Les américains sont de fervents adeptes des groupes de discussion

02 novembre 2001 à 00h00
0
Les internautes américains sont amateurs des groupes de discussion, outils de socialisation d'après l'organisation Pew Internet and American Life Project.

Les internautes américains passeraient la majeure partie de leur temps de connexion sur Internet à discuter de sport, religion, santé, et de politique, selon une étude publiée mercredi par le Pew Internet and American Life Project (Online Communities: Networks that nurture long-distance relationships and local ties.)

The Pew Internet Project réalise des études et recherches sur l'impact d'Internet sur les familles, les enfants, les communautés, à domicile, à l'école, sur le lieu de travail, dans la vie sociale et politique aux Etats-Unis.

L'organisation américaine souhaite devenir une référence qui mette en lumière le développement et l'influence du Net sur la société, à travers des recherches ''scrupuleusement impartiales'' précise une présentation en ligne du Pew Internet Project.

D'après cette organisation, 84% des Américains ayant accès au web participent à des groupes de discussion. Ces communautés regrouperaient plus d'utilisateurs du Net que d'autres activités en ligne telles que les achats de produits et services ou l'arbitrage boursier.

Contrairement à l'image d'un internaute isolé socialement, le rapport du Pew Internet and American Life Project démontre qu'Internet est un outil de socialisation.

"Pour un grand nombre d'Américains, l'usage d'Internet permet à la fois d'étendre leur univers social et de les relier plus profondément à l'endroit où ils vivent", signale Harrison Lee RAINIE à la tête du Pew Internet Project.

Une idée reçue qui s'effrite ?

Peut-être, mais certains stéréotypes ou carcans culturels ont la vie dure. D'après l'étude, les femmes s'orientent vers des sujets de discussion concernant la santé, les communautés locales d'internautes et les loisirs, alors que les hommes ont plutôt tendance à participer à des discussions sur des sujets professionnels, de politique et de sport...

Il n'est pas question en cette période troublée, de parler de sexualité, semble-t-il.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

AMD Link offre désormais le jeu à distance sur les PC Windows
Star Wars KOTOR : le remake se précise, et serait réalisé par Aspyr
Rockstar met discrètement à jour Max Payne 3 et L.A Noire pour y inclure tous les DLC
Apple annonce les AirTags, ses alternatives à Tile et aux SmartTag
Apple : l'iPad Pro passe au Mini-LED et se la joue M1
Apple : l'iMac fait peau neuve avec 7 nouvelles couleurs et intègre la puce M1
Apple TV 4K : une seconde génération qui s'accompagne d'une nouvelle télécommande
Discord ne sera finalement pas racheté par Microsoft
Keynote Apple : tout ce qu'il faut retenir de l'événement du 20 avril
L'Alliance FIDO dévoile une nouvelle norme pour sécuriser l'Internet des objets
Haut de page