Voilà pourquoi Netflix lutte si fort contre le partage de comptes !

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
28 avril 2023 à 18h45
42
© Shutterstock
© Shutterstock

Même si le sujet est délicat pour Netflix, la plateforme a conscience que la fin du partage de mot de passe peut lui rapporter une belle manne financière.

La fin du partage de compte, que Netflix met progressivement en place jusqu'à la rendre pleinement effective pour tout le monde d'ici cet été (si tout va bien), n'en finit plus de faire parler, et pour cause ! Si les abonnés ne la perçoivent pas d'un bon œil, cette évolution de la pratique devrait, à terme, faire les affaires de la plateforme de streaming. Elle pourrait même lui rapporter gros, financièrement parlant.

La fin du partage de comptes, un joli petit bonus de recettes attendu pour Netflix ?

Selon le cabinet Macquerie Research, la lutte contre le partage de mots de passe a beaucoup de potentiel. Elle pourrait rapporter à Netflix, dès l'année prochaine, autour d'un milliard de dollars de revenus supplémentaires. Et il ne s'agit que du plus prudent des scénarios. Les gains pourraient atteindre 3,5 milliards de dollars dans le meilleur des cas.

Pour présenter ces données, Macquerie a établi les évolutions possibles sur une base de 30 millions d'utilisateurs qui aujourd'hui ne paient pas d'abonnement, et qui pourraient choisir de conserver leur accès en souscrivant à l'une des offres Netflix, ou alors en payant une option pour toujours utiliser le compte d'origine.

Ces données sont à prendre avec des pincettes. Vous l'aurez compris, la fourchette est large et bien malin celui qui saura prévoir combien empochera Netflix en mettant définitivement fin au partage de compte. Toutefois, les experts marketing en sont convaincus : le gagnant, ce sera bien le géant américain. Et on n'oublie pas que l'arrivée de la publicité (d'ailleurs prise en compte par Macquarie), dont l'offre vient d'être mise à jour, doit générer des recettes supplémentaires pour Netflix, qui viendront atténuer la perte potentielle d'utilisateurs.

© hapabapa / iStock
© hapabapa / iStock

Une perte d'utilisateurs anticipée par Netflix

Car forcément, tous les utilisateurs exclus du partage de compte ne feront pas le choix de prendre un abonnement payant auprès de Netflix. Et ils étaient environ 100 millions il y a quelques mois à profiter de l'abonnement d'un proche, selon la firme de Los Gatos.

L'Espagne fait partie des pays où le partage de partage de compte gratuit n'est plus autorisé. En l'espace de quelques semaines, Netflix a perdu autour d'un million d'utilisateurs, soit peu ou prou 10 % de sa base globale dans le pays. Mais pas d'inquiétude pour l'entreprise, qui avait anticipé cette fuite.

En théorie, Netflix devrait s'y mettre cet été en France. Il sera toujours possible d'utiliser le compte d'un proche, mais le partage de celui-ci sera néanmoins facturé, probablement au tarif de 8,99 euros, aujourd'hui en vigueur avec l'offre Essentiel.

Source : TheMediaLeader

Netflix
  • La plus complète du marché
  • Séries originales souvent excellentes
  • Compression vidéo irréprochable

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement, le nombre de séries et de films compense cette hausse, même si la qualité ou la certitude de voir arriver de nouvelles saisons n'est pas toujours là.

Le service américain n'est pas le plus populaire au monde pour rien. Avec une offre de contenus enrichie chaque semaine, une qualité vidéo toujours optimale et une expérience utilisateur très travaillée, la plateforme est un choix incontournable pour se divertir. Notre seul regret reste l'augmentation constante des tarifs d'abonnement, qui rend le service un peu moins attractif qu'à son lancement… Heureusement, le nombre de séries et de films compense cette hausse, même si la qualité ou la certitude de voir arriver de nouvelles saisons n'est pas toujours là.

