Yahoo.com devra cacher ses enchères racistes aux internautes français.

Jérôme Bouteiller
23 mai 2000 à 00h00
0
.com, le site américain du premier portail mondial, a développé une section de petites annonces (ou enchères) entre particuliers. Tout comme Ebay, son principal concurrent, Yahoo.com accepte de proposer des transactions sur des produits Nazi au nom de la liberté d'expression garantie par la constitution américaine. Néanmoins, ce qui est légal aux Etats Unis ne l'est pas en France et Jean-Jacques Gomez, un juge du tribunal de grande instance de Paris, vient de condamner Yahoo.com (et non Yahoo.fr) à rendre ces pages inaccessibles aux citoyens français, créant une jurisprudence unique au monde ! Tout comme il est possible pour les sites américains de pousser des publicités adaptées à des internautes français, Yahoo devra restreindre l'accès aux pages litigieuses aux personnes se connectant via des adresses IP françaises. Une jurisprudence qui fera date dans l'histoire de l'internet car elle revient à "régionaliser" un réseau par essence mondial...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Ce qu'il faut savoir sur l'affiliation sur Clubic

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer.  Consultez notre charte pour en savoir plus.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Pour les Soldes, Bitdefender propose la solution Total Security à un prix jamais vu !
Du gameplay pour Nioh 2 sur PS5 (et en 4K 60 fps évidemment) !
Cyberpunk 2077 : enfin le premier gros patch (1.1) disponible pour PC, consoles et Google Stadia !
Soldes : une clé USB SanDisk Ultra Fit 512 Go à prix cassé !
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech du lundi
Cybersécurité : un « tir à blanc » pour tester le niveau de sécurité des entreprises
Jouer sur Linux, c'est possible (2ème partie) : à la découverte de Lutris et GameHub
Insolite : un site permet de faire dire ce que vous souhaitez à GlaDOS (et à d'autres personnages de jeux vidéo)
Test de la manette sans fil Xbox Series : un gamepad encore en progrès
Lunokhod, les premiers vrais rovers
Haut de page