Les vols en jet privé bientôt interdits ? Le dossier est sur le bureau des députés

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
10 mars 2023 à 09h00
92
© Shutterstock
© Shutterstock

Les députés écologistes portent une proposition de loi visant à interdire les vols en jet privé, qui sera discutée d'ici la fin du mois de mars en commission.

Menés par Julien Bayou, les députés écologistes défendront le 28 mars prochain leur proposition de loi d'interdiction des vols en jet privé en commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. Les élus verts, qui estiment que « les caprices d'une poignée de privilégiés n'auront jamais autant pollué », se nourrissent du constat fait par l'ADEME en 2019. Selon l'agence, le secteur de l'aérien pèse pour 5,3 % des émissions totales de la France, et les jets privés, pour 0,4 %. Ils mettent aussi en valeur une autre donnée, issue d'un rapport de l'ONG Transport & Environnement : les jets privés sont 5 à 14 fois plus polluants que les avions commerciaux avec passagers. Ils sont en effet deux fois plus susceptibles d'être sollicités pour des trajets très courts. À l'heure où tout un chacun est invité à faire preuve de sobriété énergétique, cela paraît aberrant.

Transition climatique, justice, fin des caprices : les écologistes dégainent leurs arguments contre les jets privés

Insistant sur la notion de « caprice » pour justifier l'interdiction des vols en jet privé, l'auteur de la loi, Julien Bayou, utilise les arguments de l'urgence et de la nécessité de la transition climatique ainsi que l'idée de justice. Mais qu'est-ce que le texte vise plus précisément ?

Avec seulement deux articles qui se chevauchent, la proposition de loi vise « l'interdiction des services de transport aérien non réguliers de passagers ne faisant pas l'objet d'une exploitation commerciale ». On parle ici des vols pour lesquels les utilisateurs vont payer à la demande pour privatiser un appareil, ou qui vont en bénéficier de la part d'une autre personne ou d'une entreprise.

L'interdiction s'appliquerait ainsi aux vols de moins de 60 passagers, une qualification choisie pour évoquer le cas des jets privés qui, eux, n'existent historiquement pas sous cette dénomination dans la loi française. « De plus, le seuil de 60 passagers permet de maintenir certains vols tels que ceux affrétés par une agence de voyages », tente de justifier le député de Paris Julien Bayou.

Certains aménagements sont prévus, quel avenir pour cette proposition de loi ?

Certaines exceptions viennent un peu atténuer le côté drastique du texte. Les vols dits d'intérêt général pourront toujours être opérés, comme les vols de sauvetage, médicaux ou de sécurité civile, mais également les activités des aéroclubs. Une évaluation des dispositions serait menée trois ans après l'entrée en vigueur de la loi.

Le texte se limite également au territoire métropolitain, « en raison des spécificités géographiques et topographiques des départements et régions d’outre‑mer, des collectivités d’outre‑mer, de la Nouvelle‑Calédonie ainsi que des Terres australes et antarctiques françaises ».

Vous vous posez sans doute la question du potentiel de cette loi auprès des députés et des sénateurs. Le gouvernement livrerait sans aucun doute une farouche opposition à cette proposition de loi, et il devrait en être de même pour une large partie des parlementaires, généralement hostiles à cette thématique.

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (92)

keyplus
normal
Ccts
Mais bien sûr. Interdisons l’aviation d’affaire et faisons couler les centaines de boites et les milliers d’emplois qui vont avec. Tiens interdisons aussi les voitures de plus de 150cv car ça ne sert à rien. L’aviation a un intérêt, c’est que la gestion du kérosène est centralisée sur peu de pointsd’approvisionnement. Et c’est le domaine le plus à la pointe sur les carburants de substitution comme le SAF à partir d’huiles usagées qui est en train d’être certifié sur de plus en plus d’appareils. La mise en place sur le terrain de nouveaux carburants se fera beaucoup plus vite que pour les stations services et les aires d’autoroute. Vous voulez baisser le CO2 : faites des voitures plus légères. Aujourd’hui les constructeurs ralent car impossible d’avoir 5* aux crash test sans une voiture plusieurs 100aines de kg trop lourdes. Va falloir que les gens apprennent à faire gaffe en roulant comme ils apprennent à trier les déchets, que l’on puisse à nouveau construire des voitures légères et pas des tanks de 2t qu’ils jettent contre tout ce qui bouge et sortent indemnes en disant : a bas j’avais pas vu j’étais sur tik tok…. Aller c’est bon j’arrête de m’énerver… je vais me faire une verveine.
ultrabill
C’est plus symbolique et dogmatique que véritablement écologique. J’ose espérer que Bayou se déplace exclusivement en train, VE et vélo.
zoup01
60 personnes, ce chiffre est trop élevé…<br /> Il y a souvent moins de monde dans des vols inter régionaux ou inter îles ( Antilles).
TheWitcher
Mince que vais-je faire de mon jet…
xavz78
L’écologie politique dans toute la splendeur de son irrationalité du haut de sa tour d’ivoire, hors sol.
salvia34
Aaaaaaaaah, enfin une bonne nouvelle sur Clubic !
MattS32
Ccts:<br /> Et c’est le domaine le plus à la pointe sur les carburants de substitution comme le SAF à partir d’huiles usagées qui est en train d’être certifié sur de plus en plus d’appareils. La mise en place sur le terrain de nouveaux carburants se fera beaucoup plus vite que pour les stations services et les aires d’autoroute<br /> Le SAF, c’est hélas en partie de la poudre aux yeux : la quantité de carburant consommée par le secteur de l’aviation est supérieure de plusieurs ordres de grandeur à la quantité d’huiles végétales usagées disponible. Ça permettra de réduire les émissions de l’aviation. Mais faut vraiment pas espérer une aviation tournant principalement au SAF.<br /> L’aviation, comme tous les autres moyens de transports, sauf peut-être le rail et le maritime, n’échappera pas à une réduction de son usage. C’est impossible autrement.<br /> Et dans cette réduction de l’usage, il faut commencer par pousser à réduire les usages individuels au profit des usages collectifs, bien plus efficaces environnementalement. L’interdiction, c’est sans doute un peu violent (mais je met ma main à couper que ça ne sera pas voté), mais clairement, il faut mettre en place des mesures pour inciter fortement à réduire l’usage des jets privés ou à mieux les « amortir » (par exemple en transportant en plus du fret urgent…).
twist_oliver
Disons que c’est un ensemble cohérent de petites mesures qu’il faudrait. Sans avoir la solution il faut effectivement inciter fortement à déplacer les trajets courts en avion (jet ou pas) vers d’autres moyens de transports (taxe à la petite distance ?). Inciter à diminuer la taille des voitures, en tenant compte de la situation de chacun, c’est d’ailleurs ce qui est fait avec le malus de 10€/kg sur les véhicules lourds avec une décôte pour les familles nombreuses, mais il faudrait aller plus loin, ces 10€ c’est ridicule par rapport au malus écologique lié au CO2. Augmenter la taxe sur le recyclage etc. Le faire doucement mais sûrement. Mais bon pour faire qqchose doucement mais dans la bonne direction il faut avoir une vision, un cap, un capitaine…
g-m1n1
Ca ne passera pas et pourtant cela ferait sens.<br /> Évidemment avec conditions exceptionnelles pour la sécurité, urgence médicale, chef d’état,… etc.<br /> Bon après un vol avec moins de 60 passagers, j’en ai déjà fait et il était commercial.<br /> Faut être un peu plus précis.
philouze
Je comprends complètement la portée symbolique quasi nécessaire : comment faire accepter que tous fassent un effort, quand le super-riche déjà honni de la population non seulement est exempté de ces efforts,<br /> mais pire, pourra continuer à te passer au dessus à l’aide d’un jet emmettant environ 200x ton émission journalière ?<br /> Et même si ça représente 0.1% des émission, c’est l’injustice de traitement qui est de nature à briser le contrat social : le super-riche obtient de mon état, de mes dirigeants élus, une super-exemption.<br /> Pour autant, si l’objectif c’est l’émission, interdire le jet « parce que c’est un jet » est contre productif.<br /> Obliger à 100% de SAF zéro-co2 ce serait nettement plus constructif, ça c’est pour le volet CO².<br /> Et pour le volet « égalité ZFE », obliger les constructeurs à du zéro émission de NOX et particules (en gros opter pour hydrogène ou batteries, ne serai-ce qu’en appoint pour les approches aéroport ou les décollages ), ou interdire l’accès aux aéroport en ZFE, comme le Bourget, à très court terme aussi.<br /> ça ferait progresser l’aviation, ça lui donnerait un horizon, plutôt que l’interdiction punitive bête et méchante.
