Gathering n'est plus...

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
11 septembre 2004 à 09h20
0
Nous vous en parlions brièvement hier à propos de Grand Theft Auto : San Andreas, Take 2 Interactive tenait avant-hier une conférence de presse afin de présenter ses résultats d'exploitation et perspectives pour l'année à venir (voir cette brève). Nous avions en revanche omis de parler d'un sujet qui a son importance pour quiconque suit le jeu vidéo, à savoir la disparition du label Gathering. Fondé en 1998, Gathering Of Developpers était un éditeur un peu particulier qui laissait une grande liberté d'action aux développeurs qu'il rassemblait (d'où le nom). Ces derniers étaient entre autres largement mis en avant au cours des campagnes marketing et sur les boîtes des jeux comme ce fût le cas avec des titres tels que Fly! 2 ou bien Railroad Tycoon 2. En 2000, Take 2 Interactive fit l'acquisition de Gathering Of Developpers et le transforma en Gathering "tout court". Bien que la politique d'édition en fût semble-t-il affecté, d'autres titres majeurs sortirent sous le label (Max Payne, Max Payne 2, Tropico, Mafia, Hidden & Dangerous 2) mais aujourd'hui cette aventure s'arrête définitivement et Take 2 Interactive a annoncé que les jeux actuellement prévus chez Gathering seraient publiés par Global Star habituellement dédié aux titres "budget" de l'éditeur.
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top