McLaren dévoile Artura, sa toute première supercar hybride rechargeable

17 février 2021 à 15h00
19
© Mclaren

McLaren commence la transition de sa gamme avec cette toute nouvelle hybride rechargeable… pour préparer de futurs modèles 100% électriques.

McLaren n'est pas un nouvel arrivé dans la motorisation hybride. En 2014, le modèle P1 comportait dans son groupe motopropulseur un moteur électrique de 177 chevaux. L'Artura va désormais plus loin en devenant la première hybride rechargeable de la marque, posant les bases d'un futur électrifié pour les prochains modèles McLaren.

Un moteur V6, une première pour McLaren

Pour opérer cette évolution, McLaren a dû abandonner ses historiques V8 pour placer un moteur V6 récemment développé en interne pour l'Artura, qui profite aussi de la nouvelle plateforme MCLA (pour McLaren Carbon Lightweight Architecture) créée pour accueillir les futurs modèles électrifiés de la marque.

© Mclaren

Le tout nouveau V6 à 120° développe 585 chevaux et 531 Nm de couple, associé à un électromoteur de 95 chevaux et 225 Nm. Combiné, le groupe motopropulseur totalise 670 chevaux et 730 Nm. L'ajout de la batterie, lourde de 88 kg, est compensé par le poids réduit du V6 par rapport aux anciens V8. L'Artura annonce un poids contenu de 1 498 kg. C’est 32 kg de moins qu’une McLaren GT et 79 kg de plus qu’une 720S.

McLaren annonce une recharge en 2 heures 30 sur une prise 220V pour récupérer 80% de la charge maximale. Il est possible de forcer le roulage en mode tout électrique grâce au sélecteur de conduite situé à droite des compteurs numériques (ou à gauche chez nos voisins anglais).

L'association thermique/électrique permet à McLaren d'annoncer des émissions de CO2 de seulement 129 g/km. Tout simplement bluffant !

Des performances au rendez-vous

L'Artura est capable d'assurer le 0 à 100 km/h en 3 secondes. Le 0 à 200 km/h est abattu en 8,3 secondes pour une vitesse maximale de 330 km/h. Le freinage est assuré par d’impressionnants disques en carbone-céramique. Quant au mode électrique, l’Artura est capable de rouler grâce au seul électromoteur sur une trentaine de kilomètres, à une vitesse maximale de 130 km/h. La nouvelle boîte de vitesses double embrayage à huit rapports peut se piloter via de larges palettes au volant, et la marche arrière se fera toujours sur le mode électrique.

Si la console centrale concentre les commandes les plus basiques, les autres fonctions sont regroupées dans la tablette tactile de 8”.

Le ticket d'entrée de la McLaren Artura devrait dépasser les 200 000€, la rendant plus chère que la McLaren GT qui deviendra de fait « l'entrée de gamme » de la marque.

Source : Car and Driver

Modifié le 19/02/2021 à 09h37
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test MSI Clutch GM41 Lightweight : une souris ultra-légère et confortable
Prises connectées : notre comparatif 2021 pour contrôler à distance sa consommation énergétique
Space Sweepers : une aventure à mille à l'heure chez les ferrailleurs de l'espace
Travail ou jeu vidéo, nos conseils pour passer du temps devant l'écran... sans malmener son corps
Train, car, voiture, avion : que vaut le comparateur de mobilité de la SNCF ?
Comment optimiser la batterie de son Apple Watch ?
ARTE : découvrez le premier numéro de l'émission Twitch dédiée au jeu vidéo
-50 % sur Bitdefender Total Security : une protection antivirus primée pour tous vos achats en ligne
Lupin : découvrez le trailer de la partie 2, attendue cet été sur Netflix
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page