🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Le Parlement européen a voté la fin des moteurs thermiques en 2035

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
09 juin 2022 à 09h25
103
Tesla Model 3 2022 recharge © Camille Pinet
© Camille Pinet pour Clubic

C'est officiel, le Parlement européen a voté la proposition de la Commission concernant l'arrêt des ventes de voitures neuves essence et diesel à partir de 2035.

Les jours de ces bons vieux moteurs essence et diesel sont donc comptés en Europe.

La fin des voitures thermiques en Europe pour 2035

Ce mercredi 8 juin 2022, le Parlement européen a voté en faveur d'une proposition visant à interdire la vente de voitures à moteur thermique en Europe dès le 1er janvier 2035. Si l'interdiction vaut évidemment pour les moteurs essence et diesel, elle concerne aussi les moteurs hybrides, ainsi que tous les biocarburants (GPL, E85…).

Rappelons que du côté des constructeurs, nombreux sont ceux à avoir déjà annoncé leur volonté de proposer une gamme intégralement « zéro émission » dans les années à venir, la date butoir étant généralement fixée à 2030. À noter que la proposition validée par les eurodéputés ne concerne que la vente de voitures neuves, le marché de l'occasion étant épargné.

Reste à savoir maintenant comment évoluera le marché électrique dans les prochaines années, et notamment si la baisse (annoncée) des tarifs dans permettra enfin de rendre la voiture électrique accessible au plus grand nombre. Se pose aussi la question des infrastructures de recharge en France (et en Europe), sans compter les éventuelles subventions de l'État pour permettre aux automobilistes de troquer leur voiture thermique contre un modèle « zéro émission ».

Source : Clean Technica

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
103
45
Paul_Hewson
Arrêtez de dire « la fin des voitures thermiques ». C’est la fin de la vente des voitures thermiques neuves, c’est complètement différent.
Paul_Hewson
Et puis on se donne rendez-vous en 2034 pour une extension à 2040, puis 2045, puis 2050, …<br /> Parce que si nos chers décideurs pensent que c’est avec des panneaux solaires et des éoliennes qu’on va fournir le surplus d’électricité requis par les véhicules électriques, ça ve être bien drôle…<br /> Il y a une seule solution à long terme si on veut que ce plan fonctionne : le nucléaire.
mcbenny
Il va quand même falloir considérablement améliorer les systèmes de recharge de batterie et la disponibilité des chargeurs parce que quand je vois les fameux weekends de chassé-croisé avec leur attente interminable à la pompe sur autoroute, je n’ose imaginer ce que ça sera avec des temps de remplissage qui passeront de 1 minute 30 à une heure !
darkneo2976
C’est la vente qui sera interdite, pas de rouler. Pour le moment rien ne vous empêche de garder une thermique jusqu’en 2050.<br /> Si tout le monde passe à l’électricité, la conso d’électricité augmentera de 5 à 10%. Donc si c’est 1 français sur 10 qui a un véhicule électrique en 2035, on sera dans l’ordre des 1% de conso en plus…négligeable.
lepef32
Sachant que le but de ces gens c’est que le bas peuple n’est plus de voiture individuelle et voyage en bétaillère, les traditionnels chassé-croisés ne seront plus un problème.
Sweety
Il existe une solution pour faciliter la recharge, encore faut-il que les constructeurs veuillent bien créer une alliance. Comme pour les piles, une batterie standard adaptable à tous les véhicules. Avec votre véhicule vous arrivez à une station de charge et un robot retire la batterie déchargée et la remplace par une batterie pleine. Durée de l’opération identique à celle d’un plein de carburant. Evidement un abonnement mensuel pour bénéficier du service.
crash3236
Donc d’ici 2035 faut aussi que tous les parkings individuels de résidences soient équipés d’une arrivée électrique, cool j’ai hâte ^^ (et j’y crois pas une seconde lol)
_Troll
Comme le disque 33/45 tours, le moteur thermique reviendra.
Axn40
C’est le concept de Renault avec Better Place, sont échec retentissant au sein même d’un unique constructeur démontre à quel point ce modèle n’est pas viable.
MattS32
Cette solution a déjà été envisagée, mais elle se heurte à pas mal de problèmes techniques et juridiques.<br /> un format standard impose une batterie de forme simple, donc pas possible d’optimiser la capacité de la batterie en allant remplir le moindre espace,<br /> ça impose aussi d’avoir pas mal de batteries en plus, puisque les stations doivent avoir un petit stock. Or à court terme, le facteur limitant de la production de voitures électriques risque fort d’être la capacité de production de batteries…<br /> ça fait des stations beaucoup plus grandes et complexes, donc coûteuses, qu’une simple borne de recharge,<br /> la complexité des stations les rends aussi plus coûteuses à l’entretien et moins fiables,<br /> juridiquement, qui est propriétaire de la batterie ? que fait on en cas d’accident rendant la batterie irrécupérable ?<br /> l’abonnement, soit on le rend obligatoire avec la voiture, mais c’est injuste pour celui qui peut charger à domicile, il va payer plus cher, soit on le rend facultatif, mais alors celui qui charge à domicile et fait 300 bornes par jour peut au bout de quelques années souscrire un mois d’abonnement, aller changer sa batterie, puis résilier, et hop, une belle batterie « neuve » à la place de sa batterie très usée…<br />
spip74
Car bien sur tout le monde a les moyens d’acheter une voiture thermique <br /> Que les constructeurs fassent du stock un an avant l’échéance.
lepef32
Attendons de voir mais l’appauvrissement lié au fait de forcer les gens a acheter des électriques (si elles etaient rentables, il n’y aura pas besoin de forcer les gens a en acheter)<br /> les subventionner, payer (indirectement) un réseau de recharge puis enfin de fortes taxes qui inexorablement finiront par remplacer la TIPP (pour l’instant les véhicules electriques sont des passager clandestin du réseau routier)<br /> … est probablement a la porté de la population des pays européens riches (Pays scandinaves ect) mais certainement pas dans sa partie pauvre (europe de l’Est, Balkan ect) et probablement pas non plus dans les pays moyen de gamme (typiquement la France) …<br /> Gageons que nos chers maîtres seront brouiller les pistes fiscales afin que le bon peuple ne voit pas que ca le saigne …
pecore
baisse (annoncée) des tarifs dans… quoi ?
MattS32
spip74:<br /> Que les constructeurs fassent du stock un an avant l’échéance.<br /> Au contraire, ils vont sans doute pas faire de stock et plutôt viser l’arrêt de commercialisation du thermique un an avant la limite légale.<br /> Parce que les voitures qui resteront en stock passé la date limite seront des voitures invendables en UE, donc il faudra absolument l’éviter.<br /> Pas mal de constructeurs ont déjà annoncé leur intention de cesser les thermiques en 2030 ou avant : Alfa Romeo, Alpine, Bentley, DS, Fiat, Ford, Jaguar, Land Rover, Lotus, Mercedes, Mini, Opel, Peugeot, Renault, Volvo…
Marcox66
Les institutions européennes sont irresponsables.<br /> Préparer l’avenir en ne faisant qu’inter dire et règlementer est plus facile à dire qu’a faire<br /> Nous sommes aujourd’hui dans une situation que l’Europe a créé; nous sommes en 40 ans devenus importateurs de céréales au lieu d’exportateurs, dépendant du gaz russe qui est quand même une énergie fossile et il en faudra beaucoup pour charger les voitures la nuit et enfin qui dans ces élus à la proportionnelle soit disant représentants des peuples européens s’est posé la question<br /> 1: a t on les moyens d’acheter des voitures que les constructeurs ont quasiment tous situés « haut de gamme » pour leurs profits<br /> 2: que va-t-on faire des 300 millions de véhicules thermiques<br /> 3: comment va-t-on organiser le transport des marchandises<br /> 4: Comment vont fonctionner les engins de chantiers et moteurs de tous ordres<br /> 5: Comment fera-t-on la guerre sans moteurs thermiques ?<br /> Bref la révolution ne sera pas celle que veulent les députés; elle sera autrement plus violente
leulapin
Sauf innovation technologique majeure il n’y aura normalement plus de carburant pétrole à bon marché en 2034.<br /> Et idem pour l’uranium en 2050.<br /> L’idée qu’il y a une solution à long terme qui permette de garder les niveaux actuels de gaspillage tient déjà pas mal de la croyance mais alors l’idée que c’est une technologie unique basée sur des ressources fossiles qui permettrait d’y arriver relève franchement du délire selon moi.