Alexandre Boero

Chargé de l'actualité de Clubic

Chargé de l'actualité de Clubic

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJC...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de CLUBIC. Reporter, vidéaste, animateur et même imitateur-chanteur, j'ai écrit mon premier article en 6ème. J'ai fait de cette vocation mon métier (diplômé de l'EJCAM), pour écrire, interroger, filmer, monter et produire au quotidien. Des atomes crochus avec la Tech, certes, mais aussi avec l'univers des médias, du sport et du voyage. Outre le journalisme, la prod' vidéo et l'animation, je possède une chaîne YouTube (à mon nom) qui devrait piquer votre curiosité si vous aimez les belles balades à travers le monde, les nouvelles technologies et Koh-Lanta :)

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (42)

AtomosF
Ils vont récupérer un peu (beaucoup) d’argent, mais à mon avis sur le long terme ils seront perdants.
toast
Hé ben ils autoriseront de nouveau le partage. Une boîte ça prend des décisions tout le temps, ça change parfois, ce n’est jamais gravé dans le marbre.
a-snowboard
Faut juste que ça soit pas trop tard.<br /> Le marché, il change aussi, les acteurs du streaming ne manquent pas.<br /> Des géants qui ont coulés, ça ne manque pas.
kroman
30 millions x 12 mois x $9.99 - frais de cabinet = $3.5B
falcon007
Comment faire pour ceux qui voyagent ou residence secondaire ?
Mx34
Tu valides un code que tu reçois par mail de temps en temps.
MattS32
a-snowboard:<br /> Faut juste que ça soit pas trop tard.<br /> En l’occurrence les résultats montrent plutôt que c’est la bonne solution pour la pérennité de la boîte, puisque même si le nombre d’utilisateurs baisse, le chiffre d’affaire augmente…<br /> falcon007:<br /> Comment faire pour ceux qui voyagent ou residence secondaire ?<br /> Pour les voyages de courte durée, c’est censé passer.<br /> Les voyages longs et les résidences secondaires fréquemment utilisées pourraient faire partie des dommages collatéraux… Mais en même temps si t’as les moyens d’être souvent en vacances ou de passer beaucoup de temps dans ta résidence secondaire, je pense que rajouter 9€/mois sur ton Netflix, c’est pas la mort hein…
sifujedi
J attends juste qu ils m empêchent de partager mon compte pour que j arrête mon abonnement.
chicour
Pareil arrangement avec ma sœur. Moi spotify elle netflix. Si je devais le payer c’est mort je telechargerai les rares trucs sympa et tant pis pour les téléfilms maison
Valmont69
MattS32:<br /> Mais en même temps si t’as les moyens d’être souvent en vacances ou de passer beaucoup de temps dans ta résidence secondaire, je pense que rajouter 9€/mois sur ton Netflix, c’est pas la mort hein…<br /> Ce n’est pas le mort mais c’est une question de principe et probablement de légalité.<br /> Le titulaire d’un compte Netflix doit pouvoir l’utiliser où il veut, ou alors Netflix doit modifier ses CGU et les utilisateurs choisir d’y souscrire … ou pas.
arthur6703
9€? Pour avoir un abonnement qui commence à être potable il faut prendre celui à 13,5€, voire 18€.<br /> Pourquoi ? Car Netflix est la seule plateforme de streaming à brider la qualité en fonction du niveau d’abonnement (à ma connaissance). Et clairement :<br /> Payer 9€ pour de la SD en 2023 c’est non<br /> Payer 18€ pour regarder en 4K sans pouvoir partager avec mes proches ledit abonnement, c’est non aussi.<br /> Donc perso, s’ils mettent fin au partage de compte, soit ils arrêtent les conneries et intègrent la 4K dans l’abonnement à 9€. Soit je me désabonne.<br />
wackyseb
Ce n’est qu’un au revoir Netflix.<br /> Partage avec belle maman qui ne s’abonnera pas. Et pour le prix total, je vais réfléchir <br /> Je penses au voisinage. Là je devrais pas être ennuyé par le partage.
MattS32
