Yahoo! va voyager avec Travelocity

04 juin 2002 à 00h00
0
Le portail Internet américain ! vient de sceller une alliance avec Travelocity, site majeur sur le marché du voyage en ligne, et filiale à 100% de sabre, le leader des systèmes de réservation globale (Global Distribution System, ou GDS), qui a acquis en mars dernier les 30% du capital de la société de voyage qu'il ne possédait pas encore pour 420 millions de dollars.

Au terme de l'accord dont les détails financiers n'ont pas été dévoilés, le voyagiste Travelocity fournira de façon exclusive au célèbre portail dirigé par Thierry Semel, son moteur de réservation de billets d'avion, de voitures et de chambres d'hôtels.

De son coté, la maison mère sabre pourra exploiter les services de la division Entreprise de Yahoo!

Les deux compagnies, qui espèrent profiter de l'essor du tourisme en ligne, un marché qui pourrait représenter près de 34 milliards de dollars cette année d'après des études prévisionnelles, ont l'intention de développer ensemble des solutions de voyage pour les millions de particuliers et d'agents de voyage qui utilisent les réseaux des deux sociétés.

Pour Travelocity, cette alliance va lui permettre de faire face à la rude concurrence du secteur, et notamment de son homologue américain , grâce à un partenaire de choix lui assurant une présence sur toute la planète. Quant à Yahoo !, le portail continue de réduire sa dépendance aux seuls revenus issus des recettes publicitaires, en élargissant son offre de services payants et en misant sur l'explosion du commerce électronique, notamment dans le domaine prometteur du voyage en ligne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gartner doute du succès du GPRS
OrangeLab veut séduire les développeurs
Nike recourt au SMS pour promouvoir les Nike Park
OrangeLab veut séduire les développeurs
Dégroupage : Au 1er mai 2002, la France compte 650 lignes dégroupées
Gartner doute du succès du GPRS
OrangeLab veut séduire les développeurs
Nike recourt au SMS pour promouvoir les Nike Park
OrangeLab veut séduire les développeurs
Dégroupage : Au 1er mai 2002, la France compte 650 lignes dégroupées
Haut de page