pecore
Ceux qui pouvaient espérer un moratoire ou report après 2035, et déjà à mon avis ils se mettaient le doigt dans l’oeil, peuvent faire définitivement un croix dessus. Les événements récents ont donné un boost terrible à tous ceux qui veulent sortir de la dépendance aux énergies fossiles et aux pays qui les produisent.<br /> Même si ça se fait dans la douleur, même si beaucoup de ménages vont devoir revenir à un seul véhicule, comme cela se faisait avant, la machine est enclenchée et ne s’arrêtera plus.<br /> J’applaudis que la mesure vise aussi les hybrides, ces fausses voitures électriques inutiles et trop chères.
leulapin
Vous avez une source pour cette augmentation de 10% max si tout le transport était à l’électrique?<br /> Ca me semble abusivement faible considérant que les dépenses de transport sont actuellement dans les principales dépenses en énergie pétrole qui sont elles même plus du double des dépenses en énergie électrique dans le mix national…<br /> Très étrange cette affirmation.
leulapin
C’est déjà largement en cours…
Urleur
Bon ben … je vais aller acheter un convecteur nucléaire chez casto.
pecore
Ben, on fait quoi alors, on s’assoit et on attend patiemment que le monde meure.<br /> Quant à la guerre, rassures toi, je ne crois pas que cette mesure vise les tanks, les missiles et les avions de chasse.
leulapin
D’ici 2035 tous les abaques actuels qu’on a sur l’électrique auront bougé ainsi que la répartition des revenus en Europe d’ailleurs.<br /> La nouvelle génération de batteries a déjà des densités quasi doubles, en une douzaine d’années les constructeurs ont possibilité de considérablement baisser les prix.<br /> En France l’entrée de gamme actuelle, la DACIA SPRING est à 20 000 euros ce qui la met financièrement à portée d’une écrasante majorité des gens.<br /> On n’y est pas en 2035, mais je ne vois aucune impossibilité à cette évolution.
pecore
+1 et ce d’autant plus que cela va nécessairement s’inscrire dans une tendance généralisée à moins consommer, moins gaspiller. C’est un changement de paradigme qui s’annonce et ce passage à l’électrique n’en est qu’un des signes.
MattS32
leulapin:<br /> Vous avez une source pour cette augmentation de 10% max si tout le transport était à l’électrique?<br /> Faisons un rapide calcul.<br /> Données :<br /> 38.3 millions de VP en France,<br /> kilométrage annuel moyen : 13000<br /> consommation moyenne à la pris d’une voiture électrique : 20 kWh/100 km<br /> Il faut donc 38.3M * 13k * 20 / 100 kWh = 99.58 TWh<br /> En ajoutant les utilitaires légers, on doit arriver à 120 TWh environ.<br /> Je ne compte que les VP et VUL, puisque l’interdiction votée hier ne concerne que ces catégories. Pour les camions par exemple, il y a des options bien plus efficaces que le passage à l’électrique (le train).<br /> C’est donc plutôt +20/25%. Mais ça reste quelque chose de tout a fait gérable, d’autant plus que dans le même temps la consommation électrique dans d’autres domaines, et notamment le chauffage des bâtiments, va diminuer.<br /> Mieux, comme les véhicules électriques branchés au réseau constituent une consommation pilotable, voire une réserve d’énergie avec le V2G, ce qui compense le manque de pilotabilité de la production électrique solaire et éolienne, et ça permet du coup d’augmenter leur part dans le mix énergétique sans mettre en danger la stabilité du réseau. RTE a ainsi évalué qu’avoir 40% du parc en électrique en 2035 augmenterait la consommation de 48 TWh (on retrouve des ordres de grandeur cohérents avec mon calcul plus haut) mais permettrait dans le même temps d’augmenter de 106 TWh la production d’électricité décarbonée.<br /> RTE estime également que la recharge électrique sera en 2035 3 fois moins chère que l’essence, et ça baissera à 5 fois moins chère pour ceux qui utiliseront la recharge pilotée.
Loposo
Ou sinon tout simplement changer les habitudes, pas mal de collègue en région parisienne prennent la voiture ( possède plusieurs voitures) pour faire 10km,là où d autres type de véhicule type vélo électrique, trotinette moto 125 nouvelle norme vont moins consommer ou polluer, que tracter 1.3 tonne pour 1 personne.<br /> Ok l hivers ou la pluie au pire quelques jours de transports en commun c est pas la mort, perso 20 ans de transport en commun, toujours vivant
guile
L’europe n’a aucun avantage concurrentiel sur les voitures électriques, et se tire une balle (de plus) dans le pied.
Loposo
Oui enfin la Spring n’ est pas en terme de qualité que des voiture qui coûtent 20000 en thermique. Et j’ ai bossé pour ce constructeur, ç est juste que cela reste cher surtout pour des gens qui pour mon cas qui est loin d être une généralité je fais 100km par mois ( avec peut être 1 mois a 300-400 vacances), je vais pas claquée 200000 pour ça
MattS32
Marcox66:<br /> 2: que va-t-on faire des 300 millions de véhicules thermiques<br /> Les véhicules thermiques actuels ne sont pas éternels. Donc de toute façon, ils finiront un jour à la casse. Cette interdiction de la vente des véhicules thermiques neuf ne change strictement RIEN à ça. À la limite, si ça a un impact, c’est même plutôt sur la prolongation de la durée de vie de ces véhicules : les réfractaires à l’électrique vont essayer de les tirer les plus longtemps possibles, alors qu’ils les remplaceraient s’il y avait encore du thermique neuf…<br /> Marcox66:<br /> 3: comment va-t-on organiser le transport des marchandises<br /> Les camions ne sont pas concernés. Mais on a déjà une alternative largement sous-utilisée pour le transport de marchandises : le train.<br /> Marcox66:<br /> 4: Comment vont fonctionner les engins de chantiers et moteurs de tous ordres<br /> Ils ne sont pas concernés. Cela dit, techniquement, rien n’interdit de faire des engins de chantiers électrique.<br /> Marcox66:<br /> 5: Comment fera-t-on la guerre sans moteurs thermiques ?<br /> Les engins militaires ne sont pas concernés.
