YouTube teste le sous-titrage automatique des vidéos

01 juin 2018 à 15h36
0
Aujourd'hui, il est possible de sous-titrer manuellement une vidéo que l'on envoie sur YouTube, mais le processus est long, et plutôt fastidieux. Afin d'encourager l'utilisation du sous-titrage et d'améliorer l'accessibilité des contenus qu'il héberge pour les sourds et malentendants, le portail vidéo de Google vient de lancer, en test, deux fonctionnalités qui visent à générer automatiquement, ou presque, la retranscription écrite des propos tenus dans une séquence donnée.

La première est baptisée Auto-Timing. Grâce à elle, l'utilisateur pourra envoyer, à côté de sa vidéo, un fichier texte contenant l'ensemble des paroles à rendre par écrit. C'est ensuite la technologie de reconnaissance vocale de Google qui se chargera d'associer chaque phrase ou pan de phrase à la portion correspondante de vidéo. Ainsi, il reste nécessaire de fournir une retranscription mais on n'a plus à assurer manuellement la synchronisation.

La seconde, Auto-Captions, va encore plus loin, puisqu'elle se propose de générer seule l'intégralité des sous-titres. Là encore, c'est la technologie de reconnaissance vocale maison qui assure le travail. Pour l'instant, celle-ci est encore expérimentale, et ne pourra être utilisée que sur certaines « chaînes » YouTube, notamment autour des programmes à vocation éducative tels qu'en diffusent le MIT ou Stanford. « Dans la mesure où l'auto sous-titrage n'est pas parfait, nous attendons d'avoir reçu suffisamment de retours de la part des spectateurs et des diffuseurs de vidéo avant de l'étendre plus largement », indique Ken Harrenstien, l'un des ingénieurs en charge du projet.

L'objectif est également d'offrir à l'internaute des sous-titres dans sa langue maternelle, là encore sans intervention humaine, en faisant entrer en action Google Translate. Auto-timing sera accessible dans les jours à venir pour les vidéos en langue anglaise.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mozilla a généré 79 millions de dollars de revenus en 2008
Android : Gameloft et d'autres lèvent le pied
Windows Live Messenger s'invite sur Nokia Messenging
Octobre 2009 : les entreprises investissent 366 millions d'euros en e-pub
Acrobat.com : une application pour iPhone et BlackBerry
Chrome OS : les premières critiques de l'industrie
  Supreme Commander 2  en mars 2010 outre-atlantique
Tutoriel : virtualiser Chrome OS sur sa machine
Sauvegarde : Norton Ghost 15 est disponible
Web-docs : France 5 investit 450.000 euros dans 24 films
Haut de page