ultrabill
twist_oliver:<br /> taxe à la petite distance<br /> C’est comme le malus écologique : ça remplis les caisses de l’État mais écologiquement ça ne change rien. On paie le droit de polluer, en sommes.
ivico
Ce qui est aberrant c’est la perte de temps sur des « mesurettes » populistes alors que l’urgence, qui ne date pas d’hier, mérite des actions réellement fortes.<br /> Par exemple, on pourrait:<br /> diminuer réellement le prix du train<br /> contraindre davantage au ferroutage<br /> mettre en place une TVA écologique (les produits de saison à tva reduite vs TVA augmentée sur les produits hors saisons ou qui viennent de l’autre bout du monde)<br /> arreter ces inepties sur la TVS qui incite les entreprises à acheter des hybrides rechargeable, qu’ils ne chargent pas ou peu, et qui in fine polluent plus<br /> dématérialisation des courriers debiles à commencer par ceux de ma banque<br /> transports en commun 24/24<br /> inciter les modèles partagés (auto partage notamment)<br /> supprimer les DLC des produits et donner les clefs aux gens pour comprendre (bcp de produits se mangent bien au dela de la date inscrite. Quel gâchis!)<br /> favoriser la réparation de produits électroniques, ce qui crée des emplois non délocalisables plutôt que d’acheter du neuf produit en Chine.<br /> …<br /> Bref
merotic
Vous croyez vraiment que la famille Dassault va laisser passer un tel projet?<br /> Non mais lol! Ce serait amputer cette entreprise d’une bonne partie de son activité.
Baxter_X
Et sinon, il en pense quoi ton psy?<br /> « La mise en place de nouveaux carburants ». Donc ces carburants ne vont pas emettre de CO2? Bizarre car lorsqu’il y a combustion, il y a émission de C02. C’est la base de la physique/chimie.<br /> Il y a un truc que la plupart des gens comme toi ne semblent pas comprendre:<br /> Si on ne prend pas les devant nous mêmes en mettant en place des contraintes nous memes. Ca sera la nature qui s’en chargera. Et la, ça sera mille fois pire à supporter que commencer à se les imposer nous memes.
lepef32
Si les jet prives finissent interdits ça ne sera que justice vu à quel point la plupart de leurs utilisateurs et leurs sociétés se sont pleutrement/confortablement vautrés dans le zeitgeist vert plutôt que d’avoir les corones de l’apostasier.
xryl
C’est évident que ceux qui profitent de ce moyen de transport vont voter contre ce moyen de transport.<br /> Vous voteriez pour réduire votre salaire, vous ?
twist_oliver
C’est comme le malus écologique : ça remplis les caisses de l’État mais écologiquement ça ne change rien. On paie le droit de polluer, en sommes.<br /> Oui et non, oui il est toujours possible de payer pour polluer mais cela coûte de plus en plus cher et donc la part de marché de ces véhicules diminuent et à terme la part sera anecdotique. En gros, toutes les voitures sportives vont disparaître et il restera que les hyper sportives de quelques nanti qui, un jour, verront aussi leur véhicules interdit.<br /> Et pour les caisses de l’état, le bonus écologique coûte plus que ne rapporte le malus. Et le malus fonctionne, plus personne n’achète de petite sportive surpuissante car le coût total du véhicule devient absurde (exemple d’une audi RS3 qui revient à 100 000€ dont 1/3 de malus)
Ccts
Il faut que tu comprennes que le cycle du co2 ne se calcule pas que sur l’émission finale. Sinon personne ne bosserai sur des carburants alternatifs. Et d’ailleurs on installerait pas des chaudières à granulés ! Il faut aussi que tu comprennes que ce n’est pas magique et que ça prend des dizaines années à des industries de quitter du tout pétrole pour passer au tout électrique ou au tout hydrogène. Surtout pour des secteurs hyper réglementés et sécurisés comme l’aviation. Tous les grands constructeurs travaillent sur de l’électrique ou de l’hydrogène mais on est à 15 - 20 ans de le voir sur le marché effectif. Le saf et autres carburants alternatifs sont une très bonne idée. Ils permettent de recycler des huiles polluantes et ne consomment pas de pétrole. Les moteurs certifiés peuvent tourner avec à 100% ou en mélange avec du kérosène. Bien sûr que ça émet toujours du co2, comme ta chaudière à granulé écolo d’ailleurs, mais c’est la totalité du processus qu’on essaie d’améliorer pendant des périodes de transition écologique, pas juste supprimer la fin de chaîne ! Ce qui n’a absolument aucun sens logique.
twist_oliver
C’est évident que ceux qui profitent de ce moyen de transport vont voter contre ce moyen de transport.<br /> Vous voteriez pour réduire votre salaire, vous ?<br /> De plus en plus de gens se rendent compte qu’il faut faire qqchose, qu’il faut radicalement changer notre mode de vie… mais pour de multiples raisons ne le font pas :<br /> peur de l’inconnu en changent de mode de vie<br /> peur de n’être que les seuls à le faire et donc au final de s’être sacrifié pour rien<br /> D’où l’intérêt que les politiques du monde entier s’emparent du dossier à bras le corps au plus vite.
Loposo
Les 5* sont sans rapport, les gens veulent des SUV grosse motorisation, et un gros confort + batterie, forcement, on arrive dans des trucs lourds. une clio 2019 est aussi bonne en crash pur qu une tesla ou autre gros SUV. Donc bon ca montre que vous n’avez pas tout comprit au crash test euro ncap. et ce ne sont pas les capteurs qui font la masse du véhicules.<br /> Ensuite le SAF n’est pas la solution, en aero, on le sait, mais bon il y a les trucs type BFM bussiness qui savent même pas réparer une machine à café qui vendent ça comme la solution miracle. Et sauf une avancée incroyable en batterie, il n’y aura pas d’avion de ligne ou même jet full électrique avec batterie type auto.<br /> La on parle de milliardaires, 1 draihi fait en 3 semaines ce qu’un Français fait en 50 ans CO²<br /> Bien sûr ca ne ressoudera pas tout. Mais on ne peut pas demander à des gens qui galère de changer de voiture en crit air 1 ou 0 pour continuer à rouler, et dans le même temps parce que riche ils peuvent continuer a utiliser les jet n’importe comment.<br /> Sans parler de la fabrication d’un jet qui n’est pas la pollution de la fabrication d’une clio.<br /> Perso pour travailler en inge concepteur pour des très gros groupe français européen. Quand ont doit faire des déplacements, c’est teams ou outlook au max. Et si vraiment pas possible c’est trains et essayer de faire différents fournisseurs en même temps pour réduire les couts. Et si étranger dans ce cas l’avion de ligne (il y en a tout les jours qui vont au US, Asie,…) class eco car la boite souhaite économiser et c’est pour 2 semaines a 3 mois, on ne fait pas un aller-retour.<br /> Et on parle même pas des enregistrements des jets dans les paradis fiscaux pour pas payer d’impots dessus etc,… bref, il restera des jets rien que diplomatique, pour des urgences medicales,… Mais bon c’est fou comme les gens s’inquiètent pour les riches alors que ceux-là s’en moquent du reste de la population.
Bestdoud
Tu le jetes😁
promeneur001
Ces jets privés n’ont pour la plupart rien de privé. La plupart n’appartiennent pas à l’utilisateur, mais à une entreprise qui d’ailleurs de manière directe ou indirecte peut appartenir à l’utilisateur. On a affaire à une aviation commerciale.<br /> Peut-on demander à certains de se priver d’un vol Paris-Bordeaux et autoriser d’autres à le faire ? Evidemment non, car c’est une atteinte au principe d’égalité inscrit dans la constitution.<br /> Commerciaux ou non tous les vols doivent-être interdit pour Paris-Bordeaux.<br /> Faut-il étendre la loi à celle proposée par feu le conseil des citoyens ? Oui, parce que la présente loi n’a bien évidemment pas l’effet attendu.
