Yahoo.com devra cacher ses enchères racistes aux internautes français.

01 juin 2018 à 15h36
0
.com, le site américain du premier portail mondial, a développé une section de petites annonces (ou enchères) entre particuliers. Tout comme Ebay, son principal concurrent, Yahoo.com accepte de proposer des transactions sur des produits Nazi au nom de la liberté d'expression garantie par la constitution américaine. Néanmoins, ce qui est légal aux Etats Unis ne l'est pas en France et Jean-Jacques Gomez, un juge du tribunal de grande instance de Paris, vient de condamner Yahoo.com (et non Yahoo.fr) à rendre ces pages inaccessibles aux citoyens français, créant une jurisprudence unique au monde ! Tout comme il est possible pour les sites américains de pousser des publicités adaptées à des internautes français, Yahoo devra restreindre l'accès aux pages litigieuses aux personnes se connectant via des adresses IP françaises. Une jurisprudence qui fera date dans l'histoire de l'internet car elle revient à "régionaliser" un réseau par essence mondial...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Objectif WAP pour le constructeur français Alcatel
Convergence des réseaux numériques : Quel terminal pour se connecter ?
World online va lancer des services WAP
Mauvaise journée boursière pour les valeurs internet
AOL filtre les sites démocrates au profit des sites conservateurs
Haut de page