L'interface Ask3D d'Ask.com gagne la France

28 septembre 2007 à 10h34
0
00601762-photo.jpg
Sur un marché français des moteurs de recherche largement dominé par Google, Ask tente de se faire une place en adoptant officiellement l'interface web 2.0 intégrée en juin dernier à la version américaine du site.

Comme pour Google avec sa 'recherche universelle', Ask permet de combiner plusieurs types de recherches sur une même page découpée en trois panneaux verticaux (Ask3D). Si l'internaute effectue une requête sur 'Joss Stone', il trouvera au centre les résultats de requêtes classiques, à droite des images et extraits musicaux, une fonctionnalité bienvenue, à gauche le panneau de recherche.

Epurée par défaut, la page d'accueil d'Ask.com est personnalisable. Les résultats de recherche (Web, Images, Videos, Blogs) varient en fonction de la localisation de l'internaute. Ces résultats peuvent être affinés en fonction de différents critères, sauvegardés et partagés. Par ailleurs, le service de recherche de vidéos basé sur Blinkx, d'ores et déjà activé aux Etats-Unis, est maintenant proposé sur la version française d'Ask.

Faute de révolutionner le web, Ask.com a-t-il les moyens d'augmenter sa part de marché en France ? D'après comScore, 85% des 2,4 milliards de recherches web enregistrées en juillet 2007 dans le pays, ont été effectuées via Google. Suivent, loin derrière, d'autres outils d'origine américaine, (3,8%) et Windows Live (3,4%), puis le marchand eBay (2,2%) et les sites du groupe (2%). Noyé entre les sites d'opérateurs, Ask.com affichait une part de 0,2%.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page