Loposo
Ccts:<br /> Surtout pour des secteurs hyper réglementés et sécurisés comme l’aviation. Tous les grands constructeurs travaillent sur de l’électrique ou de l’hydrogène mais on est à 15 - 20 ans de le voir sur le marché effectif<br /> C’est mon métier et je peux dire que non pour de l’aviation type jet ou a320 etc, l’hydrogène ca ne sera pas du full hydrogène et pas une pile à combustible, à moins d’avoir des avions de tourismes comme les voitures de clown pour mettre 180 pers dedans, non.<br /> Et on n’a pas 40-50 ans devant nous pour changer
trollkien
Depuis l’arret du concorde, les boites qui en ont les moyens sont passées au jet privé, les autres à la business class d’avions « classiques ». mais on parle d’une population qui n’aime pas se mélanger aux autres.<br /> Il est improbable d’empecher cette classe de businnessmen ainsi que les milliardaires/riches millionnaires d’utiliser les jets privés
StephaneGotcha
Les députés de tout bord, régulièrement invités par leurs amis multi-millionnaires à bord de leur jet privé, n’accepterons jamais cette proposition de loi …
Werehog
Une vraie taxation sur le kérosène ce serait déjà un bon début. Prendre l’avion coûte moins cher que la voiture ou le train pour traverser la France, et ça c’est pas normal…
Palou
philouze:<br /> plutôt que l’interdiction punitive bête et méchante.<br /> si l’écologie politique n’était pas punitive, cela se saurait … <br /> ultrabill:<br /> On paie le droit de polluer, en sommes.<br /> Cela existe déjà depuis quelques années avec la revente de bons carbone, et cela rapporte même bien plus pour les promoteurs éolien que la revente d’électricité.<br /> lepef32:<br /> Si les jet prives finissent interdits ça ne sera que justice vu à quel point la plupart de leurs utilisateurs …<br /> Et vous tiendrez le même discours si cela concerne vos footballeurs préférés ?
Baxter_X
Il va falloir que tu comprennes que tout ce que tu racontes n’a pas de sens. On a ni le temps d’attendre 15 à 20 pour un hypothétique moteur electrique ou pile à combustible qui de toute façon ne pourra pas remplacer le pétrole pour les longs courrier.<br /> Et deuxièmement, il va falloir que tu comprennes qu’un carburant alternatif, il émettra toujours du CO2! Et il va falloir que tu comprennes que le CO2 c’est à la base de la catastrophe environnementale qui nous attend et qui a déja commencé.<br /> Je répète: A partir du moment ou il y a combustion il y a emission de CO2!
tfpsly
Souvenir…<br />
Palou
l’âne Hiiiiidalgo fait pareil, elle gare la Zoe conduite par un autre et ses boys sortent le vélo de la camionnette 200m avant le lieu de RV (il y a des vidéos aussi mais pas le temps de chercher)
gekola
Parce qu’un « homme d’affaire » est moins irrationnel en utilisant un jet privé pour faire quelques kilomètres ?<br /> C’est comme souvent, c’est libre, des abus apparaissent, trop d’abus présent, restriction en taclant même les utilisations raisonnables.<br /> L’écologie politique c’est une mauvaise chose pour vous, mais ca reste une tentative pour donné plus de chance dans le future. C’est pas parfait, c’est pas suffisant, mais on fait ce qu’on peut où on peu. Les changements c’est maintenant, il y aura des gagnants (sûrment peu) et des perdants (la majorité). Plus les choix douloureux sont fait vite les perdant perdrons…
Vankovic
@MattS32<br /> En phase avec toi, comme souvent…
lepef32
« Et vous tiendrez le même discours si cela concerne vos footballeurs préférés ? »<br /> Je ne regarde pas le foot mais que je sache les footballeurs ne passent pas leur temps a sortir des palabres mievres ecolo et s’adonner au greenwashing en general contrairement a la plupart des PDG. En gros le jour ou Bernard Arnault et LVMH (par exemple) aura les corrones d’apostasier la semi-religion verte il pourra prendre son jet prive autant qu’il le souhaite. Pour l’instant par pur opportunisme il est dans un double-standard insuportable.
wedgantilles
Bah voyons et les plus de 100 000 emplois concernés ils en font quoi les écolos ?<br /> Et puis surtout les vols à moins de 60 passagers c’est pas du jet privé non plus, j’ai déjà fait des vols en ATR 42-500 Paris-Agen par exemple c’est moins de 60 passagers et ce n’est pas de l’aviation d’affaire non plus. Ce sont des plus petites lignes avec fréquence moindre qui ont tout autant leur utilité en reliant de plus petites plateforme, qui ne pourraient pas accueillir d’airbus ou autre avec des infrastructure plus petites et des pistes trop courte.<br /> Surtout faire tout ça pour 0,4% c’est du symbolique parce que c’est « pour les riches », ca ne fera pas de gros changement à long terme, les transports dans leur globalité c’est 31% des émissions en France, dans lesquels voiture + camion représente presque 80% des émissions, là il y a clairement de quoi faire. Mais évidemment les écolos n’ont aucune solution à fournir.
MattS32
wedgantilles:<br /> Surtout faire tout ça pour 0,4% c’est du symbolique parce que c’est « pour les riches »<br /> Oui, c’est du symbolique. Parce que tout le monde doit prendre sa part, et parce que beaucoup de gens utilisent les excès d’une toute petite minorité comme excuse pour ne pas faire le moindre effort de leur côté…
Bondamanmanw
Voici quelques éléments à prendre en considération avant d’interdire ces vols.<br /> Avantages potentiels des vols en jet privé :<br /> Rapidité : Les vols en jet privé peuvent être plus rapides que les vols commerciaux car ils peuvent voler directement vers leur destination sans escales.<br /> Flexibilité : Les jets privés peuvent être programmés selon les besoins du client, plutôt que de suivre un horaire de vol fixe comme les compagnies aériennes commerciales.<br /> Confidentialité : Les jets privés offrent un niveau de confidentialité et de sécurité plus élevé que les vols commerciaux, ce qui peut être important pour les personnalités publiques ou les personnes qui ont besoin de voyager discrètement.<br /> Inconvénients potentiels des vols en jet privé :<br /> Coût élevé : Les vols en jet privé sont généralement beaucoup plus coûteux que les vols commerciaux, ce qui les rend inaccessibles pour la plupart des gens.<br /> Impact environnemental : Les jets privés émettent plus de CO2 par passager que les vols commerciaux, ce qui peut contribuer au changement climatique.<br /> Injustice sociale : Les vols en jet privé sont souvent perçus comme un symbole de la richesse et de la classe supérieure, ce qui peut susciter des sentiments d’injustice sociale.<br /> Dans l’ensemble, il n’y a pas de réponse claire quant à savoir si les vols en jet privé devraient être interdits ou non. Cependant, il est important de considérer les avantages et les inconvénients potentiels de ces vols, ainsi que leurs implications économiques et environnementales. Les décisions concernant la réglementation des vols en jet privé devraient être prises en tenant compte de ces facteurs, ainsi que des perspectives et des besoins des différentes parties prenantes impliquées.
Yannick2k
Tant que je peux toujours utiliser mon hélicoptère…
tfpsly
Palou:<br /> Hiiiiidalgo fait pareil<br /> 'ffectivement…<br />
Baxter_X
Oui enfin, la rapidité, fléxibilité et la confidentialité ça se règle rapidement avec du télétravail ou un conférence vidéo.<br /> Et ces arguments la, face a l’urgence et la situation grave dans laquelle nous somme me semblent bien pauvres.<br /> Concernant l’impact environnemental, c’est pas hypothétique, c’est bien réel.
xryl
Beh non. Contrairement à l’idée reçue, un trajet en avion c’est plus économique que le même trajet en SUV à mazout.<br /> Sur les derniers modèles d’avion on en est à moins de 3L/100km par passager, et l’avion fait quasiment une ligne droite entre le départ et l’arrivée (contrairement à une voiture). Il est rarement arrêté dans les bouchons.<br /> Ce qui fait qu’un voyage en avion est plus cher qu’une voiture, c’est l’amortissement de l’avion (qui coûte très cher à l’achat), l’entretien (proportionnellement moins cher que pour l’équivalent en voitures vu le nombre de places), et l’infrastructure aéroportuaire (dont le personnel).<br /> Personnellement, je trouve ce genre de proposition de loi absurde. On ne peut pas interdire un outil. La motivation de cette proposition c’est la jalousie et pour moi, ce n’est pas suffisant pour justifier une interdiction.<br /> Soit c’est basé sur des faits techniques (genre: interdiction de survol du territoire pour un avion rejettant plus de X kg de CO2 par kg transporté, comme pour les voitures), soit c’est basé sur des périodes (interdiction de survol lors des pics de pollutions), soit on taxe encore plus (tant de CO2 rejeté = malus sur le coût du vol). Mais interdire la fonction, c’est repartir 200 ans en arrière et ça empêche toute solution technique aux problèmes (genre hydrogène, SAF, électrique, etc…).<br /> Dites vous que lorsque Dassault prend son jet pour faire un Paris Marseille, il émet certes beaucoup de CO2. Mais s’il ne pouvait plus le faire, il faudrait alors déplacer combien de véhicule en plus (blindés d’agents de sécurité) pour assurer la sécurité du trajet du milliardaire ? C’est des véhicules lourds (souvent blindés) qui vont consommer eux aussi à donf de mazout.<br /> Pour quoi au final ? Rendre la France moins productive que ses concurrents ?<br /> Plaire aux écolos qui à force de faire du bruit, on réussi à gagner 0.0000000000000001% de réduction sur l’émission mondiale de CO2 ?<br /> Aux jaloux qui se disent « Si moi je peux pas, il n’y a pas de raison que lui, il puisse », mais qui se diront aussi « Salaud de patrons » quand l’entreprise déménagera à l’étranger à force de contrainte physiques et administratives à la c.n ?<br /> De plus, la France ne peut pas appliquer une telle interdiction punitives sur un seul type de véhicule, c’est contraire aux traités internationaux.
baal-fr
Le plus drôle ça reste quand même les larbins qui défendent le jet privé comme s’ils allaient en avoir un dans le futur.