MattS32
Avec un aussi faible kilométrage, tu n’as vraiment pas besoin d’acheter une voiture neuve, une occasion de quelques années fera parfaitement le job. On peut même se poser la question de la pertinence d’être propriétaire d’une voiture avec un aussi faible kilométrage, car tu as du coup quand même des frais fixes qui te reviennent très cher au km…
darkneo2976
Selectra – 3 Sep 20<br /> En 2040, le réseau pourra-t-il tenir la consommation des véhicules électriques ?<br /> Analyse et prévisions sur la consommation des voitures électriques en 2040 et leur impact sur le réseau électrique.<br /> Automobile Propre – 21 May 19<br /> La France peut-elle alimenter 15 millions de voitures électriques ?<br /> Le réseau électrique national peut-il supporter la recharge de plus de 15 millions de véhicules électriques ? Oui, selon un rapport de RTE paru récemment et réalisé avec l'association AVERE France. D'ici 2035, notre système serait en mesure...<br />
philouze
2035, un peu tard … j’aurais laissé 5 ans, 2027 max.<br /> Il s’agit des VE neufs, et tous les constructeurs on ça en catalogue. Pour les réacs, le marché de l’occase est bien suffisant.
Peggy10Huitres
Le Parlement européen a voté la fin des moteurs thermiques en 2035<br /> Ca veut dire que je ne pourrais plus mettre de charbon dans mon réservoir ?
Nmut
Ca fait pourtant parti des domaines ou on est plutôt bon et ou un départ « en retard » est facilement rattrapable.
octokitty
Tout à fait.<br /> Le ratio du prix d’une voiture électrique / salaire médian mensuel passera de 20 pour 1 actuellement à 300 pour 1 en 2035. Autant dire que non seulement être propriétaire d’un VÉ ou tout autre moyen de transport individuel sera cher mais aussi fortement découragé par les différents constructeurs et réglementations en vigueur par des services moindres dans le cadre d’un achat.<br /> Les ménages relativement aisés pourront s’offrir une voiture en location longue durée sans option d’achat. Mais pour les plus pauvres, il n’y aura pas d’autres choix que les transports collectifs.
Thamien
Peggy10Huitres:<br /> Ca veut dire que je ne pourrais plus mettre de charbon dans mon réservoir ?<br /> Sans en avoir conscience, ton bon mot fleurte avec le point Godwin. <br /> Car le CTL (coal to liquid) a surtout permis d’alimenter les Stukas et les Tigres…<br /> Liquéfaction du charbon — Wikipédia (wikipedia.org)
keyplus
sauf pour les ferrari cf amendement ferrari😫<br /> en gros tu es ultrariches tu as le droit d epolluer tant que tu veux<br /> Fin des moteurs thermiques et « amendement Ferrari » : les voitures de luxe les plus rares échappent à l’interdiction
philouze
je ne sais pas, tout ça me semble transitoire. Un moteur électrique produit en masse c’est beaucoup beaucoup moins cher qu’un thermique, c’est aussi moins de contrôle, d’électronique, de dépollution.<br /> Ajoute à ça la disparition de la boite de vitesse.<br /> Actuellement ce qui coute cher, c’est deux choses :<br /> en premier, l’amortissement des énormes frais de changement de plateformes ( &gt; 30 MDS en moyenne par constructeur, mais on a des chiffres parfois énormes, &gt; 50 MDS pour Kia )<br /> en second la batterie, sauf que de ce coté, la tendance historique ( pas conjoncturelle, du fait de l’explosion de la demande actuelle et des soucis post covid, mais conjoncturelle) est celle-ci :<br /> https://www.eqinov.com/wp-content/uploads/2017/08/img-vehicle-to-grid-prix-batterie-775x825.png<br /> Alors non, dans la durée, la voiture a toute les chance de devenir bien moins chère que du temps du thermique.<br />
odyssseus
Non, on ne parle pas d’interdire la circulation des voitures thermiques, mais interdire leur vente en 2035.<br /> Le bon vieux moteur a encore de belles années, même après 2035, donc.<br /> Et d’ici là d’autres progrès auront été faits (carburants de synthèse, batteries bien plus performantes, système non encore développé, etc).<br /> La transition sera encore plus rapide si les villes de leur côté se mettent à créer partout des ZFE interdisant l’accès aux véhicules polluants.
MattS32
Symboliquement, c’est sûr que c’est minable.<br /> Après, d’un point de vue impact sur la pollution, c’est plus que négligeable. Ça concerne les voitures produites à moins de 1000 exemplaires (donc même pas toutes les Ferrari), alors qu’il se vend 15 à 20 millions de voitures par an en Europe, et ces voitures sont en plus des voitures qui roulent en pratique très peu, personne ne fait 10 000 bornes par an au volant d’une Ferrari.<br /> En plus si j’ai bien compris cette exception n’est valable qu’un an (ce qui d’ailleurs la rend encore plus ridicule, je vois pas trop ce que un an de délai supplémentaire va changer…).
Peggy10Huitres
Sans en avoir conscience, ton bon mot fleurte avec le point Godwin. <br /> Car le CTL (coal to liquid) a surtout permis d’alimenter les Stukas et les Tigres…<br /> Liquéfaction du charbon — Wikipédia (wikipedia.org)<br /> Effectivement, sans le savoir …
tomcat75
Bien que ce problème ait déjà été relevé (et souvent balayé d’un revers de main), avoir un parc automobile électrique reporte l’émission de co2 et de polluants sur le mode de production de l’électricité. A moins de n’alimenter les bornes de recharge qu’avec de électricité d’origine solaire (par ex), on n’a pas de voitures (globalement) propres !<br /> D’autre part, un parc de véhicules exclusivement électriques nous rend fragiles : si panne électrique générale, retour au cheval…
MattS32
tomcat75:<br /> A moins de n’alimenter les bornes de recharge qu’avec de électricité d’origine solaire (par ex), on n’a pas de voitures (globalement) propres !<br /> Pas propres, non (même avec du solaire). Mais moins sales, assurément. Et en plus, elles évolueront avec les progrès de la production électrique, alors que le niveau d’émission d’une thermique est figé à la fabrication (et même se dégrade au fil de la vie de la voiture…).<br /> tomcat75:<br /> D’autre part, un parc de véhicules exclusivement électriques nous rend fragiles : si panne électrique générale, retour au cheval…<br /> En cas de panne d’électricité générale suffisamment longue pour que nos voitures se trouvent toutes « à sec » (la plupart auront en réserve au moment de la panne de quoi tenir plusieurs jours, surtout en se limitant aux déplacement vitaux), le fait de ne plus pouvoir utiliser nos voitures sera le cadet de nos soucis… Accessoirement, dans une telle situation, les thermiques seront tout aussi vite à l’arrêt : sans pompe électriques dans les stations service, le carburant reste dans la citerne…<br /> Et en cas de panne d’électricité courte et/ou localisée, les voitures électriques sont au contraire une aide, puisqu’avec les V2L/V2H/V2G, qui vont forcément se développer, les voitures pourront servir de backup au réseau électrique dans la zone touchée pour alimenter les équipements les plus essentiels.
Loposo
Oui ma voiture a 22 ans roule bien et je dois déjà changer car Crit air 3 et il faut Crit air 1, alors que le faible kilométrage je suis presque sûre de moins polluer que le gros suv hybrid rechargeable rarement rechargé qui fait tout les jours travail maison<br /> Bref je veux bien changer mais il faut que ce soit correcte, car je limite au max la voiture, donc je souhaite pas mettre plus de 5000 dans une voiture. Sachant que je vois des Lamborghini et autre loué ou même des mustang Crit air 1 car ils payent le malus.
_Troll
Rmplacer la voiture par un velo electrique ou une trotinette, autant proposer des patins a roulette et un parapluie.
