Linux : Fedora 9 est évalué à $10,2 milliards

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg
Certes, la majorité des distributions Linux est gratuite, mais savez-vous quel est le coût réel de la technologie embarquée dans le système ? Voilà la question à laquelle la Linux Foundation a tenté de répondre en analysant Fedora 9. Dans la mesure où le développement d'une distribution reste très irrégulier, c'est le nombre de ligne de codes qui détermine sa valeur.

En 2002, David A. Wheeler s'est penché sur le sujet en prenant comme référence Red Hat Linux 7.1. Au travers d'un outil baptisé SLOCCount, il avait déterminé que la valeur réelle de cette distribution devait être évaluée à 1,2 milliard de dollars. Six ans plus tard, le kernel seul de Linux serait estimé à 1,4 milliard de dollars. En se basant sur le même outil de mesure, la Linux Foundation a donc décidé de mettre à jour ces données et vient de rendre publique une étude sur la distribution Fedora 9 sortie le 13 mai 2008. Avec 204,5 millions de lignes de code, la valeur de la distribution de Fedora s'élèverait à 10,8 milliards de dollars. Selon la fondation, 60 000 personnes auraient contribué à son développement. Globalement, l'écosystème de Linux est estimé à 25 milliards de dollars.

Comment mesurer la valeur d'une distribution ?

012C000001320430-photo-fedora-9-avec-kde-4.jpg
Fedora 9
SLOCCount est un logiciel algorithmique, originellement développé par Barry Boehm, qui met en perspective le nombre de lignes de code au sein du système d'exploitation. En effet, Linux étant développé de manière collective, les coûts de production sont donc difficilement chiffrables en termes de production humaine. Il est estimé que ces deux dernières années, plus de 3200 développeurs auraient contribué à la mise à jour du kernel. À cela s'ajoutent plusieurs milliers de personnes travaillant sur les gestionnaires de fenêtre GNOME ou KDE ainsi que sur les composants GNU. Comptabiliser le nombre de lignes de code reste donc la manière la plus simple d'estimer la valeur d'une distribution de Linux, et ce, parce qu'il s'agit d'un résultat final collectif. D'autres critères sont analysés comme le salaire moyen d'un développeur. Au sein de SLOC, ce dernier est déterminé par l'équivalent du ministère de l'Emploi aux États-Unis, soit 75 662 dollars par an (ou 58 920 euros). Bien sûr, dans la mesure où le développement d'une distribution est opéré à l'échelle internationale, cette valeur reste discutable. D'autres facteurs sont considérés tels que les coûts d'évaluation du logiciel ou l'infrastructure de développement.

L'estimation qui en découle ne reste toutefois valable qu'à un moment donné du développement de la distribution. En effet, au travers des mises à jour le nombre de lignes code peut considérablement évoluer. Avec toutes ces suppositions, la validité d'une telle étude est évidemment sujette à caution, et l'on préfèrera peut-être, à l'évaluation de la supposée valeur d'une distribution, la mesure de ses performances et services. Retrouvez l'étude en intégralité ici.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Baisses de prix et nouveautés pour les Acer Aspire One
Hadopi : Albanel tente l'explication de texte
Marie-Claude Santon :
Amazon révise ses prévisions 2008 à la baisse
L'E3 2009, du 2 au 4 juin prochain à Los Angeles
Google publie le code source d'Android, son OS mobile
Hi-Media et Rentabiliweb lancent leurs nouvelles plates-formes de jeux en ligne
Ingres, l'autre base open source, de retour à  Berkeley
Windows 7 disponible plus tôt que prévu ?
Riposte graduée : la CE valide l'amendement 138
Haut de page