Loposo
ce n<br /> xryl:<br /> Sur les derniers modèles d’avion on en est à moins de 3L/100km par passager, et l’avion fait quasiment une ligne droite entre le départ et l’arrivée (contrairement à une voiture). Il est rarement arrêté dans les bouchons.<br /> Bonne blague<br /> c’est env 35l au 100 pour 1 passagé un jet privé.<br /> l’estimation, souvent relayée, qu’un vol en jet privé est de 4,5 fois à 14 fois (depends du modèle age,…) plus émetteur de CO2 qu’un vol en avion de ligne.<br /> Ensuite, il faut regarder combien produit 1l de kérosène en Co²<br /> Libération<br /> Quelle est l’empreinte carbone d’un vol en jet privé?<br /> Selon une estimation, sur un trajet de 500 km, un vol en jet privé est de 4,5 fois à 14 fois plus émetteur de CO2 qu’un vol en avion de ligne, et 50 fois plus que le même trajet sur une ligne de train européenne.<br /> donnée par une société de location de jet 3.5l pour 10km, donc 35l au 100<br /> AEROAFFAIRES – 16 Jul 20<br /> Combien consomme un jet privé ? - AEROAFFAIRES<br /> AEROAFFAIRES vous donne toutes les clés pour comprendre les enjeux de l'aviation d'affaires dans une ère bouleversée par la transition écologique.<br /> xryl:<br /> ça empêche toute solution technique aux problèmes (genre hydrogène, SAF, électrique, etc…).<br /> on bosse dessus, bref la preuve que vous ne connaissez rien<br /> xryl:<br /> Dites vous que lorsque Dassault prend son jet pour faire un Paris Marseille, il émet certes beaucoup de CO2. Mais s’il ne pouvait plus le faire, il faudrait alors déplacer combien de véhicule en plus (blindés d’agents de sécurité) pour assurer la sécurité du trajet du milliardaire ? C’est des véhicules lourds (souvent blindés) qui vont consommer eux aussi à donf de mazout.<br /> La c’est du grand n’importe quoi, rien a rajouter.
sylvebarbe78
Je parie que tous ces ecolos possèdent un smartphone
Loposo
Le rapport ?<br /> suite à la lutte contre le gaspillage électronique, on va avoir obligation des batteries démontables de smartphone en 2024
ultrabill
Palou:<br /> Cela existe déjà depuis quelques années avec la revente de bons carbone, et cela rapporte même bien plus pour les promoteurs éolien que la revente d’électricité.<br /> C’est ni le même principe, ni le même objectif.
Baxter_X
Ah bon? Quand il y a combustion il n’y a pas démission de CO2??<br /> Quand a la grammaire et la syntaxe de ton message, ça en dit long…
MattS32
Baxter_X:<br /> Ah bon? Quand il y a combustion il n’y a pas démission de CO2??<br /> Alors non, il n’y a pas forcément du CO2 quand il y a combustion. Il y a du CO2 quand il y a combustion de molécules contenant du carbone… Un moteur à combustion fonctionnant à l’hydrogène par exemple n’émet pas de CO2.<br /> Ensuite, le CO2 n’a pas le même effet selon l’origine du carbone. Si c’est du carbone issu de biomasse en cycle renouvelable ou prélevé directement dans l’atmosphère, ça ne compte pas pour le réchauffement climatique. Parce que ce qui est émis a un bout de la chaîne est récupéré à l’autre bout de la chaîne.<br /> Par exemple, si on produit un carburant de synthèse à partir du CO2 atmosphérique, dans le bilan carbone de ce carburant, il n’y aura que le bilan carbone des équipements et de l’énergie nécessaires à la production. Le carbone rejeté dans l’atmosphère lors de la combustion est du carbone qui a été prélevé dans l’atmosphère lors de la fabrication, donc dans le bilan ces deux composantes s’annulent.
Baxter_X
Merci pour cette réponse qui relève le niveau.<br /> En effet, je me plaçait dans le cas des carburant « conventionnels », qui ne concerne pas l’hydrogène.
MattS32
Bondamanmanw:<br /> Voici quelques éléments à prendre en considération avant d’interdire ces vols.<br /> Utiliser ChatGPT pour commenter, c’est marrant une fois. Mais c’est pas le genre de blague qui se prête bien au comique de répétition, ça donne surtout l’impression que tu sais pas quoi dire…
xryl
Loposo:<br /> Bonne blague<br /> A380: Il est doté de quatre turboréacteurs Rolls-Royce Trent 900 ou Engine Alliance GP7200 d’une consommation de 3 L/100 km/passager.<br /> What is the average fuel consumption per passenger on a plane?<br /> A 220-seater A135 used for flights of less than 2000 km will consume approximately 1.8 L of fuel by 100 km and by passenger. And a long haul will be around 2.4 (A330) up to 3.5 (A380) liters per 100 km per passenger. source<br /> Le A320 existe en Jet d’affaire (ACJ320)<br /> Pour info, un SUV blindé, utilisé pour le transport de VIP consomme 30L au 100km:<br /> La consommation de carburant avec la climatisation allumée à pleine puissance est de 30-34 litres aux 100 km pour les voitures à moteur à essence et de 24-27 litres pour les voitures à moteur diesel.<br /> Et il faut en général plusieurs de ces véhicules pour offrir un niveau de sécurité minimal (histoire de ne jamais savoir qui transporte le VIP).<br /> on bosse dessus, bref la preuve que vous ne connaissez rien<br /> J’y vois surtout la preuve que vous ne lisez ou ne comprenez pas les phrases écrites.
Droz
« Je répète: A partir du moment ou il y a combustion il y a emission de CO2! »<br /> L’hydrogène devient de l’eau quand il brule.
zalphab
Tu attérira à Monaco, puis prendra l’hélicoptère pour la cote d’azur.<br /> Tu attérira à Zurich, puis prendra l’hélicotpère pour Lyon.<br /> Tu arrérira à Brussels, et prendra le thalys ou l’hélicoptère pour le bourget.<br /> Bref… c’est poussé le probleme (qui n’en est pas un du tout) chez le voison…<br /> Et le mieux, c’est que le business va continuer, les tax d’aéroports, les jobs, les ventes de carburants, la maintenance, L’industrie de DASSAULT Aviation, l’un des leaders du marché… va aller à la concurrence et aux pays voisin…<br /> Mais qu’on 'est … qu’on…
MattS32
xryl:<br /> Le A320 existe en Jet d’affaire (ACJ320)<br /> Oui, sauf qu’en version jet d’affaire, il a beaucoup moins de passagers, donc la consommation par passager augmente…<br /> Un ACJ320N, c’est… 8 passagers. Contre 150 à 194 pour un A320N. Tu multiplies donc au bas mot la consommation par passager par 20. Et encore, s’il y a vraiment 8 passagers dedans…<br /> Tu peux faire le calcul d’ailleurs avec les données de Wikipedia : 34 350 litres de kérosène, 11 100 km d’autonomie, 8 passagers =&gt; 38.7 litres/100km/passager… Et ça c’est s’il fait la distance maximale. Comme le décollage et l’atterrissage sont des phases bien plus gourmandes en carburant que le vol de croisière, sur un trajet court, la consommation aux 100 km sera encore plus élevée…<br /> Et hop, on dépasse largement la consommation d’un bon gros SUV blindé… Sauf que la consommation pour la SUV est avec un seul passager et celle de l’avion pour 8… Si par exemple tu as 4 passagers, et même en comptant que pour leur confort on les répartis sur 2 SUV, ça monte à quasiment 80 litres/100km/passager pour l’ACJ320 contre 15-17 litres/100 km/passager pour ton gros SUV blindé…<br /> xryl:<br /> Pour info, un SUV blindé, utilisé pour le transport de VIP consomme 30L au 100km<br /> Oui enfin les VIP qui utilisent ce genre de SUV blindé, c’est une toute petite minorité parmi ceux qui utilisent des jet privés hein… Et ceux qui utilisent des véhicules leurres sont encore moins nombreux (tout le monde n’est pas POTUS hein… en France même le PR n’a pas un tel dispositif de protection).<br /> Pour citer un exemple qui a fait l’actualité il y a peu, on ne transporte pas les joueurs d’une équipe de foot dans des SUV blindés, mais dans des autocars, qui même en version luxe, consomment généralement moins par passager qu’une voiture normale…
bronngeor
Donc le président n’a plus le droit d’utiliser l’avion du gouvernement ainsi que le premier ministre et tout les autres je vais bien me marrer.
