Microsoft ouvre la reconnaissance vocale aux développeurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Microsoft a publié les outils nécessaires permettant aux développeurs d'insérer une fonctionnalité de reconnaissance vocale au sein de leurs applications.

00C8000006681194-photo-bing-logo-gb-sq.jpg
Microsoft continue d'enrichir sa plateforme Bing auprès des développeurs et après une mise à jour du kit de développement de Bing Maps, l'éditeur a récemment introduit un nouveau composant pour Windows : la reconnaissance vocale. Concrètement celle-ci permet de proposer une nouvelle méthode de saisie au sein des applications conçues pour Windows 8.x ainsi que pour l'interface Modern UI.

L'équipe de Bing explique que les utilisateurs seront par exemple en mesure de « dicter leurs emails, de rechercher les dernières actualités ou encore de naviguer au sein de leurs applications ». A l'instar de Windows Phone, l'implémentation de ce nouveau contrôle, baptisé SpeechRecognizerUX, se traduira par l'ajout d'une icône en forme de micro qu'il suffira de presser pour dicter son message.

La technologie est déjà utilisée au sein de certaines applications de Microsoft ; elle est notamment couplée à Kinect sur Xbox. Reste à savoir si les développeurs en feront usage. L'on imagine par exemple un service de traduction automatisée au cours d'une dictée en faisant également usage des API de Bing Translate. Les développeurs retrouveront davantage d'informations sur cette page.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SFR Red 3 Go : Internet passe au débit réduit
Orange gagne des clients mais n'enraie pas la baisse des ventes
eBay rachète Shutl, pour étendre ses activités hyper locales
SMS & You : envoyer et recevoir ses SMS depuis plusieurs appareils chez B&You
Canon baisse ses prévisions face à la morosité économique
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page