Test Xgimi Halo : un vidéoprojecteur pour s'improviser une toile partout dans la maison

David Nogueira
Spécialiste automobile
05 décembre 2020 à 12h12
3

Le Halo est un vidéoprojecteur Full HD qui exploite une puce Texas Instrument DLP et un dispositif d’éclairage LED. Un équipement plutôt classique auquel s’ajoute toutefois un système d’exploitation Android TV, des enceintes Harman Kardon, de la mémoire interne et une batterie qui lui permettent de l'utiliser en pleine autonomie. De quoi se faire une Toile... avec des prestations relativement modestes toutefois.

Xgimi Halo
  • La qualité d’image perçue
  • La qualité audio
  • Le fonctionnement sous Android 9
  • La fluidité d’utilisation
  • L’autonomie convenable
  • Le prix élevé
  • La mauvaise calibration en sortie de boîte
  • La luminosité encore un peu faible

Après le test du Xgimi MoGo Pro , il est temps de nous intéresser à son grand-frère, le Xgimi Halo. Il s'agit là aussi d'un vidéoprojecteur relativement compact avec la même promesse : celle de prendre place à peu près n’importe où dans la maison, pour assurer le spectacle. Pour cela, le MoGo Halo revendique (sur le papier tout du moins) de nombreux avantages, à commencer par sa plateforme DLP Full HD, couplée à un mécanisme de rétroéclairage par LED. L’image sera donc moins lumineuse qu’un modèle home cinéma (fond de salle) conventionnel à lampe, mais sa portabilité et le fait de ne pas avoir à soucier de l’autonomie de l’ampoule sont deux avantages important à l’usage.
Citons-en trois autres : ce vidéoprojecteur intègre une batterie, un système stéréo Harman/Kardon et il tourne sous Android 9… un ensemble qui le rend totalement autonome dans bien des situations.

Xgimi Halo : les caractéristiques techniques

  • Technologie de projection : DLP à éclairage LED
  • Puce : Texas Instrument 0.33 pouce
  • Résolution : 1920 x 1080 pixels
  • Compatibilité HDR 10 : oui
  • Luminosité : 800 ANSI Lumens max.
  • Mise au point : automatique et manuel
  • Ratio de projection : 1.2:1
  • Durée de vie de l'éclairage : 30 000 heures
  • Connectique : 1x HDMI / Wi-Fi 802.11n (2.4 et 5 Ghz) / sortie audio 3.5 mm / Bluetooth 5.0 / USB
  • Zoom optique : Non
  • Lens shift : Non
  • Correction trapézoïdale horizontale : automatique et manuel (+/- 40 degrés)
  • Correction trapézoïdale verticale : manuel (+/- 40 degrés)
  • Bruit annoncé : intérieur à 30 dB
  • Batterie intégrée : 17 100 mAh
  • Autonomie annoncée : entre 3 et 4 heures
  • Haut-parleurs : 2 x 5 watts - Harman Kardon
  • Dimensions : 17,1 x 11,3 x 14,5 cm
  • Poids : 1,6 Kg
  • Système d'exploitation : Android 9
  • Compatible Chromecast : oui
  • Google Assistant : oui
  • Processeur : AM
  • Mémoire vive : 2 Go
  • Circuit graphique : MALI G31
  • Capacité de stockage : 16 Go
  • Consommation annoncée : 90 W
  • Accessoires livrés : télécommande Bluetooth, chargeur secteur
  • Prix : 799 euros

Design et ergonomie : un MoGo Pro sous stéroïdes

Le look du Halo est donc très proche de celui du MoGo Pro… mais en plus grand et en plus performant aussi. Côté dimensions d’abord, comme vous pouvez le voir dans la fiche technique, le Halo est un plus encombrant, mais ses dimensions de 17,1 x 11,3 x 14,5 cm en font tout de même un produit simple à caser presque n’importe où, que ce soit pour le ranger, ou l’utiliser.

Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira

Son poids de 1,6 kg change quelque peu la donne quant à son installation façon "système D". Oubliez par exemple, l’utilisation avec un petit gorillapod. Le trépied photo reste une solution, mais il faut veiller à bien l'équilibrer si vous l'utilisez pour faire des projections sur un pan de toit mansardé par exemple.

Xgimi Halo © David Nogueira

Oui, ça sent le vécu avec nos ados qui ont adoré ce produit dans cette configuration. Enfin un appareil pour transformer un espace inutilisé en un écran de projection. Une installation qui a totalement convaincu les ados de la famille.
Attention, vous noterez sans doute dans la photo ci-dessus qu'il est inscrit que la batterie fait 5400 mAh… Seulement ! Nous avons contacté le porte-parole de la marque (chargé notamment de la distribution des produits en France) et il nous a bien confirmé que la capacité officielle est de 17 100 mAh. Nous avons tenté d'installer quelques APK de benchmark et outils d'information système pour vérifier l'info, mais aucune n'est visiblement capable de récupérer la donnée sur la capacité. Quoi qu'il en soit, 5400 mAh nous parait bien trop peu. Nous devrons donc nous fier aux données du constructeur - rappelons qu'elle est de 10 400 mAh pour le MoGo Pro.

Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira

A l’arrière, on retrouve la même connectique que sur le MoGo Pro et de la même manière, on trouve sur le dessus les quelques touches sensitives pour piloter la lecture, la pause et régler le volume. En revanche, la grille d’aération est disposée à l’horizontale alors qu’elle est à la verticale pour le MoGo Pro. Jusque là, rien de très important, mais cette grille est plus grande, pour mieux refroidir l’appareil doté d’une source lumineuse plus puissante.

Xgimi Halo © David Nogueira

Conséquence, le Halo souffre aussi d'une nuisance sonore un rien plus importante. Rassurez-vous, une fois le film lancé, la piste audio couvre cette ventilation.

Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira

Pas de changement non plus pour la télécommande. Elle est strictement identique à celle du MoGo Pro. Sa réactivité est bonne et le fait qu’elle fonctionne en Bluetooth reste un atout important pour le confort d’utilisation.
On retrouve aussi le petit "interrupteur" sur la tranche basse pour basculer les touches + et - du mode "volume" au mode "focus". Les reproches que nous faisions à ces gravures, à peine visibles, s’appliquent de fait toujours ici.

Xgimi Halo © David Nogueira

Un capteur est intégré en façade pour assurer la fonction de mise au point automatique.

Xgimi Halo © David Nogueira

Enfin, le fait que le Halo soit plus grand, il n’intègre pas pour autant le transformateur. Celui-ci reste greffé aux câbles et l’ensemble offre une longueur de 2.5 m ce qui devrait faciliter son utilisation une fois la batterie déchargée.

Une qualité d’image Full HD pour des projections nomades

Une fois ce vidéoprojecteur installé face à notre toile, le delta de qualité avec le MoGo Pro est perceptible. D’abord dans la sensation de piqué qui est meilleure avec le Halo. Si tous deux promettent une image Full HD, la puce Texas Instrument de plus grande taille profite à la qualité de l'image. La partie optique du Halo est aussi de meilleure qualité et cela se ressent sur la production des détails.

Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira

Sur ces images issues de YouTube (vidéo Costa Rica 4K), on peut noter que le Halo est plutôt à l'aise avec les scènes lumineuses. Ici, il est installé à environ 2 mètres de notre toile de projection, ce nous donne une image de 2 m de diagonale environ ou 173 cm environ de base. Attention, nous tenons à la rappeler une nouvelle fois, mais ces vidéoprojecteurs ne sont dotés en aucune manière d'un quelconque processeur superpuissant dédié au traitement de l'image.

