Tendances du 5ème sommet International du Capital Risque.

Par
Le 23 octobre 2001
 0

Le Sommet International du Capital Risque qui se déroulera le 3 et 4 décembre à Sophia-Antipolis, dévoile les grandes tendances de la 5e édition de l’évènement.

Le Sommet International du Capital Risque qui se déroulera le 3 et 4 décembre à Sophia-Antipolis, dévoile les grandes tendances de la 5e édition de l'évènement.

Le 5ème Sommet International du Capital Risque, qui est organisé par la Chambre de Commerce et d'Industrie Nice Côte d'Azur aura lieu les 3 et 4 décembre à Sophia-Antipolis. Cette année encore, quarante start-ups européennes sélectionnées pour la rigueur et l'aspect innovant de leur dossier, présenteront leur projet à des investisseurs et partenaires industriels.

Après Israël en 98, la Grande-Bretagne en 99, l'Allemagne en 2000 , l'édition 2001 de ce sommet propose un Focus sur la stratégie des grands groupes technologiques nordiques dans le développement des entreprises high tech.

Le comité de sélection vient de dévoiler les premières tendances des dossiers de candidatures IVCS 2001 (5th International Capital Summit).

Après l'euphorie entourant les start-ups l'année dernière, suivie d'une crise profonde, l'évènement « rationalise » sa sélection et suit les tendances qui se dégagent actuellement en terme de d'investissement en capital risque.

Rien d'étonnant donc de constater que sur les 40 start-ups sélectionnées, plus de 50 % d'entre elles présentent un dossier pour une seconde levée de fonds, contre 10 % seulement pour une levée de
fonds d'amorçage.

Autre tendance marquée, laquelle n'est peut-être pas étrangère aux attaques bio-terroristes aux Etats-Unis, le domaine des Biotechnologies représente cette année 22 % des dossiers, soit une forte progression de 19,6 %.

Avec 65 % des candidatures reçues, le domaine des NTIC reste cependant toujours à l'honneur.
Enfin, 22 % des dossiers proviennent cette année de l'étranger.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top