’elle compte dans le monde entier. Le CEO de l’entreprise, Brian Chesky, a affirmé qu’il s’attendait à voir ses revenus amputés de moitié en 2020, en comparaison de l’année précédente. En 2019, Airbnb avait généré 4,8 milliards de dollars de revenus (environ 4,4 milliards d’euros).
  • Les ravages du Coronavirus. Les mesures de restriction des déplacements adoptées partout dans le monde ont fortement affecté Airbnb. En plus d’une baisse de l'utilisation de sa plateforme, l’entreprise a dû composer avec des utilisateurs demandant à pouvoir annuler leurs réservations sans frais, et à des hôtes mécontents face à ces annulations en cascade. À la fin du mois de mars, Airbnb a versé à ces derniers 250 millions de dollars (environ 230 millions d’euros) pour compenser les pertes financières causées par les désistements, tandis qu’une politique d’annulation plus flexible était mise en place pour les voyageurs jusqu’au 31 mai.
  • L’existence d’Airbnb est-elle menacée ? Dans ce contexte difficile, Airbnb est parvenu à lever un milliard de dollars début avril pour composer avec les difficultés du moment et continuer à bâtir sa stratégie sur le long terme, selon Brian Chesky. L’entrée en bourse de l’entreprise, normalement prévue cette année, va quant à elle vraisemblablement être repoussée aux calendes grecques. Si l’entreprise possède suffisamment de trésorerie et a peu de chances de mettre la clef sous la porte dans l’immédiat, les dommages économiques engendrés par la crise augurent des temps difficiles dans l’industrie du tourisme pour les mois, voire les années à venir. Alors que certains pays commencent à assouplir le confinement, les prochaines semaines permettront d’observer si la plateforme parvient à rapidement se remettre en selle.
Modifié le 06/05/2020 à 09h27
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
scroll top