Mercedes : la plus célèbre des camionnettes passe à l'électrique, avec une belle autonomie

Stéphane Ficca
Par Stéphane Ficca, Spécialiste hardware & gaming.
Publié le 08 février 2023 à 12h15
© Mercedes
© Mercedes

L'un des utilitaires les plus populaires de chez Mercedes optimise son côté électrique.

Le Mercedes eSprinter est de retour, avec deux types de longueur et de carrosserie, et trois tailles de batterie.

Un nouvel eSprinter chez Mercedes

Mercedes passe la seconde en ce qui concerne son eSprinter, avec une nouvelle déclinaison qui se veut plus efficace et plus polyvalente. Le nouvel eSprinter arrive en effet avec diverses innovations techniques et s'appuie sur un nouveau concept composé de trois modules. On y retrouve une section avant de conception uniforme, une batterie logée dans le soubassement pour (entre autres) un centre de gravité très bas, sans oublier un essieu arrière à entraînement électrique.

© Mercedes
© Mercedes

Sous le capot, le Mercedes eSprinter pourra compter sur un moteur disponible en deux niveaux de puissance, à savoir 100 ou 150 kW (soit 136 et 204 ch), pour un couple allant jusqu’à 400 Nm. Les clients pourront également choisir entre trois types de batteries, selon leurs besoins : 56, 81 ou 113 kWh (avec une recharge rapide calée à 113 kWh). Le constructeur promet une autonomie comprise entre 400 et 500 kilomètres.

© Mercedes

Contrairement au modèle actuel, le nouvel eSprinter sera proposé en deux versions, à savoir A2 et A3, ce qui offre jusqu’à 14 m3 de volume utile. À bord, on retrouvera également le dernier système MBUX de chez Mercedes, avec son large écran tactile de 10,2 pouces.

L'utilitaire qui valait 350 millions de dollars

Mercedes veut faire de son nouvel eSprinter un véritable ambassadeur de sa stratégie « Lead in Electric Drive » sur environ 60 marchés. Pionnier du segment dès 2010 avec le Vito E-Cell, Mercedes-Benz a aujourd'hui électrifié tous les segments, de la fourgonnette au grand utilitaire.

© Mercedes

Mercedes-Benz indique avoir investi environ 350 millions d’euros dans ce nouvel eSprinter. Côté répartition, 50 millions d’euros seront investis dans chacune des trois usines de Charleston, Düsseldorf et Ludwigsfelde afin d'adapter leur production.

Le nouveau fourgon Mercedes eSprinter sera lancé en Amérique du Nord à compter du deuxième semestre 2023, d'abord en version A3 113 kWh. Son lancement en France est prévu pour le début de l'année 2024.

Source : Electrek

Par Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming

Fervent amateur de jeux vidéo et de high-tech, spécialisé en Mega Man 2 et autres joyeusetés vidéoludiques ancestrales.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
SPH

La démocratisation de l’électrique fera baisser les prix (des batteries notamment). Je souhaite à Mercedes de réussir. :kissing_heart:

bestermanus

Conspirationniste ?

xryl

Ça fait pas un peu cher, l’utilitaire à 350 millions de dollars ?

Plus sérieusement, que veut dire « (avec une recharge rapide calée à 113 kWh) » ?

Que seule la version 113kWh aura la charge rapide (et si oui, à quelle puissance) ou que la charge rapide est à 113kW (mais pour tous les modèles) ?

Popoulo

Suffit de s’intéresser aux marchés internationaux pour comprendre que ce n’est pas obligatoirement un reptilien complotiste.

Loposo

C est pas très cher car il faut adapter des usines donc développements de nouvelles machines de montage.,adaptations des postes, formation du personnels, on rajoute le temps d étude. C est une somme pas folle.

C est très cher le développement d une voiture faite sur chaîne. Sauf que vu la quantité vendu etc on rattrape les investissements

mrassol

sur ma megane, la recharge se fait apres la roue avant droite, c’est particulierement con je trouve car pas adapté sur certaines bornes.

La au moins, c’est plus pratique.

leulapin

Les utilitaires ont des usages différents des voitures, en l’état effectivement le thermique reste plus intéressant pour beaucoup de professions.
L’interdiction du thermique ce n’est pas pour tout de suite.
La guerre des Russes en Ukraine n’est pas un choix politique des USA et notre carburant ne vient que peu de Russie (moins de 10%), les Russes nous exportaient surtout du gaz, faut s’intéresser un peu plutôt que d’étaler son chaos interne.

Donc le « liberticide » c’est juste du délire de persécution et le reste du complotisme de personne qui s’informe sur youtube.

leulapin

Pas vraiment non

Ce qu’il dit tient bien du complotisme : cherry picking et confusion dans l’attribution des causes des évènements.

Marc_Lupin

Y vont pouvoir s’amuser les livreurs va y avoir des colis qui vont morfler :joy:

zoup01

on va commencer par patienter un peu pour la baisse des prix …

Pourquoi le prix des voitures électriques va augmenter jusqu’en 2026 (automobile-propre.com)