Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
09 décembre 2019 à 19h12
0
Wallpaper Windows 7
© Microsoft

Alors que le 14 janvier prochain marquera la fin du support officiel de Windows 7, Microsoft continuera de proposer, notamment aux utilisateurs professionnels de l'OS, des mises à jour de sécurité... mais au travers de son programme Extended Security Updates (ESU) seulement. Un programme payant qui n'est pas accessible à l'ensemble des utilisateurs.

Vous n'êtes probablement pas sans le savoir, les jours de Windows 7 sont plus que jamais comptés. Après plus d'une décennie de bons et loyaux services, le vieil OS ne profitera plus, à compter du 14 janvier 2020, des mises à jour de sécurité déployées par Microsoft. De quoi le rendre obsolète pour bien des utilisateurs. Soucieux d'épargner ses clients professionnels, certaines entreprises et les administrations (encore nombreuses à utiliser Windows 7), la firme de Redmond propose une alternative au passage pur et simple à Windows 10 : le programme Extended Security Pass (ESU).

Un programme restreint à certains types de structures

Comme son nom l'indique, ce programme permet de continuer à recevoir les mises à jour de sécurité, en l'occurrence jusqu'en 2023. Deux bémols toutefois : il est est payant et n'est accessible qu'à certaines structures (les sociétés ayant de gros volumes de machines sous Windows 7 ou les petites et moyennes entreprises) utilisant toujours Windows 7 Enterprise et Windows 7 Pro.

Un outil disponible sur My Digital Life et découvert par le site américain ZDNet permet de contourner ces limitations... mais il faudra quand même mettre la main au porte-monnaie. Pour y parvenir, ce petit utilitaire empêche la vérification imposée par Microsoft à l'aide de clés de licence.

Le système de vérification des clés Microsoft une nouvelle fois berné

Comme le rapporte ZDNet, Microsoft proposait la semaine dernière une version de test du Windows 7 ESU (update KB4528069) permettant aux structures concernées de vérifier la compatibilité de leur matériel avec ledit programme. Lorsque les utilisateurs installent cette mise à jour, une clé de licence ESU leur est demandée. Cette dernière débloquera les futures mises à jour de sécurité déployées par Microsoft.

Seulement voilà, le système de vérification des clés de licence ESU est très semblable à celui que Microsoft utilise pour vérifier les clés de licence Windows. Un système peu sécurisé que les pirates et hackers en herbe ont appris à contourner depuis des années pour installer et activer des versions de Windows sans licence, par exemple.

L'outil permettant d'obtenir les mises à jour de sécurité du programme Windows 7 ESU se base peu ou prou sur les mêmes failles et permet donc de contourner le système de vérification mis en place par Microsoft. Un système qui pourrait toutefois être amené à évoluer... ce qui forcera probablement les créateurs de l'outil à le mettre à jour.

En attendant, et si l'outil ne débloquera pas gratuitement l'accès à l'ESU (ces dernières se monnayent entre 25 et 200 dollars par machine en fonction des cas), il permettra à une part des utilisateurs de continuer à utiliser Windows 7 Pro ou Enterprise sans devoir se passer des précises mises à jour de sécurité. Un bon moyen de préparer plus tranquillement l'inévitable migration vers Windows 10.

Source : ZDNet.
54
26
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top