arthur6703:<br /> 9€? Pour avoir un abonnement qui commence à être potable il faut prendre celui à 13,5€, voire 18€.<br /> 9€, c’est le prix évoqué pour l’option pour partager. Donc pour celui qui serait malheureusement bloqué pendant ses vacances dans sa résidence secondaire, c’est bien juste 9€/mois le surcoût (et seulement pendant les vacances).
pinkfloyd
tout est dit !!
a-snowboard
Faut voir sur la durée.<br /> Après je pense pas qu’enlever le partage fera couler la boîte. Mais entre ça, l’augmentation continue des tarif, et d’autres bricoles, ça peut vite rebuter à la longue.
Valmont69
a-snowboard:<br /> et d’autres bricoles<br /> Le plus gros problème de Netflix, à mon avis, c’est la qualité du contenu qui n’arrête pas de baisser.<br /> Dans le commerce on peut tout vendre si le rapport qualité prix est bon.<br /> Le problème avec Netflix, c’est que les prix augmentent, la qualité baisse et les avantages disparaissent, il arrivera forcément un moment où cela va faire fuir les consommateurs.
boboss29200
Suis dans la situation où ma fille et mon fils sont en résidence alternée. Ils regardent donc Netflix (et autres) en dehors de chez moi très régulièrement. J’espère que ça ne posera pas soucis pour leurs comptes…<br /> car depuis 2015 on fonctionne ainsi, ça sera aberrant que ça ne fonctionne plus du jour au lendemain…
boboss29200
pas la mort, peut-être, mais vu que c’est toi seul qui utilise ton propre compte, c’est de l’abus à la limite du racket…
Emmanuel_Angulo
La pilule passerait très bien si les abonnements étaient moins chers, avec par exemple une offre famille comme Spotify
MattS32
Oui, malheureusement, et ça sera ni la première ni la dernière fois que des gens honnêtes se retrouvent pénalisés à cause de mesures prises contre ceux qui abusent et croient que tout leur est dû…
MattS32
L’offre famille de Spotify, c’est aussi pour utiliser au sein du foyer hein, pas pour partager avec les copains ou sur des sites spécialisés…
a-snowboard
Tout à fait.<br /> J’ai l’impression que ces derniers mois j’ai beaucoup moins entendu parler de séries originales de netflix.<br /> Il y a eu une période où il y a eu plein de trucs. Et là ça s’est tassé. Mais c’est peut être une illusion.<br /> Après perso je m’abonne au mois en fonction des circonstances. Un mois ou deux, et je passe sur une autre plateforme etc…
Than
Pareil. J’ai jamais compris pourquoi l’option au moins à 2k n’était pas proposée, même sans partage…<br /> Après, quand tu as une télé’ 4k, ça fait un peu mal de regarder des trucs en HD. x)
alsaco67
Je n’ai jamais compris cette histoire de partage de comptes revenant à offrir la gratuité à des utilisateurs qui jamais ne s’abonneront par définition.<br /> Je suis abonné RMC sport, je règle mon abonnement et si le cousin veut voir ces chaines, il s’abonne ! Idem pour Canal , mais aussi tout service à abonnement<br /> La fin du partage de comptes netflix est juste logique. Quand on veut profiter d’une prestation, on la paye et si on ne veut pas régler, on ne s’abonne pas. Je ne comprends pas que cela soit un sujet.
alsaco67
???<br /> Ah bon ?<br /> Vous vous abonnez pour les autres ou pour vous ?<br /> Il n’y a aucune nécessité à regarder netflix, canal, rmc sport, disney +, apple tv … Ce sont des prestations de service et donc normal qu’elles soient rémunérées.<br /> Si les personnes avec qui votre compte est partagé sont addicts à netflix, elles s’abonneront comme tout le monde ou s’en passeront.<br /> Dans la vie, rien n’est gratuit même si en france, on a tendance à le croire … ( soins, parfois logement, transports, nourriture etc)
BernardB
‹ ‹ Dans la vie, rien n’est gratuit › ›<br /> Faut, quand tu n’aie, ta vie est gratuite, c’est après quelle devient payante pour continué à vivre !<br /> Institution de l’homme par l’homme !!!<br /> Pour les animaux elle leurs reste gratos, n’es t’il pas ???
