Bruxelles consacre un budget record à la lutte contre la fuite des cerveaux

Par
Le 02 juillet 2002
 0

L’exécutif européen consacre 1,580 milliards d’euros à la lutte contre l'exode de scientifiques vers les Etats-Unis.

Dans un communiqué publié mardi sur le portail de l'Union européenne (http://europa.eu.int/), la Commission annonce qu'elle investira 1,580 milliards d'euros au titre de son 6ème programme-cadre de recherche (PC6), afin de lutter contre la fuite des cerveaux scientifiques.

Ce budget correspond à une hausse de 50% par rapport au programme précédent !

"Cet investissement sera notamment mis en œuvre par l'extension des programmes financiers de rapatriement et de réintégration en faveur des chercheurs", précise Philippe BUSQUIN, Commissaire européen chargé de la recherche.

La fuite des cerveaux hors de l'UE, le plus souvent vers les Etats-Unis, est un phénomène "difficile à mesurer", mais qui n'en est pas moins une réalité : "Cette perte de capital humain et intellectuel prive la science européenne de ressources précieuses", souligne Philippe BUSQUIN.

Le niveau plus élevé des salaires et la meilleure qualité des installations hors d'Europe influencent le choix des chercheurs.

Pour rééquilibrer les forces, l'UE va concentrer ses efforts sur : "la création d'un réseau européen de centres d'assistance personnalisée pour les chercheurs (Espace européen de la recherche - EEE) ; l'amélioration des services d'information reposant sur Internet ; le transfert de connaissances vers les régions moins avancées de l'Union et les pays candidats à l'adhésion".

D'autres initiatives de la Commission concernent l'élimination des obstacles juridiques et administratifs à la mobilité des chercheurs (conditions d'entrée, sécurité sociale, reconnaissance des diplômes, etc.) et la coordination des politiques nationales dans le domaine de la recherche.

Par ailleurs, les Etats membres de l'UE se sont engagés, lors du Conseil européen de Barcelone en mars 2002, à consacrer 3% de leur PIB (pour deux tiers en provenance du secteur privé) à la recherche d'ici à 2010.

À l'heure actuelle, ce pourcentage est de 1,90% dans l'Union européenne, contre 2,6% aux Etats-Unis et 2,9% au Japon...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top