Popoulo
@MattS32 : Désolé, mais tu répètes toujours les mêmes maximes applicables uniquement dans un monde ou vivent des licornes. C’est beau mais un peu éloigné du monde réel.
Oukiney
A moins de mettre au point une charge rapide en moins de 5 minutes (à un prix supportable) dans des « stations service électriques » je ne vois pas trop comment tout cela va s’organiser. En effet, il ne sera pas possible d’avoir chez soit une borne délivrant un courant de charge phénoménal (tout comme aucun n’a de pompe à essence dans le jardin de son pavillon).<br /> Et pour ceux qui vivent dans des immeubles, je ne vois pas non plus comment la charge lente va pouvoir être possible à moins que chacun ne laisse pendouiller une rallonge depuis le 12ème étage <br /> On va en revenir aux schéma des années 30 où seuls les plus aisés se déplaçaient en « automobile ».
Loposo
Beau troll mais quand tu n a pas de course à faire et que tu est a Paris ou département limitrophe on va bien plus vite a vélo électrique que voiture.<br /> Ç est pas transposable a la campagne ou autre mais bon, déjà j ai des collègues se plaindre du prix de l essence ils la possibilité de prendre 2 trains en gros 18min de train en total et 15 min à pied la une trotinette électrique si on est flemar a fond.<br /> Mais ils prennent leurs voitures, et 50% du pass transport est payé par l employeur.<br /> Bref il y a pleins de autres moyen de transport qu un truc de plus 1 tonne pour déplacer 70kg.
darkneo2976
Faudrait être un peu plus concret dans les reproches, car là c’est un peu flou. Je peux faire un copié/collé de ta phrase et te citer ca sera aussi crédible.
Oukiney
La DACIA SPRING… lol… Juste assez d’autonomie pour aller chercher du pain.
Fitz557
Même en utilisant du pétrole pour la production électrique, la voiture électrique reste plus intéressante que la voiture thermique, parce que le rendement du moteur d’une voiture est très inférieur à celui utilisé pour produire de l’électricité à grande échelle.<br /> Mais effectivement, une voiture propre n’existe pas ; la seule voiture qui ne pollue pas est celle qu’on ne produit pas.
darkneo2976
La moyenne des Français est de 36km par jour, un peu loin la boulangerie.<br /> Tu pourras même y retourner avec la Spring si t’as oublié les croissants.<br /> Détours – 9 Apr 21<br /> Au fait, combien de kilomètres un Français fait-il tous les ans avec sa...<br /> Depuis 1990, le nombre de kilomètres parcourus en moyenne par les Français reste stable. Les propriétaires de voitures à essence roulent moins que ceux qui ont des diésel ou des véhicules électriques.<br /> Est. reading time: 2 minutes<br />
artik1024
Il y a quand même un facteur dans l’équation dont on parle pas/peu, c’est les camions/bus/ferries. Sur nos routes, les camions (et fourgonettes, utilitaires, etc) polluent énormement. Si cette loi ne s’applique pas à eux, on est loin du zero émission.<br /> Il y a un peu d’info là dessus ?
Stef_R
Moi, je veux que les voitures électriques se rechargent comme les Smartphones… avec une prise USB-C… Nah
jvachez
Tout en ne votant aucune construction de centrale nucléaire, on court à la catastrophe.
darkneo2976
Ca fait plusieurs mois que c’est voté.<br /> Construction de réacteurs EPR2 : quel coût, quels risques ? | vie-publique.fr.
cid1
Oui mais tu a des cas comme Bruxelles ville qui veulent interdire aux véhicules thermiques de rouler dans la ville, bref les Bruxellois comme moi ne pourront qu’acheter un VE s’ils veulent continuer à rouler dans la ville à ces pu***** de 30 km/heure, vitesse qui est est intenable tu te retrouve vite à 35 voire 40 km/h.<br /> Je me contente déjà des TEC et je vais continuer à le faire.
Korgen
Qu’ils aillent se faire foutre, j’achèterai jamais une de ces merdes électrique. Parlement de mes 2 !
Space_Boy
100 Ferraris qui roule 100km/an ne sont rien contre les 100’000 Golf qui roulent des millions/an. La pollution n’est pas comparable.
jvachez
Mais d’ici 2050, si c’est la fin des voitures électriques en 2035 tout aura sauté avant !
hub5home
C’est du délire de la part du parlement européen, comme d’habitude.
darkneo2976
2050 ce n’est pas tout le monde qui aura une voiture électrique. La majorité des foyers modestes ont des véhicules de plus de 10ans j’ai l’impression. (11ans en moyenne pour le parc national)<br /> Le Point – 1 Apr 21<br /> Le parc automobile français frôle les 11 ans d’âge moyen<br /> Crise oblige, la remise en circulation de véhicules très anciens explique le vieillissement inéluctable du parc, mais les Français ont pu rouler à bon compte.<br />
darkneo2976
hub5home:<br /> art du parlement eu<br /> Ca tombe bien t’es pas obligé.
Martin_Penwald
”polluent énormément”<br /> C’est relatif. Une voiture qui déplace 1 pedzouille, même si elle ne consomme que 5L/100, ça fait environ 50L/100km par tonne déplacée (je considère que ledit pedzouille et ses affaires font environ 100 kg)<br /> Un camion avec une charge utile de 25 tonnes consomme 40L/100, soit 1,6L/100km par tonne déplacée. C’est 30 fois moins qu’une voiture.
zoup01
Il ne reste plus qu’à construire un réseau de bornes de recharge en nombre suffisant, fiable, performant ( norme mini à 350kw), facile d’utilisation comme une pompe à essence à carte bancaire, sans abonnement à aucun système….<br /> Aucunes de ces conditions n’est remplie aujourd’hui.<br /> On verra dans 15 ans, à ce moment je m’en soucierais….en attendant, ma voiture date de 2022, je suis tranquille au moins jusqu’en 2028-2030.<br /> Quand à la moto, en 2035, je pense que je ne serais plus en capacité physique de rouler avec.
MattS32
zoup01:<br /> Quand à la moto, en 2035, je pense que je ne serais plus en capacité physique de rouler avec.<br /> Les motos ne sont de toute façon pas concernées il me semble.<br /> Si j’ai bien compris, l’interdiction de vente ne concerne que les voitures et les utilitaires légers.
Korgen
darkneo2976:<br /> Ca tombe bien t’es pas obligé.<br /> bah si, tu pourras plus acheter du neuf.<br /> C’est bien beau l’occase mais si c’est pour se taper des bagnoles vieilles de 20 ans… Déjà qu’avec toute l’électronique des caisses actuelles t’es emmerdé au bout de 2 ans, je te laisse imaginer le bordel quand elles auront 20 piges si elles arrivent à tenir jusque là.
StephaneGotcha
Les voitures de collection ont de beaux jours devant elles.<br /> L’année 2034 sera peut être une année record pour les ventes de voitures?<br /> Thermiques et Hybrides bien sur.
