Roxio relance Napster le 9 octobre

Jérôme Bouteiller
03 octobre 2003 à 00h00
0
L'ex-symbole de la piraterie musicale est de retour. Après avoir racheté la marque Napster et la plate-forme PressPlay à VU et Sony, l'éditeur américain Roxio relance le célèbre service de téléchargement de musique désormais en version payante le 9 octobre prochain.

Afin de tenir en haleine les internautes, le site propose une demi-douzaine de petites séquences flash assez savoureuses censées reprendre l'historique de la "renaissance" de Napster (sortie de prison, renaissance, accord avec les majors, accord avec le monde du hip-hop, du métal, du reggae).
Peu d'informations sont disponibles sur ce "Napster 2.0" mais Roxio laisse entendre que la nouvelle plate-forme pourrait compter plus de 500.000 titres, contre environ 300.000 pour ses principaux concurrents.

Napster devra faire face à la concurrence du iTunes Music Store, bientôt disponible sur Windows, de MusicMatch Download, des partenaires de OD2 en Europe, de Rhapsody de RealNetworks, de BuyMusic.com ou encore du futur serveur musical de . Mais le principal défit de Roxio sera certainement de convaincre que le nouveau Napster, même payant, saura conserver la caractère rebelle de la version 1.0.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
scroll top