Les mises à jour Windows se feront bientôt de façon invisible "en arrière-plan"

30 mai 2019 à 19h40
0
Windows 10 mise à jour

Un pas de plus vers des similitudes avec Chrome OS ? Les futurs périphériques de Windows embarqueront très probablement des mises à jour transparentes, en arrière-plan.

Même si Microsoft n'a toujours pas officiellement confirmé l'existence de son système d'exploitation Windows Lite, Nick Parker, vice-président des ventes grand public et des ventes d'appareils de Microsoft, a révélé que la société se préparait à sortir de nouveaux types d'appareils et de périphériques.

Un « système d'exploitation moderne »


Ces « nouveaux périphériques » nécessiteront ce que Microsoft appelle un « système d'exploitation moderne », qui comprend un ensemble de « facilitateurs »... tels que des mises à jour transparentes. Microsoft promet désormais que « les mises à jour des systèmes d'exploitation modernes sont effectuées de manière invisible en arrière-plan, afin que l'expérience de la mise à jour soit déterministe, fiable et instantanée, sans aucune interruption ! »

Ce « système d'exploitation moderne » sera également sécurisé par défaut selon Microsoft, qui souhaite que cet OS fonctionne avec la connectivité 5G et inclue une variété de choses, telles que stylet, la voix, le « toucher » et même le regard (avec du suivi oculaire).

La partie la plus éloquente du billet de blog Computex de Microsoft est peut-être que tout le paragraphe décrivant cet OS « moderne » ne mentionne... jamais Windows. « Ces outils facilitent la conception d'un système d'exploitation moderne. Ils fourniront les éléments de base d'une évolution de l'écosystème PC et permettront aux partenaires de proposer les expériences plus centrées sur l'homme de demain », explique Parker.

Tout ce qui concerne cet OS moderne pourrait impliquer le(s) Windows actuels, mais Microsoft décrit son objectif comme étant de « permettre des expériences en Cloud qui utilisent la puissance de calcul de ce dernier pour améliorer les expériences des utilisateurs sur leurs périphériques ». Que ce soit pour un éventuel Windows Lite ou tout autre chose, cela impliquera donc très probablement des mises à jour transparentes, incluant des améliorations de la sécurité, une connectivité 5G, des applications basées sur le cloud et une prise en charge de l'IA. Microsoft a choisi de mettre en gras toutes ces parties importantes dans son paragraphe détaillant l'avenir de son système d'exploitation moderne sur son post de blog. Ce n'est probablement pas par hasard.

Dans l'attente d'un éventuel nouvel OS


La prochaine mise à jour majeure de Windows 10, nommée 19H2, reste toujours bien secrète. Bien qu'elle soit censée arriver en octobre, Microsoft a déjà commencé à tester publiquement une version de Windows 10 qui ne sera livrée qu'en 2020. Nous ne savons toujours pas ce que la mise à jour d'octobre 2019 fournira, et il pourrait s'agir d'une mise à jour très mineure. Nous verrons bien.

Les projets autour de Windows Lite ont peut-être été quelque peu retardés à cause de la décision surprise qu'à prise la société de passer à Chromium pour le navigateur Edge. Si Windows Lite est davantage basé sur le cloud, et repose sur le navigateur pour un plus grand nombre d'expériences, un passage à Chromium aura un impact sur cet OS moderne. Pour l'instant, les projets restent encore flous.

Source : The Verge.
22 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top