Krypton_80
Paul_Hewson:<br /> Il y a une seule solution à long terme si on veut que ce plan fonctionne : le nucléaire.<br /> Pas nécessairement, il y a d’autres solutions pour décarboner, même avec le moteur thermique, mais l’Europe ne l’a pas encore compris, ou bien elle se berce d’illusions.<br /> RMC<br /> Fin des voitures thermiques en 2035: "La voiture propre électrique, c’est un...<br /> Le Parlement européen a voté pour la fin des voitures thermiques en 2035. Mais pour Yves Carra, porte-parole de l’Automobile Club Association (ACA), le 100% électrique n’est pas la solution.<br />
MattS32
Ce mec est complètement à la ramasse, visiblement il est attaché au vroumvroum de son moteur thermique, les solutions qu’il propose ne servent qu’à préserver ça, mais ne sont pas viables et/ou obsolète.<br /> Préconiser l’E85 à l’heure où on parle de plus en plus de pénuries alimentaires et où on sait que le réchauffement climatique n’améliorera pas la productivité agricole, c’est tout simplement criminel.<br /> Quand à l’idée de faire de l’hydrogène thermique, quitte à utiliser une solution aussi inefficiente que l’hydrogène, c’est quand même mieux de l’utiliser dans une pile à combustible pour limiter les pertes…
xeno
1% c’est aussi ce que représente actuellement le parc automobile français sur le marché mondiale…
Fousta
Très bonne nouvelle, d’ici là la Chine fournira des moteurs mû par la fusion nucléaire.
cpicchio
En 10 ans, on a doublé l’autonomie des VE avec une baisse du prix en prenant le VE le plus vendu sur cette période en France (Renault Zoé).<br /> Le prix du kWH de batterie ne fait que baisser et la densité massique augmente année après année.<br /> Contrairement au thermique qui n’évolue quasiment plus, les véhicules électriques progressent années après années et ce progrès s’accélèrera avec la généralisation des VE.<br /> L’énergie solaire progresse également et il sera vite une évidence que ce sera plus qu’une source d’énergie d’appoint.<br /> Il faut donc intégrer ceci pour imaginer 2035
MattS32
cpicchio:<br /> Il faut donc intégrer ceci pour imaginer 2035<br /> Tout a fait. Ça ne fait en fait qu’à peine 10 ans que les voitures électriques ont réellement commencé à être industrialisées. Donc 13 ans, c’est une éternité !
Krypton_80
MattS32:<br /> Préconiser l’E85 à l’heure où on parle de plus en plus de pénuries alimentaires et où on sait que le réchauffement climatique n’améliorera pas la productivité agricole, c’est tout simplement criminel.<br /> Contrairement à l’Europe, le reste du monde envisage de conserver une part de voitures particulières hybrides (50% du parc aux USA) après 2035, donc mieux vaut utiliser un carburant qui ne soit pas issu totalement du pétrole. Le fait que l’Europe ne mise que sur le 100% batteries en 2022 ne prouve pas que le marché mondial sera majoritairement composé de VEB en 2035. En effet, 13 ans c’est une éternité, et il peut s’en passer des choses !<br /> MattS32:<br /> Quand à l’idée de faire de l’hydrogène thermique, quitte à utiliser une solution aussi inefficiente que l’hydrogène, c’est quand même mieux de l’utiliser dans une pile à combustible pour limiter les pertes…<br /> Sur ce point on est d’accord, l’hydrogène est plus utile pour alimenter une PAC, que ce soit pour faire avancer une voiture ou pour restituer de l’électricité en général.<br /> C’est aussi un facteur à intégrer pour imaginer 2035, et au-delà.
MattS32
Krypton_80:<br /> donc mieux vaut utiliser un carburant qui ne soit pas issu totalement du pétrole<br /> Oui, mais pas du biocarburant qui entre en concurrence avec la production alimentaire…<br /> Si on se contente de la production possible de biocarburant sans concurrencer la production alimentaire, il n’y a même pas de quoi alimenter tous les camions. Alors inutile d’en laisser une part aux voitures, ça ne fera pas diminuer la consommation de pétrole, le biocarburant consommé par des voitures sera « compensé » par des carburants pétroliers consommés ailleurs…<br /> Et puis les biocarburants, le moteur thermique n’est pas forcément la façon la plus intelligente des les utiliser… L’éthanol brûlé dans un moteur thermique, ça rejette pas que de l’eau et du CO2, ça fait aussi des particules, dûes à la combustion imparfaite, à la combustion du lubrifiant, à l’usure mécanique des pièces du moteur, etc… L’éthanol peut aussi être utilisé dans une PAC, avec du coup des rejets qui se limitent à de l’eau et du CO2. Et le rendement est même meilleur : Nissan a un prototype de PAC éthanol qui atteint 60% de rendement, c’est au moins deux fois le rendement moyen réel d’un moteur thermique (on passerait de 20 miles par gallon d’éthanol en thermique à 50 en PAC) et de sa transmission, et sans tous les inconvénients de la PAC hydrogène en termes d’habitabilité et de poids…<br /> Bref, le moteur thermique et son rendement ridicule, c’est dépassé. Même avec les biocarburants, et même si on arrivait à produire des biocarburants sans conflit avec la sécurité alimentaire…<br /> Krypton_80:<br /> Le fait que l’Europe ne mise que sur le 100% batteries<br /> Ce n’est absolument pas le cas. L’UE interdit simplement les moteurs thermiques. Si une alternative viable et efficace à la batterie arrive, elle pourra être déployée.
Krypton_80
MattS32:<br /> L’UE interdit simplement les moteurs thermiques.<br /> Uniquement pour les véhicules légers des particuliers.
Mel92
MattS32:<br /> Ce n’est absolument pas le cas. L’UE interdit simplement les moteurs thermiques. Si une alternative viable et efficace à la batterie arrive, elle pourra être déployée.<br /> Non ce sont les véhicules qui émettent du CO₂. Donc ça inclut les biocarburants mais pas l’hydrogène.<br /> Mais de toutes façons, il n’y aura pas d’offre en biocarburants puisque les constructeurs passent tous à l’électrique.<br /> Par ailleurs, cette loi européenne, qui doit encore passer dans le droit français, est en avance de 5 ans sur la loi LOM de 2019 qui demandait à article 73 « La fin de la vente des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers neufs utilisant des énergies fossiles, d’ici à 2040. ». Dans le droit français actuel, les biocarburants sont donc autorisés après 2040. Nulle doute que le parlement va adopter le texte européen.
MattS32
Mel92:<br /> Non ce sont les véhicules qui émettent du CO₂.<br /> Mais les biocarburants ont un bilan CO2 nul, si on exclu les rejets indirects liés à leur fabrication : le carbone qui contienne a été prélevé dans l’atmosphère pendant leur production.<br /> Et si on n’exclu pas les rejets indirects liés à la fabrication, l’électricité n’a pas non plus un bilan nul.<br /> Il n’y a que si on regarde « au cul de la voiture » que l’électricité est zéro émission alors que la PAC éthanol émet un peu de CO2. Mais ça n’a pas de sens de ne regarder que ça.<br /> Donc pour moi, les carburants 100% bio devraient rester autorisés. Mais ça ne résout bien sur pas le problème de la concurrence avec l’alimentation, qui fait que leur usage ne peut de toute façon pas être généralisée… Ça peut être par contre une solution dans une approche « hybride » batterie + PAC, en étant beaucoup plus simple sur tous les plans que l’hydrogène (plus simple au niveau de la voiture, qui n’a plus besoin de très encombrants réservoirs d’hydrogènes et d’une complexe tuyauterie étanche à l’hydrogène, plus simple au niveau du transport et de la distribution, qui peut se faire avec les infrastructures déjà en place pour l’E85), à condition de restreindre la distribution de sorte que les automobilistes soient incités à l’utiliser le moins possible (idéalement juste les longs trajets), donc par exemple en ne le distribuant que sur les stations d’autoroute, et avec un prix le rendant non compétitif face à l’électricité, de sorte que les volumes restent suffisamment faible pour ne pas avoir à concurrencer l’alimentation =&gt; seuls ceux qui tiennent absolument à pouvoir « charger » en moins de 5 minutes opteront pour une voiture « hybride » éthanol.
