🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Mercedes EQE : la Classe E électrique dévoilée à Munich promet une autonomie impressionnante

07 septembre 2021 à 09h47
9
Mercedes EQE © © Mercedes-Benz
400 miles d'autonomie pour cette nouvelle berline électrique © Mercedes

Alors que le salon IAA Mobility se tient à Munich (Allemagne) jusqu'au 12 septembre prochain, de nombreux constructeurs automobiles saisissent l'opportunité d'y présenter de nouveaux modèles, notamment des voitures électriques.

Mercedes-Benz, qui poursuit son tournant vers l'électrique, a dévoilé, parmi d'autres nouvelles voitures, sa berline baptisée EQE. Un véhicule disposant notamment d'une autonomie avoisinant les 600 km avec une seule charge.

Une nouvelle berline électrique chez Mercedes

Du 7 au 12 septembre 2021, le salon IAA Mobility, centré sur les mobilités de demain, se déroule à Munich (Bavière) après avoir délaissé sa traditionnelle ville-hôte, Francfort-sur-le-Main. Et la firme du Bade-Wurtemberg, Mercedes-Benz, compte bien y tirer son épingle du jeu grâce à divers modèles 100 % électriques. Engagée à sortir au moins un véhicule électrique dans chacune de ses séries, Mercedes n'a pas oublié la Classe E et vient renforcer sa nouvelle flotte.

Destinée à être bien plus abordable que sa grande sœur, l'EQS, cette EQE est une berline dont le design s'inscrit dans la lignée de celui de la Classe E de Mercedes. Un véhicule familial déjà repéré, entre autres, pour ses capacités. Équipée d'un moteur de 215 kW, la version standard de l'EQE embarque également une batterie d'une capacité de 90 kWh. De quoi offrir à ce véhicule une autonomie WLTP dépassant les 600 km avec une seule charge.

Concernant sa recharge, il faudra se montrer patient, puisque 8 heures 30 sont nécessaires pour une charge complète via le chargeur intégré de 11 kW. Un chargeur optionnel disposant, lui, de 22 kW, permet de diviser le temps de recharge par deux comme d'obtenir environ 250 km d'autonomie en seulement quinze minutes. L'EQE est prête à prendre la route des vacances.

Un Hyperscreen en option

D'une longueur de 4,95m, cette berline est pensée pour être confortable durant de longs trajets, quelle que soit la place occupée. Seul bémol, un coffre de 430 litres quelque peu léger pour un véhicule de ce type. Un empattement dépassant les trois mètres permet ainsi d'offrir une place certaine au conducteur comme aux passagers, à l'avant et à l'arrière.

Mais ce qui la rapproche de l'EQS, c'est bien l'Hyperscreen, un écran (optionnel) d'un mètre quarante de largeur. De quoi rajouter pour le passager avant un écran de 12,3", en plus de l'écran central de 17,7" et celui dédié au conducteur, développant l'impression de disposer d'un seul écran géant.

Hyperscreen Mercedes © © Mercedes
L'Hyperscreen, une option qui devrait en séduire plus d'un © Mercedes

D'autres options seront disponibles, telles que les suspensions hydrauliques ou encore un détecteur d'attention capable de repérer de potentiels micro-sommeils du conducteur.

Concernant sa commercialisation, ce modèle ne devrait pas être disponible avant un an, soit le second semestre 2022. Mercedes-Benz n'a pas encore communiqué son prix, qui, selon Electrek, ne devrait pas être inférieur à 45 000 euros, soit plus de deux fois moins que l'EQS.

Sources : Caradisiac, Electrek

Avec le développement rapide de la voiture électrique, les bornes de recharge poussent comme des champignons partout en France. Afin de trouver la station la plus proche de chez vous et la plus adaptée à vos besoin, plusieurs sites ont géolocalisé l’ensemble des infrastructures dédiées.
Lire la suite