MattS32
BernardB:<br /> Pour les animaux elle leurs reste gratos, n’es t’il pas ???<br /> Il parait que les humains et les animaux ne vivent pas tout a fait de la même façon hein…<br /> Un humain peut aussi vivre gratuitement… Mais par contre dans ce cas faut pas s’attendre à bénéficier du confort moderne d’un pays occidental, confort qui nécessite une société structuré où des gens travaillent pour d’autres contre rémunération…
MattS32
En quoi interdire de partager ton compte avec des tiers extérieurs à ton foyer est abusif ?<br /> Et si tu estimes que des clauses sont abusives, ça ne t’autorise pas pour autant à les violer… Il faut faire reconnaître ce caractère abusif par l’autorité judiciaire.<br /> Parce que s’il suffit qu’une des parties estime qu’une clause est abusive pour qu’elle ne s’applique pas, ça sert plus à rien de faire le moindre contrat…
Valmont69
Disons que si Netflix m’interdit de me servir de MON compte dans MA résidence aussi secondaire fusse-t-elle, c’est là que ça devient de l’abus.<br /> Je doute de la pertinence de porter l’affaire en justice, justice qui a probablement mieux à faire donc, par principe, j’utiliserais un autre service si le cas devait se présenter.
Blackalf
MattS32:<br /> En quoi interdire de partager ton compte avec des tiers extérieurs à ton foyer est abusif ?<br /> Et si tu estimes que des clauses sont abusives, ça ne t’autorise pas pour autant à les violer… Il faut faire reconnaître ce caractère abusif par l’autorité judiciaire.<br /> Parce que s’il suffit qu’une des parties estime qu’une clause est abusive pour qu’elle ne s’applique pas, ça sert plus à rien de faire le moindre contrat…<br /> C’est que pour certains, tout ce qui les empêche de tricher, voler ou frauder est abusif. ^^
mcbenny
Je fais aussi partie des gens à qui c’est appliqué et le résultat concrèt c’est : tu ouvres l’appli (pour moi c’est sur PS5), tu peux naviguer dans le catalogue mais dès que tu lances une lecture, un message te dit que c’est pas possible parce que tel profil du compte est déjà en lecture, mais tu peux upgrader ton accès moyennant tel prix.<br /> Donc ça ne fait que bloquer la lecture simultanée, pour ceux qui ont la chance d’avoir une résidence secondaire.
frenchg33k
Il y a tellement le choix maintenant que Netflix ne fait que des annonces pour les investisseurs. Les autres plateformes sont bien plus séduisantes.
Emmanuel_Angulo
Merci j’avais compris … c’est marqué dans son nom « Family », hein.<br /> Sauf que cette offre n’oblige pas les membres du foyer a être tous présents sous la même IP, hein.<br /> C’est fou comment c’est agaçant ces gens qui balancent des « hein » , genre tu es bête, mais en fait c’est eux qui n’ont rien compris… Hein.
MattS32
Tu avais déjà dit toi même par le passé que tu partageais hors de ton foyer, donc forcément quand tu reviens en parlant de pilule à faire passer, c’est logique de considérer que c’est la fin de ce partage illégitime que tu considères comme une pilule , pas les dommages collatéraux pour ceux qui avaient un usage légitime et se retrouveraient bloqués…<br /> Et le blocage n’est pas simplement sur deux IP différentes au même moment. C’est plus évolué que ça, ça se base aussi sur l’appareil utilisé. Et en plus le blocage n’est pas immédiat, quand un usage hors foyer est suspecté sur un appareil (donc un appareil inhabituel pour le foyer ET une IP inhabituelle, pas juste deux IP différentes en même temps), on peut saisir un code pour maintenir le service sur cet appareil pendant 7 jours.<br /> Donc plutôt que de reprocher à Netflix « une pilule » qu’ils devraient « faire passer », serait temps de comprendre qui sont les vrais responsables de ce serrage de vis : ceux qui abusent. Et d’assumer les conséquences de ses actes plutôt de geindre quand on faisait partie de ceux là.<br /> Parce que des situations légitimes où deux membres d’un même foyer se retrouvent durablement à utiliser Netflix en même temps dans des lieux différents pendant plus de 7 jours et avec au moins un des deux qui a un appareil inhabituel, il doit vraiment pas y en avoir beaucoup… Et hélas, ça sera des dommages collatéraux à cause de ceux qui abusent.
