Europa Universalis Rome : de nouvelles infos

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
12 novembre 2007 à 08h55
0
Doucement, mais sûrement, Paradox continue à nous détailler le contenu de son prochain jeu de gestion / stratégie, Europa Universalis : Rome. Aujourd'hui, nous prenons notamment connaissance des limites chronologiques des parties qui débuteront donc en 280 avant J.C. pour s'achever au plus tard en 27 avant J.C. (Octave reçoit le titre d'Auguste par le Sénat, débuts de l'Empire Romain).

Il est question de plus de 53 factions / nations à contrôler couvrant 10 cultures différentes (celtes, égyptiens, grecs, romains...). Les parties seront évidemment centrées sur le bassin méditerranéen avec une carte où la topographique sera plus fidèle à la réalité que sur les précédents jeux Paradox. Un système de technologies sera bien sûr au programme alors que le mode multijoueur devrait permettre à un maximum de 32 joueurs de s'affronter ou de jouer coopérativement.

Enfin, Paradox termine avec un nouveau chapitre du journal des développeurs. Il est question des trois différentes sources de revenu à Rome, les trois 'T' : tax (les taxes), tributes (les tributs) et trade routes (routes commerciales). Les taxes dépendent beaucoup de la proportion d'escale dans le pays. Le second et le troisième sont liés aux relations diplomatiques avec les autres factions.

Europa Universalis : Rome doit sortir dans le courant du second trimestre 2008.

012C000000660022-photo-europa-universalis-rome.jpg

Paradox ne propose qu'une seule nouvelle capture
Modifié le 20/09/2018 à 14h29
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top