Mercedes EQE
Mercedes EQE
Voitures électriques
date de sortie : troisième trimestre 2022
Voir la fiche produit
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Popoulo
Les constructeurs ont tous de supers modèles mais le seul point commun qu’on retrouve, c’est que ces modèles n’existent que sur le papier.
vbond007
Quant aux «&nbsp;autonomies impressionnantes&nbsp;», je pense qu’on verra souvent ce titre aguicheur dans les années à venir. Je sens que d’ici 5 ans on atteindra les 1000km d’autonomie et probablement le double dans 15-20 ans…<br /> 600km c’est bien (et encore là c’est du théorique), mais pour de la voiture qui fait de la route ca reste toujours en-dessous d’une thermique, donc rien «&nbsp;d’impressionnant&nbsp;»…
idhem59
De mon point de vue, le problème actuellement est plus du côté de la recharge que de l’autonomie.<br /> Avoir 300km d’autonomie n’est pas tant un problème si on peut recharger facilement partout et rapidement. Aujourd’hui on a à la fois peu d’autonomie, des recharges très longues, et encore pas mal de soucis avec le réseau de bornes de recharge, ce qui disqualifie immédiatement les véhicules électriques pour faire autre chose que des petits trajets du quotidien.<br /> Pour quelqu’un comme moi qui fait régulièrement de longs trajets, c’est impensable de devoir passer des heures à recharger et devoir courir après les bornes plus ou moins rapides et pas disponibles partout. Une routière diesel, c’est 1000km d’autonomie, mais surtout un plein fait en 5 minutes n’importe où sans stress ou prise de tête.
mcha
Moi j’ai du mal a comprendre la motivation de vouloir faire régulièrement 1000km d’une seule traite en voiture à moins d’être dans un metier specifique genre convoyeur de drogue. Pour les longs trajets il y a l’avion, le train et l’autocar. C’est moins fatigant, moins dangereux et on peut employer le temps du trajet en activités utiles. De plus on peut toujours louer un vehicule au point de destination si besoin.<br /> Donc 600km d’autonomie en WLTP, quand bien même s’ils se transforment en 300km dans la vie réelle c’est déjà largement trop pour un usage quotidien. Et si on veut deconner une fois par an en partant en vacances avec, faire une pause pipi-café-recharge tous les 300km, ce n’est pas si terrible que ça.
philouze
" ce qui disqualifie immédiatement les véhicules électriques pour faire autre chose que des petits trajets du quotidien."<br /> non, clairement non.<br /> du coin où je rayonne (nord est Gironde, route d’Angoulème N10 pour situer), je fais de temps en temps :<br /> N10 / La rochelle (port des minimes) et retour, sans recharger, et j’ai (beaucoup) de rab à l’arrivée<br /> 100 bornes/jour pour aller au boulot. Il me reste 300/350 bornes le soir<br /> Nord Gironde, 43 kms au dessus de bordeaux / Bayonne et retour, sans recharger, et il me reste 8% de batt à l’arrivée. il est donc aussi possible de faire bordeaux et de franchir de 100 bornes la frontière espagnole avant d’avoir à chercher une borne.<br /> ça représente 2 à 4h de route cumulée, pas vraiment «&nbsp;les petits trajets du quotidien&nbsp;» mais plutôt la traversée, aller-retour d’une des plus grandes régions de France.<br /> le «&nbsp;trajet du quotidien&nbsp;» des français fait 35 bornes, moins d’un dixième de ça.<br /> «&nbsp;Pour quelqu’un comme moi qui fait régulièrement de longs trajets&nbsp;»<br /> quelle est la régularité et quelle est la longueur ? Souvent on se rend compte que c’est pas si régulier, et pas si long, car déjà se cogner 4h de route plus d’une fois par mois c’est pas une sinécure, même dans une caisse confortable.
chut78
Comment croire qu’ils ont stepup autant quand on voit les capacités catastrophique de leurs batteries actuelles. Une des pires avec Audi (leur batterie pese deux fois plus que le top pour une même capacité) ? Ils ont acheté une techno extra terrestre ? Les rois du dieselgate maintenant deviennent des roches bobois guys. Trois écrans fondu dans une dalle en verre. Pas du tout un hyper screen. Il y a 3 écrans recouvert point. C’est jolie on doit l’admettre mais ils essaient encore… de tromper les gens.
prebreye
Chacun a des usages différents de sa voiture. Certains ne rayonnent que dans leur région ou département. Je ne convois pas de drogue mais plusieurs fois par an je fait de longs trajets en voiture (de plus de 1000km) et pour avoir testé le si mulateur de Tesla sur un trajet que je fait, franchement cela ne donne pas envie de passer à l’électrique. Après, cela reste mon cas personnel et pas tout le monde se sert de sa voiture ainsi.
zoup01
je suis dans le même cas que vous, mais vous aurez du mal à vous faire comprendre ici.<br /> La norme c’est 30kms par jour et les vacances une fois par an, pas mal ne comprennent pas que vous soyez différent.
idhem59
