Le cybersexe décrypté

pulmo
Par pulmo
Publié le 23 juillet 2001 à 00h00
Les amateurs de cybersexe passeraient en moyenne trois heures par semaine sur les sites "sexuellement explicites"

Les hommes passeraient en moyenne 3.2 heures par semaine sur des sites "sexuellement explicites" tandis que le temps passé est réduit de moitié pour les femmes qui y consacre 1.85 heure, selon une étude menée par un psychologue de l'université de Stanford en californie.

De plus, le Dr Al Cooper observe que « les hommes et les femmes semblent faire un usage différent de l'internet en ce qui concerne le sexe. Si les hommes recherchent plutôt la stimulation, les femmes semblent attirées par l'éducation ».

L'étude estime que seuls 9% des personnes consultées connaissent des problèmes de compulsion liés au sexe en ligne, alors qu'un tiers des personnes concernées estiment que la consultation de ce type de site a complété et amélioré leur vie sexuelle réelle.

Selon les résultats de l'étude, 20% des internautes américains consultent des sites "sexuellement explicites". Le sexe a été l'un des principaux moteurs du développement d'internet, ajoute le Dr Cooper.

Le sondage réalisé en ligne par MSNBC a permis de collecter 38.000 réponses exploitables, dont 85% d'hommes et 80% émanant de personnes qui se déclarent hétérosexuelles. La durée de connexion moyenne de trois heures pour les hommes, inférieure aux prévisions de certains experts et les réponses ont provoqué la surprise.

Mais des spécialistes de la question contestent déjà la validité des résultats obtenus, estimant que le mode de sélection des personnes interrogées, basé sur la libre participation, n'a pas valeur de sondage scientifiquement exploitable.
pulmo
Par pulmo

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.