Mel92
Marcox66:<br /> Préparer l’avenir en ne faisant qu’inter dire et règlementer est plus facile à dire qu’a faire<br /> En fait il y a deux méthodes : la taxation et l’interdiction. Historiquement, sous la pression des économistes, on a essayé les taxes. C’est très désagréable et ça fait des gilets jaunes.<br /> L’interdiction en revanche c’est clair et ça laisse à chacun la possibilité de se retourner.<br /> Par exemple, au lieu d’augmenter les taxes sur le gaz de ville ou le fioul domestique (la prochaine étape), je préfèrerai largement qu’on décide d’interdire ces modes de chauffage à l’horizon, mettons 2040. Libre à moi, dans cet exemple, de décider comment je vais faire.
Mel92
MattS32:<br /> Mais les biocarburants ont un bilan CO2 nul, si on exclu les rejets indirects liés à leur fabrication<br /> Je ne dis pas le contraire, mais ce n’est pas ce qu’on voté les parlementaires européens.<br /> Le texte actuel n’est pas clair du tout car, si je comprends bien, l’interdiction d’immatriculation des véhicules neufs s’inscrit dans le processus de malus liées au dégagement de CO₂.<br /> Mais je peux extraire deux passages qui expliquent la philosophie de la loi :<br /> Justification de la rapporteure « La rapporteure (…) soutient une date butoir de 2035 au plus tard, date à laquelle toutes les nouvelles voitures et camionnettes sur le marché de l’Union devraient être à émission nulle ».<br /> Explication de ce que c’est que d’être à émission nulle : « Les véhicules à émission nulle comprennent actuellement les véhicules électriques à batterie, les véhicules à pile combustible et les véhicules fonctionnant à l’hydrogène, tandis que les innovations technologiques se poursuivent ».<br />
MattS32
Donc une voiture utilisant des biocarburants dans une pile à combustible, comme ce que j’évoquais plus haut, ça rentre bien dans leur définition de « zéro émission », puisqu’ils citent la pile à combustible sans restriction sur la nature du combustible, donc ça inclus l’éthanol et le méthanol.<br /> Étonnant aussi de voir qu’ils autorisent le moteur à hydrogène. Je vois vraiment pas l’intérêt par rapport à une PAC, qui offre un meilleur rendement et en silence…<br /> Et faut espérer qu’ils ont prévu quelque part des restrictions sur la provenance de l’hydrogène… Car autant pour l’électricité on sait que le mix énergétique de production donne l’avantage au VE par rapport au VT dans tous les pays de l’UE, à part peut-être la Pologne, autant pour l’hydrogène le mix de production actuel est vraiment pas favorable, quasiment tout vient du craquage de pétrole… Avec un tel hydrogène, les voitures à PAC hydrogène font déjà à peine mieux que des thermiques à pétrole, alors des thermiques hydrogène seraient du coup carrément moins bien que des thermiques à pétrole…
pecore
Krypton_80:<br /> Contrairement à l’Europe, le reste du monde envisage de conserver une part de voitures particulières hybrides (50% du parc aux USA) après 2035<br /> Les USA sont les 1é producteurs de pétrole au monde. Il sont tout sauf impartiaux en la matière. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas le droit de soutenir leur économie mais leur avis sur les VE est obligatoirement biaisé à cause de ça et cela vaut aussi pour les autres pays producteurs de pétrole, Russie, Chine, Canada etc…
zoup01
Krypton_80:<br /> Contrairement à l’Europe, le reste du monde envisage de conserver une part de voitures particulières hybrides<br /> c’est parce que le reste du monde pense que les efforts consentis (ou suicide économique) par 10% de la population mondiale (les européens) vont à eux seul sauver la planète… <br /> en Europe, on manque singulièrement de toutes les matières premières (du lithium au pétrole en passant par pas mal de métaux) et nous sommes très nombreux avec un très haut niveau de vie…combien de temps cela va encore durer avant que les pays exportateurs nous fassent payer la facture ?<br /> je ne suis pas vraiment très optimiste sur le sujet, aujourd’hui déjà, on peut se dire que l’énergie pas chère et abondante pour les européens, c’est fini (la guerre en Ukraine ayant juste accéléré l’avenir)
cpicchio
L’électrique est de toutes les façons la technologie qui va balayer le thermique. La seule question, c’est quand, sa si.<br /> L’Europe prend donc la décision de promouvoir cette technologie d’avenir et donc, de renforcer son industrie par rapport à ceux qui traînent les pieds (USA en tête).<br /> Position très intelligente et s’il y a un problème en 2035 (autant dans la techno des voiture que dans la production d’électricité pour les alimenter), elle pourra toujours retarder un peu l’échéance.<br /> C’est aussi un signe fort pour la Russie dont on est aujourd’hui dépendant.
philouze
tomcat75:<br /> Bien que ce problème ait déjà été relevé (et souvent balayé d’un revers de main),<br /> Je ne pense pas qu’il soit « balayé », je pense que tu en refuses la réfutation <br /> avoir un parc automobile électrique reporte l’émission de co2 et de polluants sur le mode de production de l’électricité.<br /> en fait, non. « reporter » impliquerait que tu aurais les mêmes besoins, et que la source en face génèrerait elle même autant de polluant.<br /> Sauf que 1) un VE nécessite (beaucoup) moins d’énergie à la prise qu’un thermique<br /> 2) la prise est alimentée par un bouquet d’énergie diversifiée (oui, partout, sauf dans quelques très rares pays)<br /> 3) que seuls les sources primaires thermiques de ce bouquet pourraient être taxées de report<br /> 4) qu’enfin ces sources ont un meilleur rendement qu’un moteur thermique embarqué<br /> A moins de n’alimenter les bornes de recharge qu’avec de électricité d’origine solaire (par ex), on n’a pas de voitures (globalement) propres !<br /> Ce qu’on appelle « véhicule propre » n’est pas immaculé, mais globalement beaucoup plus propre. « Beaucoup » implique que tu te sois fait un ordre de grandeur des pollutions en cause, afin de pouvoir les comparer.
philouze
zoup01:<br /> je ne suis pas vraiment très optimiste sur le sujet, aujourd’hui déjà, on peut se dire que l’énergie pas chère et abondante pour les européens, c’est fini (la guerre en Ukraine ayant juste accéléré l’avenir)<br /> Mais justement, on aurait du se le dire il y a 15 ans déjà , et en conséquence, opter massivement pour l’électrique, par les transport en commun, le ferroutage et bien sûr le VE massif.<br /> On peut garder en tête que des électriques crédibles étaient présentées par Cleanova et Heuillez dès … 2004
zoup01
Je te laisse te bercer de tes illusions…en Europe on manque de tout: énergie et matière première.<br /> Capital.fr – 23 May 22<br /> Voiture électrique : vers une pénurie de matières premières ?<br /> Alors que les ventes de voitures électriques explosent partout dans le monde, le manque de matières premières risquent de freiner cet essor.<br />
Nymoi
Ouais, ben ils vendront des véhicules d’occasion thermiques, et comme les voitures anciennes des années 40 ou 50, etc. qui roulent encore pour des manifestations de bagnoles d’antan, on roulera avec des voitures anciennes qui ont un an ou deux, et puis on le sait déjà, une autre loi dira que finalement on laisse 15 ans de plus aux constructeurs !
