Batteries : la France veut la plus grande mine de lithium d'Europe, dans le Massif central

24 octobre 2022 à 11h40
51
Mine Lithium Saumure © Shutterstock
© Shutterstock

Le groupe français Imerys va lancer, dans l'Allier, l'exploitation de l'une des plus grandes mines européennes de lithium, ce métal alcalin très précieux qui permet de produire des batteries de véhicules électriques.

Imerys, multinationale des spécialités minérales, a annoncé ce lundi 24 octobre le lancement d'un projet d'exploitation de lithium qui pourrait bien donner du crédit aux ambitions de la France et de l'Union européenne en matière de transition énergétique et de souveraineté vis-à-vis du géant chinois notamment. L'entreprise française exploitera, d'ici 2027 dans le Massif central, l'une des plus grandes mines de lithium du Vieux Continent, avec pour objectif d'équiper, à terme, pas moins de 700 000 véhicules électriques par an.

Une production de 34 000 tonnes d'hydroxyde de lithium garantie chaque année pendant… 25 ans

C'est dans le département de l'Allier, et plus particulièrement sur son site de Beauvoir, que le groupe Imerys exploitera un gisement géant de lithium, cette poudre blanche qui fait rêver les constructeurs de véhicules électriques. Le projet Emili, pour « Exploitation de MIca Lithinifère par Imerys) » se fera ainsi sur un site déjà connu pour produire du kaolin depuis le 19e siècle, une roche à la base destinée à la porcelaine mais qui aujourd'hui aide à la fabrication du papier, de peintures ou de fibre de verre, et qui fait le bonheur des industriels cosmétiques et pharmaceutiques.

Après 18 mois d'études et sondages menés par des professionnels de l'extraction minière, Imerys affirme être en mesure de viser une production de 34 000 tonnes d'hydroxyde de lithium à partir de 2028, et ce, pour une durée d'au moins 25 ans. Cela ferait du groupe français une référence européenne, avec un réel statut d'acteur mondial du lithium.

« Une fois le projet Emili mené à bien, il devrait fournir une source domestique durable et compétitive d'approvisionnement en lithium pour les constructeurs automobiles français et européens et contribuerait largement à relever les défis de la transition énergétique », commente le directeur général d'Imerys, Alessandro Dazza.

Chaque année, 700 000 véhicules électriques pourraient bénéficier du lithium tiré de l'exploitation de la mine

Une fois pleinement opérationnelle, la mine devrait permettre de produire suffisamment pour équiper l'équivalent de 700 000 véhicules électriques en batteries lithium-ion par an. « Ce projet contribuera à l'objectif fixé par le président de la République de produire 2 millions de véhicules électriques en France d'ici 2030, et sera soutenu par le gouvernement », a réagi le ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique Bruno Le Maire.

Le projet nécessiterait un investissement estimé à 1 milliard d'euros, crédits d'étain et de tantale compris. « Le coût de production du lithium à Beauvoir devrait se situer entre 7 euros/kilo et 9 euros/kilo », estime Imerys, qui le juge compétitif sur le marché européen. À terme, l'entreprise garantit un retour sur investissement « intéressant ».

Imerys, qui devra affiner les aspects géologiques et industriels liés au processus d'extraction et de transformation de lithium (pour des raisons environnementales notamment), promet un démarrage de la production dans les cinq prochaines années. Près de 1 000 emplois, directs et indirects, devraient être créés à cette occasion dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils seront répartis entre deux sites : la mine d'extraction souterraine, située entre 75 et 350 mètres de profondeur, et l'usine de purification des minéraux et de transformation en hydroxyde de lithium, qui sera installée à quelques dizaines de kilomètres de là.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
51
26
pecore
Si ça marche on pourra dire « en France, on a pas de pétrole, mais on a des idées… et du lithium. »<br /> Voila qui devrait faire taire ceux qui disent qu’en abandonnant le thermique on échange une dépendance à une matière première pour une autre.
