Films à la carte sur la toile : c’est parti !

pulmo
17 août 2001 à 00h00
0
Cinq grands studios hollywoodiens annoncent la création d'une coentreprise de distribution de films à la carte sur l' Internet haut débit aux Etats-Unis

Attendu depuis un certain temps comme une véritable révolution dans le monde de la distribution cinématographique, les cinq principaux studios de production hollywoodiens s'allient enfin pour lancer prochainement un service de distribution de films à la carte sur l'Internet à haut-débit.

Ainsi, Metro-Goldwin-Mayer, Paramount Pictures (groupe Viacom), Sony Pictures Entertainment, Universal Studios (groupe Vivendi Universal) et Warner Bros, filiale de AOL , viennent d'annoncer la création d'une coentreprise de distribution de films « on demand », soit le premier service à offrir une grande sélection de films de cinéma sur un support numérique, destiné aux utilisateurs de l'Internet à haut débit aux Etats-Unis.

Les cinq « majors » précisent, dans un communiqué commun, que le nom et la date de lancement du service seront révélés ultérieurement mais dévoilent qu'il sera basé dans un premier temps sur un système de libre accès IP (Internet Protocol), avant d'étudier d'autres moyens de distribution. Les films seront fournis au service sur une base de non-exclusivité.

Selon les studios, le marché de l'Internet à haut-débit aux Etats-Unis a atteint une taille suffisante pour lancer un tel service, avec 10 millions de foyers équipés et près de 35 millions d'utilisateurs.

Les films proposés de tous genres (action, comédie, dramatique, films pour enfants, films étrangers et classiques) pourront être regardés sur un ordinateur ou une télévision reliée par un simple câble S-vidéo ou par une connexion à un appareil à fréquence radio, équipement standard sur la plupart des ordinateurs, ajoute le communiqué précisant que l'expansion sur d'autres outils ou systèmes de distribution est prévue pour plus tard.

Reste que ce service comme ses futurs concurrents devront être bien « vérouillés », s'ils ne veulent pas être confrontés au même sort que la musique, piratée à grande échelle sur la toile.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Boeing 737 MAX : le constructeur avait caché les défauts de conception aux pilotes et aux régulateurs
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top