Valmont69
Même si je suis plutôt d’accord sur le fond, il ne faut pas oublier que c’est Netflix qui au lancement du service a communiqué largement sur la possibilité de partager son compte (en dehors de son foyer) et pendant plusieurs années ils ont laissé faire pour capter des utilisateurs sur son service.<br /> Donc oui, même si légalement Netflix est dans son droit (bien que j’aie un doute en ce qui concerne les résidences secondaires) ce changement de communication a du mal à passer et c’est compréhensible.<br /> En Espagne, la mise en place de la surveillance du partage de compte a couté à Netflix 1 million d’abonnés, je ne pense pas que c’était le but recherché et c’est bien qu’il y a un défaut dans la communication de Netflix autour de fameux « partage de compte ».
pecore
Sur le plan de la légalité, si Netflix pouvait être attaqués sur le sujet, cela fait longtemps qu’un collectif à la noix se serait créé pour essayer de gratter du fric.<br /> Mais non seulement Netflix est dans son droit de vouloir que seuls les abonnés profitent de leurs services mais ils peuvent aussi changer leurs conditions s’ils le veulent, vu que l’abonnement est sans engagement de durée. Toute personne est donc libre de résilier à tout moment si les nouvelles conditions de conviennent pas.
MattS32
Valmont69:<br /> il ne faut pas oublier que c’est Netflix qui au lancement du service a communiqué largement sur la possibilité de partager son compte (en dehors de son foyer)<br /> Tu aurais des exemples concrets de ce « communiqué largement » ? Parce que perso je n’en ai vraiment pas le souvenir, et le seul exemple concret qu’on m’ait donné, c’est le « love is sharing a password » sur Twitter, qui n’est pas spécialement une incitation à partager « hors foyer »…<br /> En outre, il faut voir aussi quel était le ton de ces communications. Canal+ aussi à fait une campagne il y a peu qui mettait en scène le partage de compte. Mais n’importe qui de normalement intelligent ne pouvait pas prendre ça comme une incitation à partager son compte…<br /> Valmont69:<br /> En Espagne, la mise en place de la surveillance du partage de compte a couté à Netflix 1 million d’abonnés<br /> Non. D’abord, c’est un million d’utilisateurs, pas un million d’abonnés. En abonnés, ils n’en auraient perdu qu’un tiers de ce chiffre, puisque les 2/3 de ce million d’utilisateurs perdus utilisaient le compte d’une autre personne : « The move was linked to a fall in users of more than a million, two thirds of whom were using someone else’s password, according to Kantar’s research, which is based on surveys of household streaming habits. »<br /> Ensuite, on ne sait pas par contre combien ils ont vendu d’option partage… Si d’un côté ils ont perdu 350 000 abonnements, à un prix moyen de l’ordre de 12€, mais que de l’autre ils ont par exemple vendu 1 million d’option « partage » à 6€, c’est rentable… Comme l’Espagne est loin d’être le premier pays où ils ont déployé ça, on peut en outre supposer que le REX des pays où ça a été fait avant était positif, sans quoi ils auraient probablement cessé le déploiement…<br /> Enfin, cette chute de 350 000 abonnés n’est pas forcément à mettre entièrement sur le dos du blocage du partage : baisse du pouvoir d’achat, concurrence accrue, résiliation d’abonnements souscrits pendant le covid et désormais sous-utilisés… Déjà l’an dernier Netflix commençait d’ailleurs à perdre des abonnés sur ses marchés les plus anciens, pertes qui n’étaient plus compensées par les nouvelles souscriptions sur des marchés plus récents. Par exemple au 2ème trimestre 2022, c’était -1.3 millions d’abonnés en Amérique du Nord, -770 000 en Europe.