Top Ten des principaux virus du premier semestre

Par
Le 18 juillet 2001
 0
Au cours des six derniers mois de cette année, un grand nombre de codes malveillants ont menacé la sécurité des ordinateurs. Les virus les plus répandus qui sont apparus jusqu’ici appartiennent au groupe de virus connus sous le nom de “vers”.
Ce qui suit est la liste des 10 virus les plus couramment détectés. Ces résultats sont basés sur les enquêtes effectuées par l’équipe technique de Panda Software auprès des utilisateurs.
Les e-mails et Internet sont les principaux moyens de propagation des ces virus.


- Depuis le début de l’année, le code malveillant le plus fréquemment détecté a été W32/Disemboweler, un ver polymorphe qui infecte les fichiers avec une extension EXE ou SCR situés sur le disque dur ou les lecteurs disponibles sur le réseau.

- En seconde place, il y a I-Worm/MTX un virus dangereux car il inclut un ver et un cheval de Troie.

- W32/Hybris prend la troisième place. En plus de contrôler les e-mails sortants, ce virus est également capable de se mettre à jour en téléchargeant des “plugins”.

- W32/Navidad.B est un autre virus fréquemment détecté, c’est un ver résident comme un programme visible dans la liste des tâches actives de l’ordinateur.

- Pretty Park est un ver qui peut exposer des données telles que des mots de passe ou des clés d’accès privées d’un canal IRC.

- W32/FunLove.4096 infecte des fichiers win32bit PE avec l’extension EXE (fichiers exécutables) OCX (des commandes ActiveX) ou SCR sur les plate-formes Win9x ou Win NT. Il peut utiliser n’importe quel moyen habituel de propagation tels que les disquettes, les CD-Rom des ordinateurs en réseau, Internet, FTP et des fichiers attachés ou inclus dans des e-mails.

- JS/Kak.worm, ce ver écrit en Visual Basic utilise une faille de sécurité dans dans la messagerie de . Le virus s’insère dans l’auto signature detous les e-mails sortants.

-Le ver VBS/help infecte les fichiers avec des extensions HTML, HTM, ASP, VBS et HTT. Ce virus utilise aussi Outlook Express pour se propager se cachant dans des messages e-mails. Si le total de la date et du mois est égal à 13 quand il est lancé, ce virus ira infecter les fichiers avec des extensions HTM, ASP, VBS et HTT, il recherche et efface les fichiers avec les extensions DLL et EXE.

- Un autre virus assez répandu ces derniers mois est VBS/Valentin. Ce virus peut-être reçu comme un code HTML inséré dans l’auto signature d’un message et s’envoie à toutes les entrées du carnet d’adresses. Il génère également des numéros de téléphones portables et leur envoie un message texte.

- Pour finir, il y a VBS/Homepage.B@mm, un ver qui est conçu pour envoyer une copie de lui même à toutes les entrées du carnet d’adresses Outlook et ouvre le navigateur Internet vers des pages liées au gouvernement Uruguayen.
Modifié le 18/09/2018 à 14h49

Les dernières actualités

scroll top