Le "camion" autonome et électrique Vera de Volvo Trucks va être testé en Suède

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
14 juin 2019 à 21h47
4
Volvo Vera
© Volvo Trucks

Volvo présente son tout nouveau camion de transport 100% électrique, Vera, dont la carrière va démarrer en Suède.

Conçu pour faciliter le transport de marchandises d'un centre logistique vers un terminal portuaire, le camion Vera se veut à la fois électrique, connecté et autonome.

Un camion nouvelle génération chez Volvo

Volvo Trucks n'est pas peu fier d'annoncer aujourd'hui le test, en conditions réelles, de son nouveau système de transport Vera. Ce dernier va en effet se charger de transporter des marchandises d'un centre logistique de Göteborg, vers un port.

Pour Volvo Trucks et son partenaire DFDS, l'objectif est de mettre en place un système connecté composé de plusieurs véhicules Vera surveillés par une tour de contrôle. Le but de la manœuvre est de permettre un flux continu et constant, répondant à des exigences d'efficacité, de flexibilité et de durabilité accrues.

« Nous avons maintenant la possibilité de mettre en œuvre Vera dans un cadre idéal, et de développer son potentiel pour d'autres opérations similaires », a déclaré Mikael Karlsson, vice-président des solutions autonomes chez Volvo Trucks.

Volvo Vera
© Volvo Trucks

Une solution de transport idéale pour les mission répétitives ?

C'est en 2018 que Volvo Trucks a présenté sa première solution électrique, connectée et autonome, conçue pour les missions répétitives dans les centres logistiques, usines et ports. Le système Vera est adapté aux courtes distances et au transport de grandes quantités de marchandises, le tout avec une grande précision.

Cette phase de test va permettre à la solution de transport autonome Vera d'être améliorée en termes de technologie, de gestion des opérations et d'adaptation de l'infrastructure.


« Vera a peut-être une limite de vitesse, mais pas nous. Les tests ont déjà commencé et nous avons l'intention de mettre en œuvre la solution dans les années à venir », prévient Volvo.

Source : Cnet
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
tangofever
De tels monstres autonomes, mais vous êtes fous, oh oui !<br /> Pour moi donner de l’autonomie à du 19 tonnes, 33 tonnes c’est de la folie pure.<br /> Par contre avoir un opérateur derrière tel un drone pourquoi pas, ça peut éviter la fatigue ressentie par les chauffeurs PL et les risques induits avec un pilotage à distance avec un roulement toutes les 4 heures sous réseau 5G.<br /> Rappelez-vous du film Logan
zeebix
Niveau penetration dans l’air c’est pas super optimisé non ?
Olivier22
Sachant qu’un 38 tonnes dégrade autant la chaussée que le passage de 60 000 voitures, autonome ou pas … Enfin, on peut espérer qu’il ne déboitera pas sans regarder dans ses rétros, comme le font trop souvent les “routiers”.
carinae
oui c’est ce que je me disais. C’est bizarre ce conteneur sur le camion …
zeebix
Je parlais du camion lui même, c’est moche de se moquer xD<br /> Ça doit augmenter pas mal la conso de rouler avec un mur au vent à 100km/h
Martial84
Bravo aux créateurs du volvo Fl électrique et à quand le FH 100% électrique avec chauffeur.ça c’est un concept
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Musk débarque à l’E3 et dévoile les premières images de jeu pour sa Model 3
L'E3 2019 ferme ses portes et l'édition 2020 donne déjà rendez-vous aux joueurs
Volkswagen s'éloigne d'Aurora et se rapproche de son concurrent Argo (et Ford)
Mozilla dévoile ses nouvelles icônes pour Firefox
L'intégralité des iPhone vendus aux US peuvent être construits hors de Chine
L'AMD Ryzen 9 3950X explose le monstrueux Intel i9-9980XE sur Geekbench
Corsair : les souris Nightsword et M55 RGB Pro se dévoilent
E3 2019 - On fait le bilan en vidéo avec Virgile, Kevin et Max ; une année de transition ?
Mise à jour, l'application Wear OS ajoute comme prévu un gestionnaire de tuiles
Haut de page