Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Annoncé en avril, le Xgimi Horizon Pro est arrivé à la rédaction et nous l'avons soumis à notre panoplie de tests habituels. Il est temps, désormais, de vous livrer notre verdict sur cet étonnant petit vidéoprojecteur 4K.

Avant toute chose, si nous en sommes en mesure de vous proposer un test complet de l'Horizon Pro, qui est tout juste commercialisé, c'est parce que nous avons accepté de tester une version de pré-série. L'importateur du produit pour la France nous a toutefois assuré qu'à part quelques problèmes de traductions dans les menus, le produit est conforme à ce que recevront les clients qui achèteront la version finale.

Xgimi Horizon Pro
  • La qualité d'image perçue, bien qu'un peu saturée
  • La qualité du système audio
  • La fluidité d'Android TV 10 et l'accès au store
  • La bonne gestion de la fluidité de l'image
  • La qualité de fabrication
  • L'efficacité du focus automatique
  • Aucun travail sur la colorimétrie
  • Toujours pas d'application Netflix en natif
  • Quid de la traduction des menus sur la version finale ?

Xgimi Horizon Pro : la fiche technique

Vendu 1 700 euros, il ne faut pas s'attendre à ce que le Xgimi Horizon Pro projette des images natives 4K. Comme bien d'autres, il exploite la technologie de wobulation qui, à partir d'une matrice Full HD, produit un rendu ultra HD artificiel en quadruplant le nombre de pixels et en jouant de la persistance rétinienne. Une pirouette technique qui fait souvent ses preuves en produisant des images un cran au-dessus du Full HD.

Fiche technique Xgimi Horizon Pro

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android TV 10
Type de puce
Texas Instrument DLP
Consommation annoncée
200W

Connectiques

Entrées vidéo
HDMI 2.0 (x2)
Sorties audio
Audio numérique S/PDIF Optique, Prise Casque - Jack 3.5mm
Connecteur(s) additionnels
USB Type A (x2)

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Bluetooth
Oui
Ethernet
Oui
NFC
Non
AirPlay
Non

Projection

Technologie de projection
DLP
Résolution native
1920 x 1080 pixels
Résolution d’affichage
3840 x 2160 pixels
Luminosité
2200 ANSI Lumens
Durée de vie de l'éclairage
25,000h
Norme HDR
HDR10
Bruit annoncé
30dB
Ratio de focale
1,2:1
Lens shift horizontale
Non
Lens shift verticale
Non
Correction trapézoïdale horizontale
+/- 40 degrés
Correction trapézoïdale verticale
+/- 40 degrés

Caractéristiques physiques

Hauteur
13.7m
Largeur
20.8m
Profondeur
21.8m
Poids
2.9kg
Haut-parleurs
2 x 8 watts

Design et ergonomie : un format compact appréciable

À l'image des modèles MoGo Pro et Halo , l'Horizon Pro adopte une conception plutôt compacte, certes pas autant que les deux premiers cités, mais néanmoins bien plus petit qu'un traditionnel vidéoprojecteur Home Cinema.

L'Horizon Pro mesure ainsi environ 20,8 cm de largeur par 21,8 cm de profondeur et 13,7 cm de hauteur, pour un poids de 2,9 kg, soit un produit assez facile à transporter.

Côté look, l'appareil est largement inspiré des Xgimi H1 et H2 que nous n'avons pas eu l'occasion de tester, apportant toutefois quelques amélioration techniques.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

L'Horizon Pro profite de petits éléments supplémentaires pour justifier cette montée en gamme, à commencer par un habillage gris anthracite qui lui donne un style un rien plus premium que les H1 et H2.

L'optique flanquée d'un logo 4K Ultra HD doré donne le ton. On note aussi en façade, sur la droite, la présence de la petite caméra exploitée pour la mise au point automatique de l'image. Même la géométrie est gérée seule.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic
Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Pour ce faire, l'Horizon Pro projette une mire avec des motifs, grâce à laquelle la petite caméra peut alors faire le focus, mais aussi corriger les défauts de trapèze. Et à chaque fois que vous bougez le produit, l'opération est relancée.

