Plus de 100.000 licenciés dans les dot-coms US en 2001

pulmo
31 décembre 2001 à 00h00
0
100.925 personnes ont été licenciées dans le secteur internet cette année, mais en décembre le nombre de licenciements atteint son niveau le plus bas.

En 2001, le nombre de licenciements dans le secteur Internet aux Etats-Unis a été multiplié par 2,5 fois par rapport à l'année 2000 pour atteindre 100.925 licenciés, selon les chiffres rapportés par le cabinet de reclassement Challenger, Gray & Christmas de Chicago.

Cependant, la situation semblerait s'améliorer. Le mois de décembre marque le plus bas niveau depuis 18 mois en nombre de licenciements dans les sociétés américaines du secteur Internet. En ce dernier mois de l'année, 2.403 personnes ont perdu leur emploi dans les entreprises dites "dot-com", contre 2.901 en novembre et 10.459 en décembre 2000, a estimé le cabinet.

Ainsi, il s'agit de la quatrième fois en six mois que le nombre mensuel de licenciements dans le secteur internet baisse.

« Pour le moment, la situation apparaît plus stable pour les dot-coms qui ont survécu à la forte secousse des neuf derniers mois, entre novembre 2000 et juillet 2001 », a déclaré John Challenger, directeur de Challenger, Gray & Christmas.

Une tendance à confirmer en 2002 ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top