chicour
Que vont bien pouvoir dire les anti ve car le sort des enfants dans les mines semblent les préoccuper uniquement pour les véhicules …alors quand il s’agira uniquement d’adultes un argument qui tombera à l’eau
ivico
Heu c’est pourtant le cas non? Mais une dépendance souveraine, pour lˋinstant
Fodger
Eh voilà.<br /> Toujours la politique du plus basique, le plus sale, le plus stupide, le moins pérenne.<br /> Investir, développer, automatiser, industrialiser la France pour devenir une figure de proue du recyclage ? Non, non ça pourrait créer trop d’emplois de pointe, ça serait trop écologique, ça serait trop sur du long terme, trop intelligent.<br /> Chers auvergnats, préparez vous à ce qu’on vous ravage ce que la nature a mis des millions d’année à créer.<br /> On aura encore un peu moins de forêts indispensables pour respirer tempérer, moins de montagne indispensable pour avoir une eau potable.<br /> Vive la république, vive la France !
blogcpolitic
L’article ne va pas assez loin. Quid des pollutions générées par une telle extraction ?
vidarusny
Avant de crier victoire il faudra observer si le projet ne tombe pas à l’eau pour des raisons écologique.
cbubu67
Ah mais là la pollution n’existe pas à entendre certains.<br /> En réalité, cela génère autant de pollution que l’utilisation d’un véhicule thermique.
TheWitcher
Les écolos y feront une ZAD !<br /> Ils sont pour l’électrique, à condition que le lithium soit extrait par des enfants en Asie ou Afrique, pas chez nous.
zztop06
En plus , comme société française , ca se pose la !
Simon_Kenoby
Bah comme le lithium est en très grande majorité extrait en Australie ou en Amérique du sud, en effet, ils se foutent pas mal des enfants dans les mines de lithium en Afrique vu qu’il n’y en a pas.
keyplus
je suis pour l indépendance du massif central
Keorl
Les matières premières nécessaire à votre mode de vie, à ce que vous consommez dans votre supermarché ou sur les sites de vente en ligne, ou en l’occurrence à votre envie de posséder une voiture individuelle, doivent venir de quelque part. Électrique ou non.<br /> En minant en France (ou plus généralement en Europe), outre un raccourcissement du circuit, on permet une extraction plus respectueuse (ou moins destructrice) de l’environnement, ainsi que la respect de normes sociales et de droit du travail, sans compter les emplois. Tout ceci est largement bénéfique par rapport à une extraction du même matériau déléguée à un pays en développement parce qu’on ne veut pas voir de mines chez nous, où les conditions sociales et environnementales sont catastrophiques.<br /> Après il est bien évident que l’idéal est de moins consommer ou de se passer de voiture, mais qui y est réellement prêt ? Il a suffit que je lance une pique contre la popularisation de la 4k pour me faire insulter ici même …
Keorl
Faux. Évidemment que la voiture électrique a des impacts environnementaux non négligeables sur son cycle de vie. Mais la comparaison globale (de l’extraction des matériaux à la fin de vie, en passant par les particules fines de pneus et les moyens de production de l’électricité) ne va pas dans ton sens.<br /> Si le sujet t’intéresse, tu peux voir les deux vidéos de la chaîne YouTube « Le Réveilleur » sur la voiture électrique. Il faut être intéressé (on parle de 2x 1 heure), mais pour le coup ça va au fond des choses, de tous les aspects de la question, et de manière sourcée. Ça change des idées plus ou moins simplistes qu’on se partage sur les réseaux sociaux.
