Nancy adopte "hostonaute", l’Internet des enfants hospitalisés

Par
Le 22 octobre 2004
 0

Nancy (Meurthe-et-Moselle) offre la possibilité aux enfants hospitalisés en secteur stérile d’accéder à Internet dans un environnement sécurisé.

Nancy (Meurthe-et-Moselle) offre la possibilité aux enfants hospitalisés en secteur stérile d'accéder à Internet dans un environnement sécurisé.

Après Marseille, Toulouse et Garches, un établissement hospitalier de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a choisi la plate-forme "hostonaute" pour permettre aux enfants hospitalisés en secteur stérile d'accéder à Internet dans un environnement sécurisé.

Projet initié et co-financé par France Télécom, "hostonaute" a été implémenté à l'hôpital d'enfants du CHU de Nancy grâce à l'engagement d'associations locales, dont l'AISCOBAM (Aide scolaire bénévole aux ados malades) et au soutien du Conseil régional de Lorraine (www.cr-lorraine.fr).

Officiellement lancée le 21 octobre 2004 à Nancy, "hostonaute" équipe à ce jour une quarantaine de chambres stériles du service de cancérologie du CHU. Les chambres sont équipées d'ordinateurs portables multimédia (texte, son, vidéo...) connectés à l'Internet illimité à très haut débit via VDSL (Very High Digital Suscriber Line).

L'environnement sécurisé interdit l'accès aux sites jugés "violents".

Pour les enfants confrontés à la maladie, à l'enfermement, cette connexion gratuite à Internet apporte une ouverture sur le monde, un lien supplémentaire avec leurs proches également connectés, notamment à travers la visiophonie, et la possibilité de suivre des cours en ligne.

L'association AISCOBAM estime que les internautes en herbe suivis par le CHU de Nancy se connectent de quelques minutes à plusieurs heures par jour, en particulier pour jouer. L'enfance sans le jeu est-ce imaginable ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top