Xgimi Halo © David Nogueira

Oublier la vidéo de moindre définition qui s'affiche de manière quasi impeccable sur votre téléviseur (plus ou moins) récent. Ici, mieux vaut éviter d'alimenter le projecteur avec des contenus trop dégradés. Artefacts, bruits numériques et autres problèmes de fluidité ne tarderaient pas à se manifester. Le résultat n'a pas toujours été complètement dingue avec l'application Molotov. Il faut dire que le Wi-Fi est parfois capricieux lorsqu'on s'enferme à l'étage pour regarder un match tranquille - un des nombreux avantages de la portabilité du produit.

Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira

Comme le montre l'image ci-dessous, les limites techniques sont en revanche très rapidement atteintes lorsqu'il est question de projeter des scènes sombres. Colorimétrie, détail et lisibilité de l'image sont sérieusement mis à mal.

Xgimi Halo © David Nogueira

Enfin, pour en finir avec ces aspects de la projection, indiquons qu'après plusieurs semaines jours, nous estimons l'autonomie en lecture vidéo à environ 2h45. Le constructeur annonce entre 3 et 4h : on a du mal à le croire, sauf à utiliser le mode économie d'énergie qui n'est vraiment plus assez performant pour nous.

Fidélité des couleurs, luminosité… les résultats de nos mesures

Le MoGo Halo a dû se soumettre à notre procédure habituelle de mesures réalisées à l’aide d’une sonde X-Rite i1 Display Pro ainsi que le logiciel Calman de Portrait Display. Comme le MoGo Pro, le Halo n’a clairement profité d’aucune calibration spécifique de ses modes d'image de la part du constructeur.
Les résultats des mesures sont très moyens et là encore, c’est plus le feeling des spectateurs qui prévaudra. Et pour les plus sensibles à la fidélité des couleurs, le rendu de ce Halo risque de ne pas complètement les convaincre.
Comme pour le MoGo Pro, nous ne publierons pas ici une multitude de résultats. Cela équivaudrait à dire que les modes "lumineux, standard, bureau ou encore jeu" sont loin de produire des couleurs fidèles avec des mesures de Delta E en deça de l’acceptable.
Le mode "soft" est le moins mauvais d’entre tous et celui que nous avons d’ailleurs utilisé sur toute la durée de nos tests.

Xgimi Halo © David Nogueira
Xgimi Halo © David Nogueira

Comme le montrent les captures ci-dessus, la colorimétrie affiche une forte dominance du bleu, malgré le réglage chaud du mode "soft", ce qui a clairement pour effet de nuire à la fidélité de toutes les autres couleurs. Le Delta E 2000 moyen est mesuré à 6,45, ce qui se traduit par une dérive colorimétrique importante, surtout pour le blanc où les mesures se situent entre 6 et 8 environ. Dans ce mode, nous avons mesuré un taux de contraste de 346:1 et une luminosité de 57 cd/m² : deux valeurs assez faibles, mais classiques pour un tel produit LED.

Xgimi Halo © David Nogueira

Du coup, comme à notre habitude, nous avons pris le temps de nous intéresser aux menus avancés du vidéoprojecteur. Après quelques tentatives de réglages dans les options de colorimétrie nous sommes parvenus à sérieusement améliorer la fidélité des couleurs. Pour ce faire, nous avons manuellement réglé la température du rouge à 50, le bleu à 13 et le vert à 35. C’est ainsi que nous avons obtenu le Delta E 2000 moyen désormais tout à fait convenables de 3.77 (on se rapproche du Delta E de 3 idéal) avec une température moyenne des couleurs de 6458K et des courbes qui montrent désormais que le rendu est dans l’ensemble plus juste.
En contrepartie, la luminosité et le taux de contraste baissent respectivement à 48 cd/m² et 281:1… et nous n’avons rien pu y faire. Les options de réglages sont limitées (des réglages de gain et de températures pour chaque couleur auraient été plus efficaces) et réduire autant le bleu abaisse la luminosité. Nous avons tenté de compenser cela en augmentant, justement, l’intensité lumineuse, mais de nouveau la colorimétrie s'en trouve impactée. Nous avons également tenté d'autres réglages, avec moins de bleu pour réchauffer l'image en jouant sur le rouge et le vert, mais là aussi, nous n’avons pas réussir à obtenir de meilleurs résultats.