philouze
Manquer n’a jamais signifié qu’on allait rester les bras ballants.<br /> Quand l’europe s’est réveillée en 39-45 elle manquait de tout, énergie, ressource, main d’oeuvre, agriculture à zéro, jeunesse massacrée.<br /> ça ne l’a pas empêchée de devenir la plus riche zone économique du monde, de développer le plus gros parc électronuke du monde, de redevenir n°1 mondial en aéronautique, d’atteindre l’autosuffisance alimentaire, d’être le plus gros exportateur industriel du monde etc etc<br /> Et tout ça, simultanément.<br /> Après 20 ans d’assoupissement et de trahison germanique elle semble enfin se réveiller, en tout cas je n’y vois absolument aucune impossibilité technique d’autonomie (et spécialement dans le papier que tu cites), seulement un constat conjoncturel : oui, on faisait pas de batterie. Devine quoi ? on ouvre des usines par dizaines.<br /> On avait pas de lithium : on ouvre des mines.<br /> C’est plus constructif que de tenter d’empêcher la marrée avec ses doigts comme le souhaitent tous les boomers, et plus constructif aussi que d’importer des gigatones de pétrole à Poutine ou à Al Fayed.<br /> Le lithium est partout, le graphite peut être trouvé dans d’autres zones que la chine, le LiFePo4 ne nécessite pas de cobalt, le solaire, l’éolien, l’hydrolien et le nuke peut être exploité sur place.
zoup01
philouze:<br /> C’est plus constructif que de tenter d’empêcher la marrée avec ses doigts comme le souhaitent tous les boomers,<br /> T’inquiètes pas, en 2035, tu pourras ravaler ta haine récurrente des boomers ( au fait, quel âge ont tes propres parents ? ), la grande majorité aura disparue.
MattS32
Nymoi:<br /> une autre loi dira que finalement on laisse 15 ans de plus aux constructeurs !<br /> Peu probable, vu que la plupart des constructeurs prévoient même d’être en avance sur cette interdiction et d’arrêter le thermique dès 2030…
philouze
Ce n’est pas une « haine » : je constate, et déplore, leurs à priori et leurs comportement et la similarité de leurs égoïsmes, de leurs arguments quasiment copiés-collés, leur absence systématique de recul, de sourcing, leur déni des conséquences.<br /> C’est assez typique d’une époque : pas connu la guerre, nés dans l’abondance et l’insouciance, dans l’ignorance des problématiques sociétales et environnementale à long terme (ce qui est compréhensible) bénéficiaire de l’hyper croissance occidentale sans trop d’efforts, sentiment d’exigence de plus de droits que de devoirs, justifiée par les combats sociaux de leurs aïeux.<br /> Pas complètement étonnant, sur le sujet des bagnole, que leur obsessions majeure porte sur le « trajet des congés payés » non ?<br /> Mais j’étend la boomitude à ceux, vieux dans leur tête, qui pensent comme eux alors qu’ils sont jeunes.<br /> tout comme on trouve énormément de boomers tout à fait conscientisés, voir plus que beaucoup de jeunes totalement « brandés » et bouffés par les réseaux de l’ultra narcissisme.<br /> Le boomer pour moi n’est pas juste celui qui est né aux alentour du babyboom, mais la frange, généralement issue de cette période, ou juste après, ET qui pense comme décrit plus haut.
Krypton_80
pecore:<br /> Les USA sont les 1é producteurs de pétrole au monde. Il sont tout sauf impartiaux en la matière.<br /> Possible, mais la Norvège est le principal producteur de pétrole européen et pourtant c’est ce pays qui détient le plus grand nombre d’automobilistes de voitures électriques en Europe. La différence c’est que l’Amérique a aussi une industrie automobile en parallèle. L’Europe aussi, mais beaucoup moins de pétrole en dehors de la Norvège. Peut-être que les Américains sont tout simplement un peu plus pragmatiques et considèrent qu’il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier (exemple l’Allemagne avec le gaz russe), et que si une technologie se plante, pour une raison ou pour une autre, il faut toujours avoir un plan B. J’espère cependant pour les Européens que leur parlement sait vraiment ce qu’il fait, autrement gare à la facture si ça coince.<br /> Je crois savoir que la ville de Paris compte interdire la circulation des véhicules thermiques en 2030 soit dans 8 ans. Ce sera un bon test car si cela ne devait pas être vraiment possible à mettre en pratique dans la vraie vie, je suis curieux de savoir quel sera le plan B de la ville, probablement des dérogations à la pelle, et toujours pour de bonnes raisons évidemment.
pecore
La Norvège est le 15é pays producteur de pétrole au classement, ils en produisent dix fois moins que les USA. Ils ne doivent pas trop s’inquiéter de ne pas pouvoir le vendre à l’export ou l’utiliser dans l’industrie pétro-chimique. Ce n’est donc pas incompatible, même si cela fait un peu hypocrite quand même.<br /> Pour Paris, je pense que cela va se faire sans dérogations car la Maire est pas mal branchée écologie et qu’elle aura en plus le soutient de l’État, bien qu’étant dans l’opposition. Et oui, se sera un excellent test.<br /> Enfin, ne pas mettre ses oeufs dans le même panier se serait ne pas dépendre d’un seul pays pour son électricité. Les USA produisent leur propre électricité alors le problème ne se pose pas et vouloir garder une partie de son parc en thermique n’est en fait qu’une mauvaise excuse pour encore repousser l’échéance. Il faudra aussi m’expliquer comment ils comptent arriver à 50% en laissant les gens avoir le choix. On a vu comment cela a bien marché pour nous.
EricBD
Et que sera le coût de l’électricité et de la recharge ???<br /> On parle de recyclage et durée de vie des batteries et coût de leur changement ???<br />
MattS32
EricBD:<br /> Et que sera le coût de l’électricité et de la recharge ???<br /> Ça restera sans doute moins cher que le prix de l’essence, qui, avec la raréfaction du pétrole, va continuer d’augmenter. Et surtout, ça restera bien peu face au coût réel de l’utilisation des carburants fossiles, en incluant le coût de leur impact environnemental et sur la santé publique… Rien que le coût de la pollution atmosphérique, sans compter le réchauffement, c’est estimé à 100 milliards par an en France, et la voiture serait responsable de 15 à 50% de ce montant (estimation très variable car la part de la voiture dans la pollution en « volume » est de 16%, mais la part dans les impacts financiers est parfois très supérieure à celle dans le « volume »). Ça fait en gros entre 500 et 1500€ par an et par voiture. Et je le répète, sans compter le réchauffement, dont le poids financier à long terme va être énorme.<br /> EricBD:<br /> On parle de recyclage et durée de vie des batteries et coût de leur changement<br /> Pour le recyclage, on sait faire. Il faut encore développer la filière industrielle, mais la seule raison pour laquelle elle n’est pas encore développée, c’est qu’il y a pour l’instant trop peu de batteries à recycler.<br /> Pour ce qui est de la durée de vie des batteries, elle dépasse déjà 10 ans (sans compter leur seconde vie en stationnaire, qui peut être sans problème de dix années supplémentaires), et elle continue de progresser. Les labos travaillent sur des batteries qui dépasseront largement la durée de vie du châssis… Tesla dit même avoir trouvé une solution qui durerait 100 ans (à prendre avec des pincettes pour l’instant, peu de détails ont été donnés).