xryl
MattS32:<br /> il a beaucoup moins de passagers, donc la consommation par passager augmente<br /> C’est sûr. C’est l’éternel débat de la consommation vs le remplissage du transport. Le A320neo consomme au pire 3L par km parcouru (34kL pour 11Mm), mais il est prévu pour du « gros » transport et longue distance. Les jet de Dassault ou Gulf Stream sont plus fins mais prévu pour moins de monde.<br /> Et pour le SUV, c’est 30L pour 5 personnes (en général, moins, plutôt 3 par véhicule: le chauffeur, l’agent et le VIP).<br /> EDIT: J’ai vu tes édits, on est d’accord, j’allais faire les même calculs.<br /> Ce qui est certain c’est qu’on tombe dans le même ordre de grandeur.<br /> Le président utilise Cotam 001 non pas parce que c’est plus rapide, mais aussi parce que c’est plus sûr. Le terroriste avec un missile sol air étant quand même plus rare que celui avec une moto et un AK47 sur la route.<br /> Je vois mal un Bernard Arnault taper la bise dans le RER. Son staff de sécurité, qui est minimal à 1 ou 2 personnes dans le cas d’un jet, va être de 5 ou 8 personnes dans le cas d’un voyage routier (car le risque de sécurité est plus important sur la route).<br /> Si gain il y a, en terme de CO2 fossile, il sera minime. Par contre, la perte de temps est maximale, la fatigue aussi et donc la productivité et l’augmentation des risques. Je vois aucun intérêt à légiférer ici, à part la jalousie, le nombre de voyage en Jet compte pour que dalle dans le bilan CO2 du transport.
KlingonBrain
On oublie un peu vite que ces jet privés transportent beaucoup d’hommes d’affaire.<br /> Interdisez leur d’atterrir en France… et ils iront juste investir ailleurs.<br /> Et au final, ça fera un très joli bonus pour les pays… les moins vertueux.<br /> Bref, encore une exemple criant de mesure idéologique irréfléchie et dangereuse pour notre économie.
MattS32
xryl:<br /> Je vois mal un Bernard Arnault taper la bise dans le RER. Son staff de sécurité, qui est minimal à 1 ou 2 personnes dans le cas d’un jet, va être de 5 ou 8 personnes dans le cas d’un voyage routier (car le risque de sécurité est plus important sur la route).<br /> Faut quand même pas oublier que des cas comme ça, c’est des cas extrêmes, et minoritaires… Sur les 200-300 personnes qui décollent chaque jour (130 vols) en jet privé de l’aéroport du Bourget, combien ont besoin d’un service de sécurité ? Pas des masses hein…<br /> D’ailleurs, en France, alors que les vols en jet privés diminuaient lentement mais sûrement jusqu’en 2019, ils ont augmenté de 30% depuis la pandémie. On peut donc considérer à minima que ces 30% sont de trop, puisque je pense pas que les déplacements aient globalement augmentés de 30% depuis (c’est même plutôt l’inverse, au moins pour les déplacement professionnels, la pandémie ayant fait largement augmenter le recours à la vidéo).<br /> Clairement, interdire complètement ces vols ce serait excessif, mais au vu de ces chiffres, ça me semble important de prendre des mesures incitatives pour faire diminuer le recours aux jets privés.
keyplus
bernard arnault peut bien avoir sa montgolfière privée😄<br /> enfin pour ses déplacement en France parceque aller aux etats unis avec chai pas si ca serait bien prudent😅
Loposo
Vous vivez dans les film.<br /> Quasi personne à The Beast que le président américain utilise. Ensuite le but des voitures blindées comme il y en a beaucoup aux Brésil et autres, on démonte les garnitures de voitures et on installe des plaques de blindage dessous et on remonte tout on change les vitres pour du feuilleté qui résiste à plusieurs impact et ça rajoute pas un poids de fou le but est de résister à quelques balles le temps de se dégager.<br /> On n est pas au mexique<br /> Bref que des arguments pas terrible pour soutenir les abus d ultra riches et leurs jets
xryl
MattS32:<br /> ça me semble important de prendre des mesures incitatives pour faire diminuer le recours aux jets privés.<br /> Oui, comme celles que j’ai citées: soit limiter la consommation (ou mettre une taxe sur le CO2 généré, ce qui revient au même, mais c’est plus le langage que connaissent les députés), soit imposer des limites en fonction de l’état de l’air si c’est la pollution le problème.<br /> Il y a tellement de moyens d’améliorer ça, en cours, via les nouveau moteurs à hydrogène type ZeroAvia, ou les adaptations de Universal Hydrogen sur les moteurs classiques (ce qui ne fait que déplacer le problème du CO2 mais bon), les mini avion à batterie (type Alice d’Eviation Aircraft ou le Pipistrel), les améliorations d’aérodynamique comme sur le Celera 500L d’Otto Aviation, etc…<br /> Au pire, il y a le SAF.
phoenix2
Je ne pense pas que c’est ce qui vas sauver la planète, débile comme initiative, qui découle aussi d’un brin d’envie !!
paulposition
A ma connaissance- mais je peux me tromper- les plus gros utilisateurs de Jets Privés et autres moyens aériens, sont les Etats Unis, ou pour certaines régions, ce moyen est presque obligatoire, et pour d’autres, ou il n’est pas rare de voir un hangar a coté de la maison du propriétaire de Jet.<br /> Alors pour que toutes ces mesures soient VRAIMENT efficaces, il faudrait peut être d’abord qu’elles soient appliquées partout, surtout dans les pays qui sont reconnus comme très pollueurs, la France seule ne peut pas grand chose, même si , c’est vrai, il faut bien commencer a faire ce qu’il faut pour contrer le réchauffement climatique; Mais pour moi, cette proposition de loi déposée par les écologistes, n’a qu’une finalité politicienne, et non pas politique <br /> J’ai posté en tant que contributeur, je me retire du débat.
e_garfield
« les caprices d’une poignée de privilégiés », « pollution de classe » voilà comment le texte est amené… donc en fait rien à voir avec l’écologie.<br /> Tant que l’ « écologie » restera sur ce créneau, on va pas avancer.
Tholar
En France, on fait d’abord et avant tout de l’idéologie. On est les champions du monde pour adopter des mesures qui ne servent à rien ou sont contre-productives (fermeture du nucléaire puis finalement non - ZFE puis finalement peut être pas…) et qui ne sont guidées que par des objectifs vengeurs. Interdire l’aviation privée en France n’aura pas le moindre effet sur le climat. Les écolos ne sont que des gauchistes rhabillés, ils veulent juste se faire Bernard Arnault, et ne s’intéressent pas beaucoup aux conséquences de leurs propositions.
philumax
Ou la la ! Ça bouge chez levitan !<br /> Fallait bien commencer quelque part, non?<br /> L’aviation, c’est has-been, maintenant !<br /> Il va falloir trouver une autre vision du déplacement aérien, moins polluante.<br /> Les dirigeables.
philumax
Et certains de ces « hommes d’affaires » ne sont pas tous vertueux…<br /> Faut pas exagérer, c’est pas des Bisounours, ces gens là !
Laurent_Marandet
Interdisons déjà les croisières Costa !
Thebadcrc
Grosse mesure bien demago qui sert a rien. Bizjet c’est 0.7% des emissions mondiales. Tu parles qu’en interdisant ca en France, on va sauver la planete. Apres c’est sur, ca plait a l electeur bien pensant anti capitaliste de base (bouh les riches c’est tous des mechants, faut les punir!).<br /> Je prefere les initiatives comme le port de Singapour sur les transport de marchandise par voie maritime (3% des emissions).<br /> Et bien sur rien sur le transport routier (10x plus d’emissions que le maritime) pour pas se retrouver avec les autoroutes bloquees.
xavz78
Rien de scientifique ni de rationel dans votre raisonnement. Ce qui est dénnoncé est marginal, avec des conséquences négligables pour des trajets représentant eux mêmes une part anecdotique d’un secteur qui ne représente qu’à peine 2% des émissions mondiales.<br /> L’écologie Politique n’a rien d’empirique, les mesures sont plus symboliques d’une lutte des classes que d’écologie. Or désolé (même si je ne le suis pas vraiement) mais la planète n’en a que faire de ces symboles.
Comcom1
Mince nos politiques vont devoir se rabattre sur des boeing 777 privatisés pour leurs trajets maintenant oh les pauvres…
ypapanoel
Les politiques ne font que de la com’. Jamais de mesure utile et avec de la hauteur: ils sont là depuis peu de temps, et pour peu de temps : l’idée n’est pas d’améliorer les choses mais de trouver la meilleur « punchline » qui permettra de les faire connaitre avant de mieux rebondir ailleurs.<br /> Idée symbolique et clivante. Elle n’a aucun intérêt mais fait 4 pages de commentaires sur Clubic (et ailleurs) : c’était le seul effet recherché : il est bien atteint.
Juju74
Il faut bien admettre,et sans se voiler la face,que la politique"politicienne",a tjrs été la pire des maladies que l’être humain ait pu connaître…
Martin_Penwald
Tant mieux. C’est le capitalisme qui tue la planète, on NE PEUT PAS continuer à faire comme si de rien n’était. Oui, il est possible que des mesures qui favorisent une économie verte ralentissent l’économie, mais c’est mieux que de ne rien faire et attendre que plus rien ne pousse dans les champs. On y arrive, et là, ben, ton économie, elle crève, en même temps que des millions de personnes.<br /> Le réchauffement climatique dû à l’activité humaine est une réalité, sortez-vous la tête du cuI !<br /> Et comme on ne peut quasiment rien faire au niveau individuel, il faut des politiques d’investissement ambitieuses pour espérer atténuer les effets dévastateurs qui s’en viennent.
Korgen
Encore des libertés supprimées à cause de ces foutus écolos. Prochaine étape : interdit de tracter une remorque ou une caravane sous prétexte que ça consomme plus ? Interdit de respirer pour pas rejeter de co2 ?<br /> Qu’ils aillent brouter de l’herbe à poil dans les montagnes et foutent la paix aux autres.
Albert66
Au pays de la gouvernance par la com, ça ressemble à " regardez les gueux jaloux on va aussi emmerder les riches ". Pour rappel, beaucoup de vrais climatologues sont réservés quand à l’impact réel de l’activité humain sur le réchauffement climatique.
ccvman
Le lobby des sociétés de jets privés n’est pas assez puissant donc on veut en faire le bouc émissaire. On veut lutter contre la pollution alors prenons des décisions drastiques notamment sur l’utilisation du plastique, de nombreux industriels utilisent du plastique pour vendre leur produit, les mers sont infestées de plastique et de déchets non biodégradables. Coca cola vend des millions de bouteilles par jour, prenons des décisions internationales contre ce groupe pour qu’il change ses emballages auquel cas il ne pourra plus distribuer ses produits, faisons la même chose avec tous les groupes.
ChoucrouteGarnie
Je suis d’accord avec toi, mais certains font un usage immodéré de tels vols. La notion de service public retenue dans le projet de loi met à l’abri certains services de l’état, et permettrait à nos pilotes militaires d’entretenir entre autres leur qualification IFR dans un contexte de contraction de leurs heures de vol, mais quand un milliardaire prend son jet privé pour aller de Nice à Marseille, seul en cabine ou presque, ça me fait quand même un peu sursauter…<br /> Chacun doit faire des efforts, à la mesure de ses moyens, et les possesseurs ou utilisateurs réguliers de ces jets en ont, justement, des moyens. Quant à la certification des SAF, même si elle s’accélère, elle reste encore anecdotique par rapport au volume annuel de kérosène brûlé par l’aviation commerciale ou d’affaire.<br /> Je pense que plutôt que de tout interdire, on devrait obliger, soit un certain nombre de passagers en cabine (facile à vérifier au moment de l’embarquement), soit imposer une durée planifiée de vol supérieure ou égale à celle d’un vol commercial dans une diagonale Nice-Rennes ou Lille-Biarritz.<br /> Mais je suis d’accord : interdire totalement ces vols est une hérésie, car dans certains cas ils rendent d’immenses services.
Jsp75
Ça me semble un brin démagogique.<br /> Mais comme toute proposition, elle ne vise pas à passer, mais à faire bouger les lignes. Vous verrez que ça va déboucher sur un malus ou je ne sais quoi… en revanche pas un mot sur le prix et la taxation du kérosène….<br /> Maintenant remis en perspective, le transport aérien c’est 3,5% des émissions. Le levier est mince. Si on veut que ça change, c’est au globale de changer les comportements. En France, le premier poste de CO2 c’est le transport, et principalement le routier (31%) tout ce qui est fait à pieds ou à vélo, c’est toujours ça de gagné. Les ultra riches dans leur jet…autant les laisser là où ils sont, ils ne sont pas plus heureux pour autant. Viennent ensuite l’industrie et le bâtiment exquao avec l’agriculture (environ. 20% chacun). Là va falloir moins consommer et moins construire (ça va faire des chômeurs). Quand on sait que l’agriculture fait 20% d’émissions et qu’elle est directement impactee par les aléas climatiques… je m’interroge sur les solutions d’agro carburants… vient enfin les bâtiments dans leur usage, 17%. Déjà sur ce poste, on a un vrai levier. Je ne comprends pas pourquoi les différents plans gouvernementaux n’ont jamais mis le paquet là dessus. Avant de construire à tout va, simplement isoler l’existant en mettant le paquet (pas des systèmes de subventions foireux qui ont attiré toutes les arnaques) …<br /> Pour en revenir au sujet… il y a tellement plus urgent que les jets…<br /> Ps : dans le monde, le plus gros poste CO2 c’est le secteur de l’énergie je crois 41% pour la production de jus. On réalise à quelle point la decarbonation de l’électricité est cruciale. On est loin du compte et pas sortis des ronces.
jeanlucesi
Mince !! Mon jardinier !!
arlesien13200
Faut aussi interdire tous les avions, hélicoptères, drones de l’armée française tant qu’on y est. N’oubliez pas (les écolos) d’interdire aussi aux bovins de péter. La bêtise des écolos politiques n’a vraiment aucune limite.
Palou
Martin_Penwald:<br /> Le réchauffement climatique dû à l’activité humaine est une réalité, sortez-vous la tête du cuI !<br /> Et comme on ne peut quasiment rien faire au niveau individuel, …<br /> Ne serais-tu pas mal placé pour parler de ça, entre ton camion gourmand et tes champs pétrolifères ? <br /> (mode faites-le d’abord et moi je le ferai plus tard)
saerdryl
bonjour encore une belle co…rie inutile comme d habitude, les riches iront poser leurs jet dans les pays limitrophes et depenser leur argent hors de la france. et on va perdre des centaines de milliers d’emplois mais les italien, espagnols et allemands vont se gaver. bravo encore une belle mesure de green inutile et démagogique surtout que les jet sont une goutte d eau dans la pollution il y a d autre priorité beaucoup plus utile pour sauver la planète. de tout façon il est trop tard. si les scientifiques ne trouvent pas un moyen de faire machine arrière la planète est foutue.
e_garfield
Nan, nous sommes foutus, la planète vous pouvez dormir tranquille, elle était là avant nous, elle le sera après.<br /> La politique écologie n’a pas pour vocation de « sauver la planète », juste nos fesses
Martin_Penwald
Et ton ordinateur ? Et ta moto ? Et la bouffe que tu achètes ? Et les serveurs de Clubic que tu aides à gérer ?<br /> On peut aller loin comme ça et jouer à celui qui pollue le plus. Vivre dans une économie moderne, c’est polluer. À moins de se rouler en boule dans un coin et se laisser mourir, on ne peut y échapper sans volonté politique.<br /> Déjà, puisqu’on parle de pétrole, supprimer TOUTES les subventions à l’industrie pétrolière serait un minimum. Mais évidemment, ça augmenterait le coût à la pompe, ça provoquerait des pénuries, et tu serais le premier à gueuIer. Et un gouvernement qui ferait ça se ferait virer à la prochaine élection par des gens comme toi.<br /> Vas-y, propose quelque chose de constructif.<br /> Jancovici donne des voies à explorer, mais ça implique entre autre de renoncer à la croissance à tout prix (tiens, tu as lu récemment la première page de Clubic : nouveau bidule, nouveau machin, nouveau truc, il FAUT acheter. Combien de pétrole ça consomme tout ça ? ).<br /> Et Jancovici n’est pas le seul.<br /> Parmi les solutions :<br /> Densifier les campagnes. voir 3.<br /> Dédensifier les grandes villes. voir 4.<br /> Passer à une agriculture moins intensive, ce qui veut dire moins productive mais plus écologique : ça implique de revenir à une population d’agriculteurs qui représentent environ 25% de ladite population.<br /> Utiliser l’espace libéré pour l’agriculture urbaine.<br /> Relancer l’industrie nucléaire.<br /> Augmenter la présence des transports en commun au sein d’une région (rendu possible par 1. entre autres)<br /> Et pas seulement.<br /> Mais tout ceci demande une volonté politique forte, des changements sociaux importants, une modification des politiques d’aménagement du territoire, etc. Je commence par quoi ? Les fondations de la centrale ou la démolition de quartiers résidentiels périurbains ?<br /> La seule chose réaliste pour le plouc moyen, c’est d’arrêter de voter capitaliste. Tout ça pour dire qu’on est foutu.
