🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Windows 11 en natif sur les Mac ARM ? C'est peut-être pour bientôt !

06 juin 2022 à 14h50
8
Apple M1 © Apple

Windows 11 pourrait un jour arriver sur les Mac ARM en natif. Avec ou sans le soutien de Microsoft.

Ce fut probablement l'une des premières grandes déconvenues des acquéreurs des nouveaux ordinateurs d'Apple fin 2020. En effet, la disparition de la puce signée Intel sur certains modèles au profit de l'Apple M1 avait signé l'arrêt de mort du logiciel Boot Camp sur ces machines. Édité par la marque à la pomme, ce dernier permettait d'installer nativement le système d'exploitation Windows en dual-boot sur les ordinateurs Apple.

Windows 11 sur Mac M1… sans Microsoft

Dans une logique d'optimiser la consommation et de décupler les performances de ses appareils, Apple avait choisi de s'affranchir d'Intel et de fabriquer sa propre puce. En prenant cette direction, la firme de Cupertino ne s'est basée ni sur une architecture x86, ni sur une ARM standard. C'est précisément ce point qui aura créé une incompatibilité entre le système d'exploitation Windows et les ordinateurs embarquant une puce Apple Silicon.

De son côté, Microsoft ne semble pas engagé dans une logique d'adaptation de son OS au matériel d'Apple. Bien que les limitations et difficultés de rendre Windows 11 compatible en natif sur les Mac ARM soient en nombre, cela n'empêche pas certains développeurs de se pencher activement sur le sujet.

C'est notamment le cas de Arminder Singh qui travaille sur son projet nommé « The M1 Windows project ». Par ailleurs, des nouvelles plutôt encourageantes font surface puisqu'une bonne partie du travail a déjà été effectuée dans un domaine très proche dans le cadre du projet « Asahi Linux ». Ce dernier a pour but de permettre d'installer Linux sur les Mac M1.

Arminder Singh tempère tout de même en rappelant qu'en raison de certains défis spécifiques dus au matériel Apple, aucune garantie n'existe quant à la réussite de son projet.

Une solution en l'attente d'une version native

En attendant le support natif du système d'exploitation de Microsoft sur les Mac équipés d'une puce Apple Silicon, une autre méthode existe pour utiliser Windows sur Mac. Celle-ci consiste à recourir à une machine virtuelle et plus particulièrement à utiliser le logiciel Parallels Desktop.

En revanche, il ne s'agit pas d'une solution en dual-boot mais bel et bien d'exécuter Windows au cœur d'un logiciel lui-même lancé dans une session active sous macOS.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Sodium
Ca donnerait enfin un réel intérêt à ces Macs M1.
Francis7
A une époque, je rêvais de l’inverse : faire tourner MacOS X sur PC Intel, sans virtualisation, j’entends. Même de nos jours, impossible de virtualliser les anciens MacOS X lion et Mountain Lion avec Virtual box et VMWare.<br /> Je ne vois quant à moi, aucun intérêt à mettre Windows sur un Mac M1.<br /> Fan de macOS oblige. C’est superbe, et puis nostalgie oblige aussi. Un Unix au top du top !<br /> Le PC Intel, c’est pour Windows et le Mac c’est pour macOS.<br /> Tiens, il me reste un SSD externe de 256 Go qui ne me sert à rien pour l’instant. Je verrais bien un petit FreeBSD dessus avec les ports Linux…pour le PC Intel, si l’on peut booter dessus.
ti4444
Les utilisateurs de MAC avec M1 en sont content, le vrai intérêt c’est le gain aux niveaux des perfs et de l’autonomie. Pour un portable bureautique et ultra mobile, un Windows ARM sur M1 ça sera top. Mais à la seule condition c’est qu’il soit comme les applications optimisés pour l’architecture ARM sinon aucun intérêt…
Sodium
Les utilisateurs Mac on s’en fiche, je parle des gens normaux qui aiment les OS pensés pour faire autre chose que du web et du traitement de texte.
Pernel
Et le fanless sur MBA (et ça c’est b*ndant).
mcbenny
Mais alors qu’est-ce que tu viens faire sur une news à propos de Mac OS ?<br /> Les « gens » n’aiment pas les OS. Les « gens » utilisent un ordinateur. Pour des activités personnelles, professionnelles, ils font ce qu’ils veulent. Et quoi que tu en penses, si Apple est toujours là après plus de 40 ans, et qu’on en parle autant, c’est sûrement qu’il y a des « gens » qui y trouvent une utilité.<br /> Ne t’en déplaise.
Zimt
Apple a volé Unix.<br /> Il ne faut jamais l’oublier.
zacro
Zimt:<br /> Apple a volé Unix.<br /> Il ne faut jamais l’oublier.<br /> Ben v’la aut’chose…<br /> Jette un œil à ça,
ti4444
Bein non il y a tout un public créatif professionnel qui utilise Adaube ( j’utilise le nom express) pour le graphisme et les autres outils pour faire MAO et autres logiciels de montage.<br /> Typiquement on peut faire beaucoup de chose sur un Mac, il n’y a peut être que la partie jeu qui traine mais bon proton et steam fonctionne bien sur Linux sur Mac peut être je n’ai pas suivi les devs pour le jeux sur Mac.<br /> La vraie impasse sur Mac et c’est valable pour Apple en général, c’est le cout : c’est super cher, il y a trop de hype sur un « design » je trouve.
Sodium
Non, je suis désolé, Mac OS c’est de la merde. Ce n’est pas pensé pour travailler, la gestion des fenêtres, le dock, le launcher d’applications sont catastrophiques. En natif il n’y a même pas de système de d’accrochage automatique des fenêtres pour que deux applications prennent chacune une moitié de l’écran par exemple. Le finder est à la limite de l’inutilisable. Cet OS n’est pas pensé pour réellement utiliser un ordinateur et ce n’est pas parce qu’il y a des gens qui le font malgré tout et en sont très contents que c’est qualitatif pour autant.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour les soldes obtenez Photoshop, Premier Pro à -20% grâce à cette offre Adobe !
Gmail : la nouvelle interface sera bientôt déployée par défaut
La nouvelle IA de Luminar Neo permet d'effacer le fond de vos portraits en un clic
Apple met à jour l'ensemble de sa suite bureautique pour Mac, iOS et iPadOS
Même enterré, Internet Explorer continue de causer des bugs sur Windows
Cyberpunk 2077 : un mod pour intégrer dès maintenant le FSR 2.0
En version 103, Edge veut être le navigateur des gamers
Microsoft Edge va s'enrichir de 3 nouvelles fonctionnalités (dispensables ?)
Windows : les téléchargements du fichier ISO bloqués en Russie
Quand Google fait la pluie et le beau temps sur le Web avec ses Core Updates
Haut de page