Krypton_80
pecore:<br /> Pour Paris, je pense que cela va se faire sans dérogations car la Maire est pas mal branchée écologie et qu’elle aura en plus le soutient de l’État, bien qu’étant dans l’opposition. Et oui, se sera un excellent test.<br /> Donc les Parisiens ne semblent pas avoir de problèmes de « pouvoir d’achat », quelle chance. Elle aura sans doute le soutien de l’État, mais aura-t-elle aussi le soutien de 100% des Parisiens? Dans le cas contraire, devra-t-elle expulser de la ville tous les gens qui n’auront pas les moyens financiers d’acheter un VE? J’ai hâte de voir ça, ce sont les transports en commun qui risquent d’être à la bourre.<br /> pecore:<br /> Il faudra aussi m’expliquer comment ils comptent arriver à 50% en laissant les gens avoir le choix. On a vu comment cela a bien marché pour nous.<br /> Cela veut sans doute dire qu’une voiture sur deux produite aux USA devra être 100% électrique.<br /> En principe, en démocratie, on laisse les gens avoir le choix, mais c’est vrai que c’est une notion à géométrie variable en fonction des pays, soi-disant au nom de l’écologie.
MattS32
Krypton_80:<br /> Cela veut sans doute dire qu’une voiture sur deux produite aux USA devra être 100% électrique.<br /> Ce qui implique forcément que, à moins que par le plus grand des hasard, pile poil 50% des acheteurs optent pour l’électrique, il y a bien des gens qui n’auront pas le choix.<br /> Et d’ailleurs l’objectif de 50/50 aux USA, c’est pas pour 2035 mais pour 2030 si j’ai bien compris. En toute logique, si la tendance nécessaire d’aujourd’hui à 2030 pour atteindre les 50/50 se poursuit, ça peut aller largement au-delà des 50% d’électriques pour 2035 (année à partir de laquelle les achats gouvernementaux seront d’ailleurs 100% électriques).<br /> Et certains états ont déjà pris des mesures plus strictes, puisque par exemple la Californie va elle aussi interdire les thermiques à partir de 2035 (ça devrait être voté cet été), ce qui devrait entrainer par la suite des mesures similaires dans une quinzaine d’états qui suivent les décisions californiennes dans ce domaine.
pecore
Krypton_80:<br /> En principe, en démocratie, on laisse les gens avoir le choix<br /> Les codes de loi ne sont que des recueils d’obligations ou d’interdictions et c’est vrai dans toutes les démocraties. Donc non, en démocratie on n’a pas le choix en tout, loin de là, on a juste beaucoup plus de « choix » que dans d’autres types de régimes.<br /> « La démocratie est le pire des système, à l’exclusion de tous les autres ». Winston Churchill.
Krypton_80
MattS32:<br /> Et certains états ont déjà pris des mesures plus strictes, puisque par exemple la Californie va elle aussi interdire les thermiques à partir de 2035<br /> Tout à fait, et c’est l’avantage d’un pays fédéral, certaines mesures/lois ne s’appliquent que dans certains États, pas dans tout le pays, ce qui rend un éventuel retour en arrière beaucoup plus facile, en bien ou en mal (exemple le droit à l’avortement). Reste à appliquer ce que fait la Californie dans tout les USA, en supposant que les Américains jouent le jeu de la décarbonation au niveau fédéral, pas uniquement dans une quinzaine d’États. Oui les achats gouvernementaux seront 100% électriques, enfin…, tant que c’est un gouvernement démocrate en tout cas.
Martin_Penwald
En démocratie, on laisse les gens avoir le choix<br /> Si c’était vrai, alors je pourrais avoir le choix de rouler avec un camion qui consomme du charbon !<br /> C’est inadmissible cette tyrannie du pétrole !
_Troll
TF1 INFO – 9 Jun 22<br /> Fin des voitures thermiques en 2035 : Ferrari ne sera pas concernée<br /> [VIDÉO] - Le Parlement européen a validé mercredi le texte sur la régulation des émissions de CO2 des voitures.<br /> Il met fin à la vente des véhicules thermiques pour 2035, sauf pour les voitures de luxe, comme Ferrari.<br /> Cette dérogation s'arrêtera en...<br />
_Troll
Une Ferrari ou une voiture electrique ? En 2035 on pourra choisir. En ce qui me concerne, je vais commencer a epargner jusqu en 2035.
Krypton_80
Martin_Penwald:<br /> Si c’était vrai, alors je pourrais avoir le choix de rouler avec un camion qui consomme du charbon !<br /> Tu peux toujours rouler avec un camion électrique rechargeable, ça doit bien exister quelque part. Avec un peu de « chance » l’électricité pour charger les batteries aura été produite avec une centrale à charbon. Les Suisses mettent les camions (thermiques) sur des trains, ça baisse aussi la pollution, en plus du traffic routier. Mon choix perso c’est d’utiliser les transports en commun pour les déplacements intra-urbains. C’est aussi ça « avoir le choix ».<br /> Martin_Penwald:<br /> C’est inadmissible cette tyrannie du pétrole !<br /> La tyrannie de la batterie c’est différent en effet, c’est « écolo », mais c’est plus cher.
Martin_Penwald
Krypton_80:<br /> Tu peux toujours rouler avec un camion électrique rechargeable, ça doit bien exister quelque part.<br /> Non, ça n’existe pas pour faire du transport long courrier.
Krypton_80
Martin_Penwald:<br /> Non, ça n’existe pas pour faire du transport long courrier.<br /> Je ne suis pas spécialiste des camions, mais qu’en est-il du Semi de Tesla? Pas assez d’autonomie?
MattS32
Je sais pas ce qu’il en est de son autonomie, mais déjà il est pas assez commercialisé ^^
leulapin
Ok on est d’accord sur 20 25% d’augmentation, l’ensemble du transport actuel étant autour de 30% de la consommation énergétique.<br /> Et sinon ce que vous décrivez est le principe de grid (pour lequel on a développé linky par ex.), donc pas nouveau. Principe qui semble effectivement une porte de sortie possible des énergies fossiles sous réserve qu’on devienne plus sobres en terres rares dans ces technologies…
Martin_Penwald
Non. On notera d’ailleurs qu’il n’a jamais été considéré, même par Musk qui est un habitué des déclarations extravagantes, comme un véhicule destiné à faire de la longue distance.<br /> Et c’est sans compter que je pense que l’autonomie en conditions réelles sera bien moindre qu’annoncée. Les constructeurs qui proposent déjà des camions électriques donnent de 300 à 400km d’autonomie selon la charge et l’équipement. Là ça semble raisonnable.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nouveau record pour la Mercedes EQXX avec 1 200 km en une seule charge !
Volkswagen stoppe la production de l'ID. Buzz en raison de batteries défectueuses
620 km d'autonomie pour le concept futuriste ID. AERO de Volkswagen
Metacycle : les motos électriques à 5 000$ de SONDORS arrivent sur le marché
La France accueille e-Vadea, un nouveau réseau de bornes de recharge électrique
Soldes Cdiscount : les trottinettes électriques à prix choc cet été
Peugeot 408 : la prochaine hybride rechargeable se dévoile sous toutes les coutures
Devinez en combien de temps se sont vendus les 50 exemplaires de la Citroën Ami Buggy !
Voici Jetson ONE, le premier eVTOL volant à une place qui vole vraiment (Vidéo)
Le nouveau vélo cargo électrique d'Urban Arrow fait sensation !
Haut de page