Evidemment, toutes les options sont disponibles dans les menus pour ajuster les réglages manuellement. Vous pouvez constater ici qu'il subsiste encore beaucoup de textes en chinois, la faute au modèle de pré-série, ce qui peut compliquer les réglages.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Précisons également que l'Horizon Pro ne dispose pas de zoom. Il s'agit d'une focale fixe avec un ratio de projection assez quelconque de 1,2:1 qui vous permettra d'avoir de belles et grandes images à condition de lui accorder le recul nécessaire.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

À l'arrière, la connectique se compose de deux prises HDMI 2.0, deux prises USB, une sortie audio numérique optique, une prise casque et un port Ethernet pour seconder la connexion Wi-Fi si nécessaire.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

La télécommande, au corps métallique, est de bonne conception. Le fait qu'elle soit Bluetooth est un autre atout, notamment pour piloter Google Assistant. En revanche, elle est assez minimaliste et il faut multiplier les clics dans les menus pour piloter le projecteur.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
Une photo en situation de l'imposant bloc secteur © David Nogueira pour Clubic

À noter qu'avec un tel format, ce vidéoprojecteur 4K n'intègre pas son transformateur ! Attention, le bloc secteur pèse à lui seul près de 850 grammes - pas très discret en utilisation nomade donc - mais il présente l'avantage d'apporter une longueur de câble d'environ 2,4 mètres. À vous de voir si cela sera suffisant.

Enfin, l'Horizon Pro dispose d'un pas de vis en dessous du bloc, des fois que vous ayez un trépied assez robuste pour l'y installer. Certains auraient peut-être préféré que Xgimi prévoie un système de fixation VESA plus conventionnel. D'ailleurs, dans le cadre d'une installation au plafond, le gros bloc secteur pourrait bien devenir un inconvénient de taille.

Une qualité d'image plus agréable à l'œil que juste

Une fois installé face à notre toile l'Horizon Pro assure le spectacle. On note d'entrée de jeu que la juste colorimétrie de l'image n'a pas été une priorité pour Xgimi, néanmoins le rendu est flatteur pour les yeux. Avec un recul de 2 mètres, la luminosité annoncée à 2 200 ANSI Lumens suffit à produire sur notre toile une image dynamique, bien que saturée.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Il nous a ici fallu utiliser une application pour traduire tant bien que mal les menus en chinois et ainsi nous assurer que l'Horizon Pro soit bien réglé en mode « Film » et le HDR activé ou non en fonction des contenus visionnés.

Comme nous le disions, le rendu est assez saturé, mais nous avons été plutôt séduits par l'impression de piqué, y compris avec des contenus visionnés en streaming . À noter toutefois que Netflix n'est pas disponible nativement sur l'Horizon Pro ; nous utilisons pour le test une Fire TV Stick 4K pour regarder Marco Polo. Nul doute que le traitement de cette clé HDMI influe sur la qualité finale.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Nous n'avons pas noté ici d'effet arc-en-ciel, qui pourrait être lié au fait que ce vidéoprojecteur exploite une solution Texas Instrument DLP, couplé à un rétroéclairage LED. Lors des tests nous avons pu constater que le moteur de compensation de mouvements faisait lui aussi du bon travail, même s'il faut là encore utiliser la traduction pour comprendre les menus et tenter d'identifier les meilleurs réglages possibles.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Reste que nous sommes en permanence interpellés par une image qui tend à trop en faire avec les couleurs. La boucle de Costa Rica 4K est un bon exemple pour constater à quel point les couleurs telles que le rouge et le vert popent à l'écran. Heureusement, l'Horizon Pro sait parfois aussi être moins extravagant.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Nous nous sommes surpris à apprécier certains contenus profitant d'une reproduction finalement assez juste, que ce soit pour les tons chairs, les détails dans une barbe, les traits d'un visage, les subtilités d'un arrière-plan travaillé et riche en détails, le vidéoprojecteur montrant alors le meilleur de lui-même.

Attention, en raison d'une luminosité toujours assez modeste pour ces systèmes à LED, la plage dynamique HDR n'est pas exceptionnelle. Néanmoins, l'Horizon Pro parvient à faire illusion, de manière assez remarquable pour un vidéoprojecteur 4K à 1 700 euros.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira
Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Il nous faut même reconnaître que ce produit nous a surpris lorsqu'il a été question de traiter en streaming Le Grand Bleu, via Amazon Prime Video. L'écran géant est ici tout approprié même si les limites techniques de l'Horizon Pro se manifestent lorsqu'il est question de reproduire l'image bruitée captée dans l'obscurité des fonds marins - avec les moyens techniques de l'époque.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Terminons ce chapitre de notre test par les résultats des mesures en mode Cinéma. Celles-ci confirment nos impressions quant au manque de justesse de l'appareil.

Le Delta E 2000 moyen, mesuré à 8,27 et jusqu'à 13 pour la production du blanc à 100 %, nous laisse penser que le constructeur chinois a récupéré la plateforme DLP à « l'état brut », n'y appliquant aucun réglage ni calibration quelconque. Aucun record en vue du côté de la luminosité, que nous avons mesuré à 170 cd/m², nous obligeant à plonger la pièce dans l'obscurité pour profiter du programme.

Enfin, si nous n'avons pas d'appareil pour mesurer précisément le bruit de l'Horizon Pro, celui-ci ne s'est jamais montré dérangeant. Pourtant, l'appareil est resté installé près de nous durant toute la durée des tests, parfois à moins d'un mètre cinquante de nos oreilles.

Pas si loin d'une expérience gaming intéressante

Il y a quelques semaines, nous publiions le test du BenQ X1300i , un vidéoprojecteur taillé pour le jeu vidéo. Etant donné que ce Horizon Pro peut monter en Ultra HD à 60 Hz (même s'il s'agit de wobulation), il nous fallait nous intéresser à ses performances en jeu.

Relié à notre PC, équipé d'une carte graphique NVIDIA RTX 3090, l'expérience vaut le détour !

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

D'abord dans son mode le plus haut perché, en Ultra HD à 60 Hz, les quelques tests nous avons fait témoignent de la capacité assez étonnante du vidéoprojecteur à produire une image qui tient la route. La fluidité du rendu est tout à fait acceptable.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Cette dernière monte encore d'un cran lorsqu'on bascule en Full HD à 120 Hz. D'ailleurs ce mode nous paraît bien plus pertinent, pour une utilisation gaming, que le faux mode 4K@60 Hz créé avec la technologie de wobulation. Les photos ci-dessus sont réalisées sous l'outil de benchmark de Dirt 5 , mais nous avons multiplié les tests. D'ailleurs, si les jeux de course automobile, joués à la manette, permettent de se faire une idée de la fluidité de l'image, d'autres nous ont permis d'identifier des contraintes plus sérieuses.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Sous Watch Dogs : Legion , malgré une première impression haute en couleurs et plutôt flatteuse, avec une fluidité tout à fait convenable là encore en 1080p@120 Hz, nous avons pu constater que le gameplay souffrait de la qualité d'image.

Xgimi Horizon Pro © David Nogueira

Les saccades dans l'image se font en effet plus nombreuses et le fait de jouer au clavier et à la souris nous a permis de constater un décalage, qui passait presque inaperçu dans les jeux de courses. En effet, avec ces derniers, les trajectoires s'anticipent au loin et la tolérance est plus grande sur la précision des commandes.

Ces couacs relevés sous Watch Dogs sont notamment liés au retard à l'affichage que nous avons mesuré à près de 35 ms en mode Jeu. C'est presque deux images de retard sur la source, ce qui, sans être dramatique, est à la limite de l'acceptable pour certains titres.

Néanmoins, en l'état, si vous êtes un joueur occasionnel, ce léger retard pourrait bien passer inaperçu sur une grande variété de styles de jeux. Dans ce cas, l'Horizon Pro, avec cette bonne fluidité et sa source lumineuse promettant 25 000 heures d'utilisation, pourrait bien devenir un partenaire de jeu intéressant.

Xgimi Horizon Pro

8

Sans être un modèle de justesse en termes de colorimétrie, le Xgimi Horizon Pro offre néanmoins une expérience Home Cinema 4K tout à fait convaincante. Malgré son petit format, il assure des projections lumineuses, contrastées. Entre son mode Full HD à 120 Hz pour jouer occasionnellement et son mode 4K à 60 ips pour vos contenus sportifs, tout le monde y trouvera son compte.

Les plus

  • La qualité d'image perçue, bien qu'un peu saturée
  • La qualité du système audio
  • La fluidité d'Android TV 10 et l'accès au store
  • La bonne gestion de la fluidité de l'image
  • La qualité de fabrication
  • L'efficacité du focus automatique

Les moins

  • Aucun travail sur la colorimétrie
  • Toujours pas d'application Netflix en natif
  • Quid de la traduction des menus sur la version finale ?

Qualité vidéo 8

Qualité audio 8

Ergonomie matérielle 8

Ergonomie logicielle 8

Modifié le 12/05/2021 à 17h08
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Hisense dévoile sa gamme de barre de son juste avant le coup d'envoi de l'Euro 2021
La gamme de télévisions Mi TV P1 de Xiaomi annoncée pour le marché Français
Huawei annonce les Freebuds 4 : les ambitieux écouteurs ouverts et ANC passent la seconde
Panasonic lance une nouvelle paire d'écouteurs, très légère
Razer présente ses nouveaux intras sans-fil à faible latence pour joueurs : les Hammerhead True Wireless X
Sony lance ses WF-1000XM4 : le roi du true wireless veut reprendre son trône
BenQ W1800i : un vidéoprojecteur Ultra HD et sous Android TV à 1200 euros !
IKEA et Sonos : leur prochaine enceinte Symfonisk prendra la forme d'un cadre photo à façade interchangeable
EPOS annonce B20, un microphone pensé pour les streameurs
Google TV : bientôt la prise en charge des profils et des recommandations personnalisées
Haut de page