yoda_net
@blogcpolitic @cbubu67 @Nymoi<br /> Le lithium ne représente que 0,05 à 0,15% de la matière extraite de la mine. L’équivalent de centaines de terrains de football retournés avec des paquets de résidus indésirables remontés à la surface.<br /> Un exposé instructif sur l’extraction minière ici : Ruée minière au XXIè siècle : jusqu'où les limites seront-elles repoussées ? - Aurore Stephant à USI - YouTube
MattS32
Fodger:<br /> Investir, développer, automatiser, industrialiser la France pour devenir une figure de proue du recyclage ? Non, non ça pourrait créer trop d’emplois de pointe, ça serait trop écologique, ça serait trop sur du long terme, trop intelligent.<br /> Avant de recycler, il faut avoir quelque chose à recycler… Les pays européens, dont la France, sont bel et bien en pointe sur le recyclage des batteries lithium. Mais il faudra des décennies avant que le recyclage apporte sur le marché du lithium en quantité suffisante pour couvrir une part significative des besoins.<br /> Parce que la durée de vie d’une batterie lithium de voiture, c’est au moins une 20 aine d’années, avec une première vie dans une voiture et une seconde vie en stationnaire. Or il y a 20 ans, les voitures électriques étaient quasi inexistantes, et la plupart à batteries NiMH. Ce n’est que dans une dizaines d’années qu’il commencera à y avoir une « grande » quantité de batteries de VE à recycler, mais cette « grande » quantité correspondra aux volumes de vente d’il y a dix ans, volumes très inférieurs aux volumes de vente de dans dix ans.<br /> Donc en plus du recyclage, il faudra un apport important de lithium neuf.
cbubu67
Tu es un idéaliste, un beau rêveur. Etrangement on trouve toujours des pseudos spécialistes qui affirment ou infirme telle ou telle chose.<br /> Des études faites par des pro démontrent bien qu’un véhicule électrique produit autant de pollution qu’un véhicule thermique. La différence réside que la pollution est produite lors de la fabrication de l’ensemble des éléments qui composent un véhicule électrique.<br /> Certains jouent aux scientifiques sur youtube et feraient mieux d’aller jouer aux billes.
cbubu67
Exactement.
Fodger
Non.<br /> Il faut surtout investir et déployer les batteries nouvelles génération, en particulier ce qui est basée sur le graphène, ou encore les batteries au sodium.<br /> Le lithium est une catastrophe environnemental.<br /> Les montages ne repoussent pas.<br /> La Bolivie est déjà ravagée.<br /> Les lobbies, le manque de projection à long terme, le manque de courage politique ne font qu’alourdir, aggraver le désastre écologique planétaire (c’est une réalité.).
MattS32
cbubu67:<br /> Des études faites par des pro démontrent bien qu’un véhicule électrique produit autant de pollution qu’un véhicule thermique<br /> Les études de l’Ademe, qui sont très complètes, montrent que, selon le type de véhicule, il faut entre 30 et 100 000 km pour que la version électrique ait une empreinte environnementale plus faible que la version thermique, et ce sur quasiment toutes les formes de pollution évaluées. Même conclusion outre Atlantique dans les études de l’EPA.<br /> Et en particulier sur un point qui est le plus crucial actuellement : le bilan carbone.
MattS32
Fodger:<br /> Il faut surtout investir et déployer les batteries nouvelles génération, en particulier ce qui est basée sur le graphène.<br /> Ces batteries ne sont pas encore prêtes pour une industrialisation de masse. Or on ne peut plus se permettre d’attendre, on a déjà trop attendu.
Fodger
Elles le seraient déjà depuis belle lurette si nous avions un peu plus de vision en terme de politique énergétique.<br /> Et contrairement à ce que tu dis malgré tout, ça existe déjà sur les marchés pour certains secteurs.
MattS32
Fodger:<br /> Elles le seraient déjà depuis belle lurette si nous avions un peu plus de vision en terme de politique énergétique.<br /> Ben oui, c’est vrai, yaka, fokon, et hop, magie !<br /> Fodger:<br /> Et contrairement à ce que tu dis malgré tout, ça existe déjà sur les marchés pour certains secteurs.<br /> Oui. Pas des marchés industriels de masse comme l’est celui de la voiture électrique… On ne sait pas encore produire des grandes quantités de graphène sans utiliser massivement des solvants très polluants…<br /> En outre, une bonne part des batteries « au graphène » qu’on vend aujourd’hui sont en fait des batteries lithium avec une électrode en graphène, qui ne contiennent pas moins de lithium que les autres technologies de batteries lithium.