C’est pourtant régulièrement mon cas.<br /> Pour des raisons personnelles et familiales, je fais des trajets longs (500km à 1000km) parfois plusieurs fois par mois. Et non, je ne suis pas convoyeur de drogue.<br /> J’aimerais bien passer à l’électrique, mais si c’est pour devoir garder à côté un deuxième véhicule thermique pour mes longs trajets et utiliser le véhicule électrique uniquement pour les petits trajet, pas très écologique.<br /> mcha:<br /> Et si on veut deconner une fois par an en partant en vacances avec, faire une pause pipi-café-recharge tous les 300km, ce n’est pas si terrible que ça.<br /> Pause pipi-café-recharge qui aujourd’hui peut durer des heures, à conditions que les bornes fonctionnent, qu’elles soient libres au moment où on en a besoin, qu’elles soient capables de recharger le véhicule rapidement, etc.<br /> Si sur un trajet de 800km, je dois m’arrêter deux ou trois fois, prier pour pouvoir recharger correctement, et attendre des heures, le trajet risque d’être très long.<br /> D’autant plus qu’aujourd’hui, la façon dont ça fonctionne (faible autonomie et recharge souvent lente et complexe) laisse peu de place à l’improvisation. Le moindre imprévu peut conduire à la panne sèche si on est pas parfaitement organisé. Et là, on devient un peu esclave du fonctionnement de son véhicule, sensé être un peu synonyme de liberté de mouvement à la base.
idhem59
philouze:<br /> Nord Gironde, 43 kms au dessus de bordeaux / Bayonne et retour, sans recharger, et il me reste 8% de batt à l’arrivée. il est donc aussi possible de faire bordeaux et de franchir de 100 bornes la frontière espagnole avant d’avoir à chercher une borne.<br /> C’est personnel évidemment, mais typiquement le genre de cas où je ne saurais rouler serein.<br /> Flirter avec les limites de l’autonomie, pourquoi pas, mais au moindre imprévu sur le trajet, à la moindre borne indisponible, qu’est-ce qu’il se passe ?<br /> philouze:<br /> quelle est la régularité et quelle est la longueur ? Souvent on se rend compte que c’est pas si régulier, et pas si long, car déjà se cogner 4h de route plus d’une fois par mois c’est pas une sinécure, même dans une caisse confortable.<br /> Si je compte les trajets de plus de 500km aller, au moins 15 par an je dirais.<br /> philouze:<br /> le « trajet du quotidien » des français fait 35 bornes, moins d’un dixième de ça.<br /> J’aurais plutôt dû parler de «&nbsp;trajets locaux&nbsp;». Tant que tu restes à disons 150km maximum autour de chez toi, tout va bien. Au delà, ça devient presque une aventure, qu’il faut bien préparer et planifier pour éviter les problèmes. A moins que ça n’arrive qu’une fois dans l’année, c’est quand même une sacré contrainte.
philouze
J’ai bien compris ton cas (très)particulier de 15 voyages imposés de +500 bornes (soit 1000 bornes AR) par an.<br /> Mais rends toi compte, ces seuls voyages dépassent le kilométrage annuel d’une majorité de français<br /> De ton coté, mets toi dans la peau d’une personne normale, gros rouleur pourtant (100/jour par ex), tu donnes à celle-ci une caisse qui fait facile ± 200 sans charger, avec du rab. combien de pourcentage trajets cette portée recouvre ? 99% 99.5 % ?<br /> «&nbsp;C’est personnel évidemment, mais typiquement le genre de cas où je ne saurais rouler serein.<br /> Flirter avec les limites de l’autonomie, pourquoi pas, mais au moindre imprévu sur le trajet, à la moindre borne indisponible, qu’est-ce qu’il se passe ?&nbsp;»<br /> Tu ne flirtes jamais : ça implique que tu arrives à ta destination, après 200 kms, avec de quoi assurément rentrer chez toi sans avoir à ne serait-ce que chercher une borne !<br /> Psychologiquement, il faut le faire au moins une fois.<br /> Se taper les 2h de route, par exemple un Bordeaux-Espagne, prendre en photo sa batt à la frontière de Biriatou avec 60% de réserve, acheter deux trois bricoles et rentrer sans recharger. ça clôt le «&nbsp;débat intérieur&nbsp;» qu’on a avec son «&nbsp;range anxiety&nbsp;»
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Soldes Cdiscount : les 5 offres à ne pas manquer avant la fin des Soldes
Presque la moitié des sites e-commerce manipulent ou dupent leurs clients
Soldes Boulanger : TOP 5 des promos à saisir d'urgence
Streaming : pourquoi Disney+ pourrait bientôt perdre des contenus originaux
Grâce aux Soldes profitez d'une remise de 50€ sur ce pack contenant l'OPPO Reno 8 Lite
La Journée mondiale sans téléphone portable, c'est aujourd'hui ! Est-ce que vous en êtes ?
ChatGPT a un énorme potentiel éducatif selon sa directrice technique. Oui, mais lequel ?
Nothing Phone (2) : les specs en fuite, va-t-il plus se démarquer que son prédécesseur ?
Entre IA conversationnelle et métavers, vous devriez bientôt pouvoir parler à vos proches décédés
Mac Studio vs Mac Pro : Apple s'est-il perdu dans sa propre gamme d'ordinateurs ?
Haut de page