Martin_Penwald
Mais ils sont aussi affectés par tes rejets de CO2. Ils NE PEUVENT PAS aller brouter de l’herbe en paix puisqu’elle ne poussera plus.
Korgen
Et la photosynthèse c’est un mythe
papy6
Jetez un coup d’œil sur les bas côtés de nos routes et autoroutes, vous avez une idée du manque de respect total des français pour l’environnement …
gekola
xavz78:<br /> Rien de scientifique ni de rationel dans votre raisonnement<br /> Une personne avec un Falcon pour faire 50Km c’est pas polluant pour rien ?<br /> xavz78:<br /> peine 2% des émissions mondiales<br /> Ici on ne parle que la des émissions en usage, les infrastructures des aéroports ca donne quoi, la fabrication des dit avions, la destruction des avions ca donne quoi ? (c’est de vrai question qui a ma connaissance sont compliqué à répondre)<br /> xavz78:<br /> L’écologie Politique n’a rien d’empirique,<br /> La politique tout court.<br /> xavz78:<br /> les mesures sont plus symboliques d’une lutte des classes que d’écologie.<br /> Peut être, mais le vilains riches ont-il le droit de s’abstraire de toutes contraintes parce qu’ils sont pas nombreux.<br /> Il faut avoir deux objectifs, le symbole pour embarquer le plus de gens possible et l’efficacité, et toutes les mesures qui visent l’une ou l’autre sont bonne à prendre.<br /> xavz78:<br /> la planète n’en a que faire de ces symboles.<br /> Oui mais pas les humains qui vivent dessus et qui réagissent, en partie,en fonction de cela.
Martin_Penwald
Sans eau, sous le soleil et par 50°, la photosynthèse ne va pas faire pousser grand’chose.
xavz78
L’exemple n’est pas rationnel car 50km parcourus même futiles, rejettent des quantités infinitésimales de CO2 comparé au secteur et même comparées à un jet qui traverse l’atlantique.<br /> Votre argumentaire n’a rien de pertinent quant aux infrastructures, c’est la même chose pour absolument tous les secteurs d’activités et donc la part des émissions mondiales restent à 2%, infrastructures comprises. Et en l’occurrence ici, l’aviation d’affaire représente une fraction négligeable de ces mêmes 2%.<br /> Les plus riches que vous, (car je vous rappelle qu’en France vous faites partie des 10% des plus riches du monde), ne représentent pas une proportion suffisante pour apporter quelconques solution concrète au problème des rejets. Pour un impact significatif, c’est au contraire au 99% que reviendra la charge de l’effort. L’effet de masse est hélas plus efficace que l’effet de niche.<br /> Les humains peuvent tout aussi bien être rationnels, utiliser les symboles comme manipulation est machiavélique et ne fonctionne d’ailleurs (et heureusement) pas. Le transport aérien est en forte hausse et continuera de l’être. Vous voulez parler psychologie ? C’est l’espoir qui a été documenté comme le plus puissant des facteurs de changement. Donc construisons un monde moins peuplé avec des solutions pour maintenir un confort plus vertueux.
Korgen
Et on va nous dire qu’à cause des avions dans 10 ans les océans vont bouillir ?
gekola
xavz78:<br /> L’exemple n’est pas rationnel car 50km parcourus même futiles,<br /> Toujours une question de symbole, ça a beaucoup plus d’impact dans la population qu’un trajet (plus éméteur) transatlantique qui peut avoir un sens.<br /> xavz78:<br /> Les humains peuvent tout aussi bien être rationnels, utiliser les symboles comme manipulation est machiavélique et ne fonctionne d’ailleurs (et heureusement) pas.<br /> C’est la que vous vous trompez gravement, c’est peut être de la manipulation, mais les symboles fonctionnent bien mieux que vous le pensez.<br /> xavz78:<br /> C’est l’espoir qui a été documenté comme le plus puissant des facteurs de changement<br /> L’espoir est difficilement constructible quand on a des symboles qui montre que tous les citoyens ne sont pas traités équitablement.<br /> xavz78:<br /> Les plus riches que vous, (car je vous rappelle qu’en France vous faites partie des 10% des plus riches du monde), ne représentent pas une proportion suffisante pour apporter quelconques solution concrète au problème des rejets.<br /> C’est faux, les 1% des plus riches produisent 16% des émissions. Les 10% les plus riches produisent plus d’émissions qu’il faut pour tenir l’objectif des 1.5°C. https://oxfamilibrary.openrepository.com/bitstream/handle/10546/621305/bn-carbon-inequality-2030-051121-fr.pdf<br /> Donc le constat est pour moi toutes mesures même symbolique (si elles ne sont pas contre productive) sont bonnes à prendre pour atteindre les objectifs climatiques. Et les jets privés sont un symbole, leur interdictions partielle ne résoudra pas le problème, mais y contribuera un peu.
Palou
gekola:<br /> Toujours une question de symbole<br /> gekola:<br /> mais les symboles<br /> gekola:<br /> quand on a des symboles<br /> gekola:<br /> même symbolique<br /> gekola:<br /> sont un symbole<br /> tu as eu un tarif de gros concernant les symboles ?
Martin_Penwald
Tu le fais exprès ou tu prends des cours ?<br /> Il y a des régions sur Terre actuellement habitées qui vont devenir inhabitables. On commence déjà à l’observer, et il y a déjà des réfugié•es climatiques.
Korgen
Va dire ça aux touareg et aux inuits <br /> Ouais, je prend des cours. Sur ce j’ai mieux à faire, j’ai un exam à préparer
Martin_Penwald
Les Touareg et les Inuits vivent dans des zones habitables. C’est quoi l’argument, là ?
xavz78
Vous dites que je me trompe gravement, comment pouvez-vous le prouver puisque je le rappelle, la demande de voyagges en avion augmente et devrait continuer d’augmenter. Les voyageurs n’ont donc, semble t-il, que faire de ces symboles. Idem pour illustrer : la fameuse coupe du monde boycoté par symbole a généré plusieurs records d’audience (et pas uniquement pour la finale et en France également). Vous pouvez persister à croire que le monde est peuplé d’imbéciles qui ne savent pas faire la différence entre symboles et pragmatisme mais vous ne convaincrez personne et n’aurez que la force pour faire changer les choses (bon courage pour imposer aux autres pays vos idées). Idem vous dites apparemment que les études sur l’espoir sont fausses. Mais qui êtes-vous (dans la vie) pour affirmer cela ?<br /> Aussi il est question ici des utilisateurs de jets privés qui font partie des 0.1% les plus riches (voire moins car il y n’a que 21979 jets dans le monde) et pas des 1%. Les 10% les plus riches c’est 788 millions de personnes. Vous appelez ca comme vous voulez mais moi je distingue bien les utlisateurs des jets privés des 10% les plus riches qui représentent &gt;50% des émissions et dont vous faites partie. Aussi, les pays des 90% les plus pauvres du monde ont la croissance de leur rejets la plus élevée !<br /> A la lumière de cet échange, je suis désolé mais ma conviction n’en sort que renforcé. Et donc : construisons un monde moins peuplé avec des solutions pour maintenir un confort plus vertueux.
