Les mots de l’IT : conteneur

31 mai 2016 à 15h26
0
|clubic||fin|
Publi-edito


Le monde de l'IT est complexe et en maîtriser tous les rouages n'est pas une mince affaire. Premier obstacle : des terminologies parfois obscures, nourries de sigles, d'acronymes, d'anglicismes ou de néologismes. Les mots de l'IT ont pourtant un sens et celui-ci est parfois plus simple qu'il n'y paraît. TechPageOne ouvre pour vous le grand lexique de l'IT.


Par John McClurg - Tech Page One


Contrairement aux machines virtuelles traditionnelles, qui encapsulent l'environnement complet du logiciel virtualisé, système d'exploitation compris, les conteneurs n'encapsulent que l'application et ses dépendances, et non le système d'exploitation lui-même. Ils s'exécutent dans des partitions étanches et sécurisées et partagent un seul et unique socle logiciel.

Popularisés par l'éditeur Docker notamment, les systèmes de virtualisation à base de conteneurs (ou de conteneurisation) constituent une extension des premiers systèmes de conteneurs étanches développés pour les distributions Linux (avec les technologies Linux Containers ou LXC). Premier avantage : ils sont moins lourds et moins gourmands en ressources de calcul que les machines virtuelles qui étaient jusqu'ici équipées de leur propre OS. Deuxième bénéfice : ils restent indépendants des systèmes d'exploitation sous-jacents et peuvent donc être facilement déplacés d'un serveur à l'autre.



Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page