Palou
keyplus:<br /> je suis pour l indépendance du massif central<br /> Tu dois créer le FLMC, le Front de Libération du Massif Central
Hellvtic
Honnêtement c’est encourageant je trouve. J’y trouve une cohérence de fond si on arrive à développer notre indépendance énergétique dans le combo production d’électricité-Batterie.<br /> En limitant les impacts sur l’environnement et je ne trouve pas la news assez précise sur ce point.<br /> Mais ce sont surtout les perspectives à 20-30 ans qui m’intéressent, avec la fusion, les processus de recyclage, voir même l’extraction du lithium depuis l’eau de mer ou les batteries sodium ou graphène.<br /> Autant de possibilités d’évolutions qui verront le jour si on s’en donne la peine et tellement plus que les domaines de l’extraction, de la transformation et du transport des matières pétrolifères.
philouze
Ahhh Aurore Stephant, la nouvelle Guillaume Pitron…
philouze
« Investir, développer, automatiser, industrialiser la France pour devenir une figure de proue du recyclage ? »<br /> Et effectivement la France est un des leader du recyclage des batteries.<br /> C’est pas pour autant qu’on ne pourrait pas devenir autonome en sourcing du Lithium.
philouze
« En réalité, cela génère autant de pollution que l’utilisation d’un véhicule thermique. »<br /> non.<br /> reprends tes sources.
Fodger
Y’a qu’à oui.<br /> Tout part d’abord d’une volonté politique pour développer une technologie, une invention innovante (pas de marketing hein).<br /> C’est exactement ce qui s’est passé pour la voiture électrique : un pure choix sociétal, politique.<br /> Les archives de l’INA sont là pour en témoigner.<br /> Allons donc le lithium est tout aussi polluant ça fait des ravages tant au niveau écologique, que sociologique.<br /> Reporterre, le quotidien de l'écologie<br /> La voiture électrique cause une énorme pollution minière<br /> [VOLET 2/3] — Grosse émettrice de gaz à effet de serre, la construction des voitures électriques consomme aussi une très grande quantité de métaux. Lithium, aluminium, cuivre, cobalt… le boom annoncé de la production de « véhicules propres » réjouit...<br /> Une raison supplémentaire quant à la nécessité d’avoir une industrie du recyclage des matériaux performante.
philumax
Ne vous énervez pas !<br /> D’abord, l’extraction n’a pas encore commencée.<br /> Ensuite, une autre filière, vient de faire son entrée dans l’arène : l’hydrogène.<br /> Ça va être une compet entre le deux.<br /> Le tout est de savoir, si elle aura le temps d’avoir lieu.
easydore
L’extraction du lithium est une catastrophe écologique à tout point vue donc ça ne risque pas de faire taire beaucoup de monde. Le véhicule électrique avec technologie d’aujourd’hui est une hérésie, tout le monde le dit mais ce n’est pas grave les politiques on décidé que c’était bien et ils ont trouvé suffisamment de bobo pour trouver ça bien donc ça marche. il Faut minimum 10ans pour que l’empreinte écologique d’un véhicule électrique soit meilleur que celle d’un véhicule thermique.
MattS32
easydore:<br /> L’extraction du lithium est une catastrophe écologique à tout point vue<br /> Et l’extraction du pétrole ?<br /> Avec quand même une différence majeure : le pétrole que l’on extrait pour faire rouler une voiture, on le détruit et on le rejette dans l’atmosphère, alors que le lithium qu’on extrait pour faire rouler une voiture, on le stocke dans la voiture. Et après on le réutilise pour un autre usage. Puis pour une nouvelle voiture. Et ainsi quasiment à l’infini (lors du recyclage d’une batterie, le lithium est quasi recyclé intégralement).<br /> easydore:<br /> il Faut minimum 10ans pour que l’empreinte écologique d’un véhicule électrique soit meilleur que celle d’un véhicule thermique.<br /> Il faut 30 à 100 000 km. Une distance que la plupart des véhicules atteignent allégrement.
Steph29
Tu en parleras aux habitants des côtes Bretonnes, 30 ans après on y voit encore les traces des marées noires !<br /> Je pense que le bilan écologique du siècle pétrole se se fera encore sentir durant des siècles. Donc tout plutôt que de continuer avec cette technologie.
pecore
Oui, je voulais dire dépendance à une matière première qu’on ne produit pas.
pecore
Puisque je suis un bobo selon ta définition, Je n’ai même plus envie d’expliquer le milliard de raisons qui font que c’est une très bonne chose de passer à l’électrique et surtout, d’abandonner le thermique, ou de t’expliquer que 27 pays très différents qui arrivent à la même conclusion ont peu de chance d’avoir tort, alors que toi tu aurais raison.<br /> Je me contenterai de dire que peu importe que toi et d’autres soyez d’accords ou contents de la situation, cela va se faire alors plus vite vous vous ferez une raison, mieux vous le vivrez.
Keorl
Je t’ai dit d’où je tire mes affirmations, mais c’est sûr que de réitérer tes bêtises sans donner la moindre raison de te croire, et enjoindre ton interlocuteur à aller « jouer aux billes », c’est plus simple que de regarder 2 longues heures de vidéos (sans compter le temps de vérifier les sources) qui risqueraient de briser les certitudes que tu as acquises en lisant un titre sur un quelconque réseau social
Popoulo
En utilisation urbaine, avec une VE, faudra bien 10ans avant de faire 100’000km.<br /> De plus, vous causez beaucoup du produit fini mais qu’en est-il de toutes les infrastructures nécessaires à l’extraction/traitement etc. qui sont pour l’instant inexistantes ? Seront-elles ecolo certifiées ? Toute la flotte de mastodontes nécessaires à cette extraction sera-t-elle électrique ? Toute l’énergie colossale nécessaire à faire tourner le bousin sera-t-elle « verte » ou sera-t-on obligés de passer par une énième castastrophe écologique pour faire de… l’écologie ?
philouze
philumax:<br /> Ensuite, une autre filière, vient de faire son entrée dans l’arène : l’hydrogène.<br /> non, l’hydrogène est entré dans l’arène avant même le lithium, et il a perdu dans d’atroces souffrances. néanmoins les fidèles de la secte s’agitent encore, faut le reconnaitre.
philouze
easydore:<br /> L’extraction du lithium est une catastrophe écologique à tout point vue<br /> Non.
philouze
cbubu67:<br /> Des études faites par des pro démontrent bien qu’un véhicule électrique produit autant de pollution qu’un véhicule thermique.<br /> non.
xralf
Pour info se référer aussi aux conséquences écologiques désastreuses de l’exploitation de tungstène dans les Pyrénées dans la mine de Salau (un des plus gros gisement s au monde je crois) . Les projets c’est toujours tout beau sur le papier des exploitants, on voit ce que ça donne par la suite…
MattS32
Popoulo:<br /> De plus, vous causez beaucoup du produit fini mais qu’en est-il de toutes les infrastructures nécessaires à l’extraction/traitement etc. qui sont pour l’instant inexistantes ?<br /> Non, on ne parle pas de produit fini, on parle de cycle de vie, qui inclus donc tous les impacts liés à la fabrication, y compris l’extraction des matières premières.<br /> Et à ce niveaux, extraire le lithium en France pour des voitures vendues en France ne peut quasiment qu’améliorer le bilan, puisque :<br /> les normes environnementales à respecter pour des mines en France sont sans doute plus strictes que la moyenne des pays producteurs de lithium actuels,<br /> moins de transport.<br />
philumax
J’ai un doute : il n’y a pas que les voitures, dans le monde.
Fodger
C’est de l’esbroufe cette histoire d’empreinte écologique, on se limite aux émissions CO2 ce qui totalement insuffisant. C’est du marketing.<br /> Le fait de raser une montagne qui a mis des millions à se former va bien au delà de la problématique des émissions CO2 : climat impacté, raréfaction de l’eau potable…<br /> Encore une fois c’est un cruel manque de vision global, de prise de responsabilité souvent volontaire car le pognon prime pour une poignée d’enfoirés.<br /> Sauf que même financièrement les conséquences globales sont catastrophiques.