Korgen
« les réfugiés climatiques sont souvent des agriculteurs, mais aussi parfois des chasseurs-cueilleurs, des pêcheurs ou des éleveurs… »<br /> « Les causes principales et « classiques » du phénomène sont notamment la désertification, la déforestation, la salinisation, l’érosion… »<br /> (citations d’article traitant du sujet)<br /> Oh tiens, ne seraient-ce pas des facteurs présents dans des zones extrêmes peuplées par ceux que j’ai cité par hasard ? Ce qui démontre bien que l’humain sait s’adapter à des conditions climatiques. CQFD
Martin_Penwald
Sans point d’eau accessible, les Touareg ne pourront pas s’adapter. C’est ce qui est en train d’arriver.<br /> De plus, les Touareg et les Inuits sont à l’origine des peuples nomades, qui se déplaçaient justement si les conditions environnementales devenaient trop extrêmes. Quand il fait 50° à l’ombre, une zone est inhabitable. Ça n’existait pas il y a 100 ans. On commence à en voir régulièrement maintenant, même dans des endroits qui sont aujourd’hui habités.<br /> Allez hop, jets privés pour les Inuits ! Ça va résoudre le problème …
MattS32
Korgen:<br /> Ce qui démontre bien que l’humain sait s’adapter à des conditions climatiques. CQFD<br /> C’est pas pour rien que certaines zones sont appelées des « déserts » hein… C’est parce qu’elles sont tellement peu propices à la vie que, même si quelques espèces arrivent à s’y adapter, c’est très limité, à la fois en diversité et en densité…<br /> Or le problème c’est que sous l’effet du réchauffement, ce sont des zones densément peuplées qui approchent grandement du seuil où l’homme ne peut y vivre que de façon extrêmement sporadique… Les températures qu’atteignent par exemple certaines villes indiennes en période de canicule sont désormais vraiment proches de rendre ces villes inhabitables. Des villes de plusieurs centaines à plusieurs millions d’habitants vont devoir être déplacées dans les décennies à venir (et outre celles pour lesquelles c’est à cause de la chaleur, il y en a qui devront être déplacées à cause de la montée des eaux).<br /> Et même en France, on a désormais régulièrement des canicules entrainant plusieurs milliers de morts, et de plus en plus de zones côtières actuellement habitées vont devenir inhabitables. Il y a par exemple près de 10 000 bâtiments qui d’ici 20 ans ne seront plus habitables car les pieds dans l’eau à marée haute.
Korgen
Je sais déjà tout ça. Ce que je dis c’est qu’il faut arrêter de pointer constamment du doigt les uns et les autres qui de leur bagnole à essence, qui de leur jet privé, qui de leur rtx 4090. Il y en a marre de culpabiliser les gens juste parce que des donneurs de leçons aigris sont jaloux de la façon dont ils vivent.<br /> « Il faut faire ci, il faut faire ça… Honte à toi… » Au bout d’un moment : merde !
gekola
xavz78:<br /> Vous dites que je me trompe gravement,<br /> Effectivement à ne pas vouloir comprendre que les mesures symbolique sont utile aussi, moins que d’autre, alors pourquoi s’obstiner à les combattre.<br /> xavz78:<br /> Vous pouvez persister à croire que le monde est peuplé d’imbéciles<br /> Nous sommes influençable, et cela ne fait pas de nous des imbéciles.<br /> xavz78:<br /> qui ne savent pas faire la différence entre symboles et pragmatisme<br /> Le pragmatisme voudrait attaquer sur tous les fronts et pas uniquement là ou sont les plus gros gain.<br /> Donc par pragmatisme, refuser une mesure dans le bon sens est stupide (même si les impacte sont minime).<br /> L’exécutif n’est pas capable de prendre son courage pour faire de vrai mesure, prenons déjà ce qui tend dans le bon sens !<br /> xavz78:<br /> bon courage pour imposer aux autres pays vos idées<br /> Ayons déjà le cul propre avant de vouloir que les autres l’ait.<br /> xavz78:<br /> dem vous dites apparemment que les études sur l’espoir sont fausses.<br /> Il doit avoir incompréhension effectivement. L’effet de l’espoir n’est pas en cause c’est la présence de celui-ci dans un contexte ou les symboles ne sont pas favorable.<br /> xavz78:<br /> Mais qui êtes-vous (dans la vie) pour affirmer cela ?<br /> Argument ad personam comme dirait les latins.<br /> xavz78:<br /> Aussi, les pays des 90% les plus pauvres du monde ont la croissance de leur rejets la plus élevée !<br /> Une augmentation de 20000% de 0 ça fait toujours 0 ! Vous vous trompez le problème c’est bien d’abord les sociétés riches qui sont le problème, parce qu’a elle seule elle ne émettent trop pour le climat et les objectifs de 1.5°. Les sociétés pauvre rejette bien moins que les société riches.<br /> xavz78:<br /> construisons un monde moins peuplé<br /> Le nombre est une variable il en existe d’autre. L’eugénisme est un courant de pensé qui tend plus à être amoral qu’autre chose.<br /> xavz78:<br /> des solutions pour maintenir un confort plus vertueux<br /> Prévoyez une diminution de votre confort dans le moyen long terme. Ne serait-ce que par la météo.<br /> xavz78:<br /> A la lumière de cet échange, je suis désolé mais ma conviction n’en sort que renforcé.<br /> Vous n’avez rien apporter non plus, et un débat n’est pas là pour faire évoluer les position des participants, mais juste apporter des arguments à la connaissance des autres parties. Vous bouclez sur le même argument depuis le début, c’est dommage. Je ne relancerais plus la conversation.<br /> Premier pas simple pour l’écologie moins ou ne plus manger de viande.
MattS32
Korgen:<br /> Je sais déjà tout ça […] juste parce que des donneurs de leçons aigris sont jaloux de la façon dont ils vivent.<br /> Si tu en es encore à ce stade là, c’est que tu as beau dire que tu sais, tu n’as juste absolument rien compris au problème…
Palou
MattS32:<br /> Il y a par exemple près de 10 000 bâtiments qui d’ici 20 ans ne seront plus habitables car les pieds dans l’eau à marée haute.<br /> Quel rapport avec les jets privés ? <br /> Cela fait des millions d’années que les côtes bougent, l’eau et le sable voyagent au gré des vagues et des marées, les gens voulaient absolument être avec les pieds dans l’eau … faut qu’ils assument aujourd’hui.
MattS32
Le rapport, c’est que c’est bien le réchauffement climatique et la hausse du niveau des mers qui l’accompagnent qui sont responsables de l’accélération de l’érosion des côtes, qui petit à petit rend inhabitable des endroits qui l’était (ceci en réponse à Korgen qui essaye de faire croire que rien n’est inhabitable car l’homme serait capable de s’adapter à tout).
paulposition
Le rapport avec l’interdiction des Jets Privés est -quand meme- assez difficile a trouver;<br /> Donc merci de revenir au sujet « Les vols en jets privés bientot interdits… »
Korgen
Non, c’est juste que je m’en cogne. Dans 10 ou 20 piges je ne serai sans doute plus là, je ne vois pas pourquoi je me soucierai de la santé des vers qui vont me bouffer. Les écolos font ce qu’ils veulent du moment qu’ils viennent pas m’emmerder, c’est tout.
xavz78
Non les mesures symboliques ne sont pas utiles. Je vous l’ai déjà prouvé.<br /> C’est ce qui nous influence qui fait de nous des imbéciles (symboles) ou non (rationel).<br /> Non le pragmatisme c’est de savoir qu’on ne peut pas tout faire en même temps au même moment. Il faut prioriser ce qui est important pour être pragmatique. S’attaquer à des mesures futiles est futils également et non pragmatique.<br /> Avoir le cul propre ou plutot montrer l’exemple. Or rien de mieux qu’une solution efficace et rationnelle pour convaincre par exemplarité. Par contre les symboles cristalisent des oppositions inutiles et vaines.<br /> Je ne comprends pas votre phrase de présence de symboles. L’espoir est un vecteur puissant de changement.<br /> Vous ne savez même pas faire de maths. Impossible de faire une augmentation de 20000% en partant de 0. Ces pays en question ne partent pas de 0. Et vous pouvez faire l’autruche mais la croissance des rejets n’est pas neutre ni meme négligeable pour ces pays qui concentrent 50% des rejets.<br /> C’est pourtant l’inverse qui se produit avec l’accès à la consommation (et donc au confort) à de plus en plus d’êtres humains.<br /> Vous êtes libre de penser que je n’ai rien apporté. Mais à la lecture de vos arguements je persiste dans mes convictions que j’ai pu renforcer avec diverses recherches pour vous répondre. Donc merci !<br /> Une meilleure solution, manger plus de viande neutre en carbone (c’est possible), élevée plus près de chez soi.
gekola
Pour résumer votre position :<br /> Il ne faut pas prendre de mesures peu efficace parce que il y a d’autre potentiellement de plus efficace.<br /> Et je ne suis pas d’accord. Et cela je changera certainement jamais des deux côtés.
xavz78
Vous avez bien résumé.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet