Mercedes EQE : la Classe E électrique dévoilée à Munich promet une autonomie impressionnante

07 septembre 2021 à 09h05
9
Mercedes EQE © © Mercedes-Benz
400 miles d'autonomie pour cette nouvelle berline électrique © Mercedes

Alors que le salon IAA Mobility se tient à Munich (Allemagne) jusqu'au 12 septembre prochain, de nombreux constructeurs automobiles saisissent l'opportunité d'y présenter de nouveaux modèles, notamment des voitures électriques .

Mercedes-Benz, qui poursuit son tournant vers l'électrique, a dévoilé, parmi d'autres nouvelles voitures, sa berline baptisée EQE. Un véhicule disposant notamment d'une autonomie avoisinant les 600 km avec une seule charge.

Une nouvelle berline électrique chez Mercedes

Du 7 au 12 septembre 2021, le salon IAA Mobility, centré sur les mobilités de demain, se déroule à Munich (Bavière) après avoir délaissé sa traditionnelle ville-hôte, Francfort-sur-le-Main. Et la firme du Bade-Wurtemberg, Mercedes-Benz, compte bien y tirer son épingle du jeu grâce à divers modèles 100 % électriques. Engagée à sortir au moins un véhicule électrique dans chacune de ses séries, Mercedes n'a pas oublié la Classe E et vient renforcer sa nouvelle flotte.

Destinée à être bien plus abordable que sa grande sœur, l'EQS, cette EQE est une berline dont le design s'inscrit dans la lignée de celui de la Classe E de Mercedes. Un véhicule familial déjà repéré, entre autres, pour ses capacités. Équipée d'un moteur de 215 kW, la version standard de l'EQE embarque également une batterie d'une capacité de 90 kWh. De quoi offrir à ce véhicule une autonomie WLTP dépassant les 600 km avec une seule charge.

Concernant sa recharge, il faudra se montrer patient, puisque 8 heures 30 sont nécessaires pour une charge complète via le chargeur intégré de 11 kW. Un chargeur optionnel disposant, lui, de 22 kW, permet de diviser le temps de recharge par deux comme d'obtenir environ 250 km d'autonomie en seulement quinze minutes. L'EQE est prête à prendre la route des vacances.

Un Hyperscreen en option

D'une longueur de 4,95m, cette berline est pensée pour être confortable durant de longs trajets, quelle que soit la place occupée. Seul bémol, un coffre de 430 litres quelque peu léger pour un véhicule de ce type. Un empattement dépassant les trois mètres permet ainsi d'offrir une place certaine au conducteur comme aux passagers, à l'avant et à l'arrière.

Mais ce qui la rapproche de l'EQS, c'est bien l'Hyperscreen, un écran (optionnel) d'un mètre quarante de largeur. De quoi rajouter pour le passager avant un écran de 12,3", en plus de l'écran central de 17,7" et celui dédié au conducteur, développant l'impression de disposer d'un seul écran géant.

Hyperscreen Mercedes © © Mercedes
L'Hyperscreen, une option qui devrait en séduire plus d'un © Mercedes

D'autres options seront disponibles, telles que les suspensions hydrauliques ou encore un détecteur d'attention capable de repérer de potentiels micro-sommeils du conducteur.

Concernant sa commercialisation, ce modèle ne devrait pas être disponible avant un an, soit le second semestre 2022. Mercedes-Benz n'a pas encore communiqué son prix, qui, selon Electrek, ne devrait pas être inférieur à 45 000 euros, soit plus de deux fois moins que l'EQS.

Modifié le 07/09/2021 à 09h47
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft en cours d'acquisition de RiskIQ, spécialiste de la cyber-sécurité pour $500 millions
Une plainte contre Google pour discrimination salariale est devenue un recours collectif représentant 10 800 femmes
Logitech annonce une année fiscale 2021 exceptionnelle, la meilleure depuis... toujours
Apple en hypercroissance sur ses derniers résultats
Alphabet : des résultats financiers records grâce à la publicité, Google Cloud et YouTube
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
Une imposition minimum pour les grandes entreprises numériques sérieusement discutée
Uber versera 1,1 million de dollars à une personne non-voyante refusée 14 fois par des conducteurs
Aux USA, Amazon aurait licencié illégalement des salariées critiquant les conditions de travail de la firme
Haut de page