MattS32
Fodger:<br /> C’est de l’esbroufe cette histoire d’empreinte écologique, on se limite aux émissions CO2 ce qui totalement insuffisant. C’est du marketing.<br /> Va lire les analyse cycle de vie de l’Ademe avant de dire n’importe quoi. C’est très loin de se limiter aux impacts CO2.<br /> Accessoirement, le CO2 ça reste quand même LE point critique aujourd’hui hein, c’est et de très loin ce qui est le plus dommageable, tant écologiquement que financièrement (ça se chiffre déjà en dizaine de milliards par an), avec des dommages à l’échelle mondiale qui sont déjà catastrophiques alors qu’on n’en voit encore que le début…
Fodger
Calme toi; tu fais des raccourcis intellectuels.<br /> Je parle d’un point de vue général, pas l’Adem en particulier (relis mon message) :<br /> ce qui est systématiquement relayé au près du grand public c’est le bilan carbone ce qui est bien trop simpliste. Dans le cas de la mine de lithium souterraine, les médias omettent souvent par exemple souvent de parler du fait que même souterrain ça a des conséquences sérieuses sur la descente en profondeur des nappes phréatiques, et qu’en plus ça consomme une quantité astronomique d’eau…<br /> D’autre part non, et là tu dis vraiment n’importe quoi, justement le CO2 n’est pas LE point critique.<br /> Il y a bien pire et ça vient de corréler au CO2, comme les gaz type méthane dont l’effet de serre est 25 fois plus puissant et on cherche à produire toujours plus.<br /> Réduire le problème climatique au CO2 est d’une bêtise effroyable car tout est lié, ce que beaucoup de politiques et industriels occultent aujourd’hui.
MattS32
Fodger:<br /> D’autre part non, et là tu dis vraiment n’importe quoi, justement le CO2 n’est pas LE point critique.<br /> Il fallait bien entendu comprendre « équivalent CO2 » : dans les études d’empreinte carbone c’est toujours ça qui est mesuré, pas juste le CO2 « brut », tout simplement par ce que la « tonne équivalent CO2 » est devenu l’unité de référence pour mesurer les impacts climatiques.<br /> Bref, les études montrent bien que sur quasiment tous les types de pollution, et en particulier le bilan « équivalent carbone », les VEB sont aujourd’hui préférables aux VT, c’est incontestable.<br /> Alors oui, une mine de lithium, ça pollue et ça dégrade l’environnement localement. Mais l’impact global est bien plus faible que celui de l’exploitation du pétrole, qui non seulement pollue et dégrade localement (un puit de pétrole, c’est tout sauf propre hein, surtout avec la part croissante de pétrole non conventionnelle dans le production), mais en plus a aussi beaucoup d’impact globaux.
philouze
philumax:<br /> doute : il n’y a pas que les voitures, dans le monde<br /> Pour les camions, visiblement c’est mort aussi.<br /> pour les trains : anecdotique, malgré le sur-buzz des quelques ventes subv actuelles, électrifier une rame ou mettre le train sur batterie fait plus le job :<br /> Révolution Énergétique – 26 Feb 21<br /> Transports ferroviaires : l’hydrogène est trop cher !<br /> Une étude commandée par le gouvernement belge pointe les avantages des lignes électrifiées et des trains à batterie pour remplacer les dernières<br /> Est. reading time: 3 minutes<br /> Pour l’agricole et les travaux publics la batterie arrive,<br /> Il nous reste donc :<br /> le maritime (longue distance)<br /> l’aérien (longue distance)<br /> partout ou dans l’équation des couts, la masse de batteries déchargées à partir du milieu du voyage annulent les gains au point de rejoindre les pertes de rendement X3 (ou x4) de l’hydrogène.<br /> car n’oublions pas que l’électricité sensée avir généré l’H² est bien la même que celle que tu mettrais dans une batt.<br /> Il y a fort à parier que cette équation soit totalement tributaire de notre génération actuelle de batt, faisant peser une énorme épée de Damocles sur une éventuelle « économie de l’hydrogène » sur ces secteurs.
philumax
Dans mon coin, les trains à Hydrogène, arrivent.<br /> Nous sommes dans un département, laissé pour compte.<br /> On essuiera les plâtres…
CallMeLeDuc
Avec les responsables politiques, la commission européenne et une minorité d’activistes écolo qui dictent la politique de la France, le risque qu’ils trouvent des arguments débiles pour ne pas exploiter ce rare filon sur notre territoire est très important.<br /> Arguments infondé du genre:<br /> « ouin ouin ils vont saccager l’auvergne !! »<br /> Hey les gars c’est une mine! donc ça va rester hyper localisé sur quelques km² et c’est tout.<br /> Et quand bien même il y’aurait cette mini vérue paysagère, balancer cet argument c’est l’hôpital qui se fout de la charité venant des Ecolos.<br /> C’est eux qui ont soulé tous les Français et instrumentalisé les politiques pendant des années pour qu’on massacre le paysage avec des éoliennes qui coutent cher, sont fabriqué à l’étranger, et qui ne servent qu’a mi-temps<br /> Donc faut vraiment n’avoir honte de rien pour nous sortir l’argument du « Paysage de l’auvergne » !<br /> Par ailleurs quand on voit le bordel et les pénuries qu’un pays en guerre (que personne ne connaissait il y’a 2 ans) comme l’Ukraine à causé en europe et dans le monde imaginez si nous écoutions ces crétins d’activistes qui s’en prennent a Monet ou Van gogh pour nous faire croire que « STOP OIL » immédiatement serait la solution miracle. Si demain on stop brutalement le pétrole, alors demain c’est la 3ieme guerre mondiale! transports maritimes, aériens etc à l’arrêt, pénuries généralisés, puis famine et guerre civiles au programme partout en europe sans aucun doute!<br /> Toujours ces mêmes écolos qui sont en parti responsables de nos problèmes énergétiques puisque c’est a cause des magouilles électorales politiques (Hulot, Eva Jolie &amp; co) que Macron (et bien avant Hollande) ont démonté notre parc Nucléaire (fesenheim) qui nous manque cruellement maintenant…<br /> Non franchement comme tout le monde je suis pour l’écologie. Mais les « Ecolos » sont des pompiers pyromanes!<br /> Les décisions politiques des écolos ont cette incroyable faculté de n’avoir aucune conséquence bénéfiques sur l’écologie mondiale tout en pourrissant la vie des Français…<br /> La nous avons la chance d’avoir une ressource énergétique providentielle sur notre sol, qui n’aura que très peu d’impact sur le paysage du massif central (dont je suis un de ces habitants), qui permettra de créer des usines de batteries qui bénéficieront a nos usines automobiles, qui redynamisera économiquement cette région et qui en plus aura l’incroyable résultat d’aider le pays à migrer du transport thermique vers l’électrique.<br /> Les Avantages sont indéniablement plus important que les inconvénients! Alors j’espère bien que pour une fois nos responsables politiques vont aller jusqu’au bout !!
BernardB
Pourquoi pas, un produis de moins à importé, à surveiller de près quand même ;<br /> Il serait judicieux aussi d’améliorer la technologie des véhicules à énergie d’hydrogène aussi.<br /> N’est-il pas ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Twitter : la chasse aux spams a commencé... les pertes massives de followers avec !
Stockage en ligne : surprise, le Black Friday est prolongé chez pCloud ! (-85%)
La barre de son Bose TV Speaker chute à son prix le plus bas ce week-end !
The Mandalorian : on a une date de lancement pour la saison 3, et ce n’est pas si lointain
Découvrez le prix soldé de cet écran PC gaming très, très haut de gamme
Le premier trailer pour le prochain film Indiana Jones met un sérieux coup de fouet
Le smartphone Realme GT Master baisse de prix pour le week-end
Ça y est, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 a son trailer !
AWS (Amazon Web Services) veut rendre plus d’eau qu’elle n’en utilise, mais comment ?
Haut de page