Accord inFusio / Sagem dans le jeu mobile

Jérôme Bouteiller
04 octobre 2001 à 00h00
0
Selon l'AFP, le constructeur Sagem devrait intégrer la technologie ExEn de téléchargement de jeux de inFusio sur sa prochaine génération de terminaux.

Le téléphone mobile continue sa mue vers le divertissement. Selon l'AFP, le constructeur français Sagem devrait intégrer la technologie ExEn de téléchargement de jeux, réalisée par la jeune pousse Bordelaise in-Fusio, sur sa prochaine génération de terminaux.

Commercialisé à partir de Novembre 2001, ces nouveaux terminaux permettront de télécharger des jeux, tout comme ils permettent actuellement de télécharger des images ou des sonneries. Basé sur la technologie java ExEn (Execution Engine), inFusio permet donc aux opérateurs d'élargir leurs revenus data, à quelques semaines du lancement officiel des packs GPRS.

Commercialement intéressant, le produit d'inFusio reste toutefois incompatible avec les dizaines de millions de téléphones classiques (voix + SMS) et avec les millions de téléphones WAP, déjà présents sur le marché. En outre, il devra faire face à des initiatives comme l'UMGP (Universal Mobile Games Platform) initiée par des constructeurs comme SonyEricsson, et Siemens.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes : le meilleur des bons plans de ce mercredi soir (2ème démarque)
Fujifilm annonce le GFX100S, un moyen format de 102 Mp prometteur
Avec OVNI(s) et ses bonnes ondes, on a envie de croire en 2021
Voici le Leica M10-P Reporter, un boîtier en édition limitée en hommage à la photo de reportage
Skate : le prochain opus de la licence est développé par Full Circle
Puyo Puyo Tetris 2 arrive sur Steam le 23 mars
Test Philips 55OLED855 : un écran OLED très fin pour une image profonde
PlayStation Plus : Control Ultimate Edition, Concrete Genie et Destruction AllStars offerts en février
Norton lance son offre Soldes avec la solution 360 Deluxe à moins 57%
Carton plein pour Hitman 3, qui a déjà rentabilisé ses coûts de développement
Haut de page