<br /> Valmont69:<br /> je ne pense pas que c’était le but recherché<br /> Netflix avait bien dit qu’ils s’attendaient dans un premier temps à une chute du nombre d’abonnés, à cause de la résiliation de certains abonnements partagés, mais qu’ils comptent à long terme sur un retour d’une partie de ces abonnés et sur une hausse de l’ARPU avec l’option partage.
Valmont69
pecore:<br /> Mais non seulement Netflix est dans son droit de vouloir que seuls les abonnés profitent de leurs services mais ils peuvent aussi changer leurs conditions<br /> C’est exactement ce que j’ai écrit.<br /> En contrepartie les abonnées peuvent eux, aller voir ailleurs.<br /> MattS32:<br /> Tu aurais des exemples concrets<br /> Google est votre ami.<br /> Netflix pouvait dès le début empêcher le partage de mot de passe, ils ont laissé faire en connaissance de cause et maintenant que le nombre d’abonnés baissent ils rétropédalent.<br /> Personnellement ça ne me dérange pas puisque je respecte leur CGU (sauf si cette restriction m’empêche de profiter de mon abonnement alors que je respecte ces CGU) mais force est de constater que la manœuvre est sournoise et est surtout là pour essayer de récupérer du CA.<br /> Enfin et comme déjà dit plus haut, à mon sens, le plus gros défaut de Netflix ces derniers temps c’est le contenu et toujours à mon avis ils pourront mettre en place toutes les limites techniques qu’ils veulent si le contenu n’est pas amélioré la fin du partage de compte ne suffira pas pour attirer en masse des nouveaux abonnés.
MattS32
Valmont69:<br /> Google est votre ami.<br /> C’est vrai, c’est tellement simple d’affirmer de trucs puis de laisser les autres se débrouiller pour vérifier qu’on dit pas n’importe quoi…<br /> Je reste donc sur ma position : le seul exemple concret qu’on été capables de me donner ceux qui prétendent que la communication de Netflix incitait à partager l’accès en dehors du foyer, c’est UN tweet…<br /> Valmont69:<br /> Netflix pouvait dès le début empêcher le partage de mot de passe, ils ont laissé faire en connaissance de cause<br /> Oui. Et alors ? Ça ne rend pas pour autant légitime le partage de compte. Et on ne peut pas prétendre que l’absence de limitation était dans le but de favoriser le partage. Ça pouvait être tout simplement pour être sûr de ne pas bloquer d’usages légitimes, tant que les abus restaient dans les limites du raisonnable. Et comme les abus ont largement dépassé les limites du raisonnable (avec même des gens qui revendent leurs accès…), ils ont fini par arbitrer en faveur d’un serrage de vis, quitte à avoir quelques dommages collatéraux, malheureusement inévitables…
Valmont69
MattS32:<br /> C’est vrai, c’est tellement simple d’affirmer de trucs puis de laisser les autres se débrouiller pour vérifier qu’on dit pas n’importe quoi…<br /> Tout comme il est facile de faire l’inverse.<br /> Netflix a laissé faire le partage de compte et l’a même encouragé, c’est de notoriété publique mais vous pouvez prétendre l’inverse et jouer les moralisateurs, pas de problème.<br /> MattS32:<br /> Ça ne rend pas pour autant légitime le partage de compte.<br /> Je n’ai jamais dit que c’était légitime, juste que Netflix l’a utilisé comme technique marketing jusqu’à ce que ça ne fasse plus leurs petites affaires.
airgobs
Vont-ils prendre en compte la famille avec 2 résidences?
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet