Vidéo à la demande en France : délais et prix

Par Vincent
le 21 décembre 2005 à 17h57
0
00FA000000146329-photo-canalplay.jpg
Après plus d'un an de négociations, les FAI, les professionnels du cinéma et les chaînes de télévision ont finalement réussi à se mettre d'accord face au ministère de la Culture pour mettre en place les fondations et les recommandations qui permettront de développer les services de vidéo à la demande (VOD) en France comme CanalPlay (photo ci-contre).

Au niveau des délais, les différents protagonistes se sont mis d'accord sur une période de 33 semaines (8 mois environ) entre la sortie d'un film en salle et sa disponibilité sur un service de VOD sur Internet. Les films proposés en vente ou en location sur internet seront donc disponibles deux mois après leurs sorties en DVD et 4 mois avant leurs diffusions sur les chaînes de télévision payantes.

Plusieurs types d'offres pourront être proposées : paiement pour chaque visionnage, achats groupés ou encore abonnements limité à 15 films/mois. Concernant les prix, ils seront de 4 euros pour l'accès aux nouveautés et de 3 euros pour l'accès aux autres titres un peu moins récents.

Les firmes qui seront derrières les services de VOD devront toutefois s'acquitter d'une rémunération minimale des ayants droit et participeront au financement du cinéma français et européen de la façon suivante : verser 5 % de leur chiffre d'affaires s'il se situe entre 1,5 et 3 millions d'euros et jusqu'à 10% s'il dépasse les 5 millions d'euros.
Modifié le 18/09/2018 à 15h01
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top