Android TV 9 : tout va bien !

Xgimi Halo © David Nogueira

Enfin, nous vous invitons à (re)lire notre test du Xgimi MoGo Pro pour en savoir plus sur l'interface Android 9. Dans les grandes lignes, celle-ci fonctionne très bien, offre un accès à toute une panoplie d'applications en tout genre, à l'exception de Netflix. Le Halo n'est pas certifié/approuvé pour accueillir l'application officielle. Il faut donc passer par des moyens détournés pour l'installer sur le projecteur.

Xgimi Halo © David Nogueira

MoGo Halo, l’avis de Clubic

Avec le MoGo Halo, le constructeur propose une version un peu plus performante, mais bien plus chère aussi, de son vidéoprojecteur portatif. Forcément cela complique encore plus notre verdict à l’égard de ce produit dont le prix correspond à celui d’un vidéoprojecteur Home Cinema traditionnel. Alors oui, à ce niveau de prix, vous aurez un modèle à lampe, avec une durée de vie annoncée et il ne sera pas aussi simple à installer et à transporter.
C’est pour cette raison que notre comparaison avec un vidéoprojecteur classique s’arrêtera là. Il est temps pour nous, fan d’image de cinéma, de vidéoprojecteur conventionnel et autre Laser TV, de reconnaître que tous ceux-ci constituent des familles de produits à part entière. Alors si vous cherchez un produit pour vous faire une Toile facilement, n’importe où dans la maison, alors MoGo Halo a quelques arguments à faire valoir, tels que sa batterie et son système Android TV d’une grande fluidité. On aime aussi le système audio et la qualité d'image perçue finalement tout à fait convenable. En revanche, il faut l'utiliser dans la pénombre pour profiter de ses projections au mieux. Car même si la colorimétrie n’est pas exceptionnelle, on vous assure que nous avons passé de très bons moments en famille grâce à ce produit.
En conclusion, nous dirions que si vous cherchez un vidéoprojecteur capable de vous afficher une image immense, lumineuse et contrastée : le MoGo Halo, n’est pas le produit qu’il vous faut. Tournez-vous vers des modèles classiques. En revanche, si vous cherchez un produit autonome, bien conçu et très pratique, alors ce Halo peut figurer sur votre liste. Pour l’heure c’est sans doute même l’un des meilleurs modèles du genre que nous ayons testé. Dommage qu'il soit si cher. Un conseil : surveillez les éventuelles promos.

Xgimi Halo

7

Sans offrir une qualité d’image époustouflante, le MoGo Halo parvient à créer chez vous une petite salle de cinéma, quelle que soit la pièce dans laquelle il opère. Totalement autonome avec sa batterie et son interface Android TV, on l’apprécie pour sa facilité d’utilisation.

Les plus

  • La qualité d’image perçue
  • La qualité audio
  • Le fonctionnement sous Android 9
  • La fluidité d’utilisation
  • L’autonomie convenable

Les moins

  • Le prix élevé
  • La mauvaise calibration en sortie de boîte
  • La luminosité encore un peu faible
Modifié le 24/12/2020 à 13h29
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nothing ear (1) : les mystérieux et très attendus écouteurs transparents se dévoilent enfin
Course de drones : un algorithme parvient à battre deux pilotes
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Les nouveaux AirPods pourraient être lancés en même temps que l'iPhone 13
Ear (1) : l'application des futurs écouteurs de Nothing est disponible sur le Play Store
Shure présente son kit tout-en-un MV7, pensé pour le podcast et le streaming
OnePlus dévoile ses Buds Pro, des écouteurs avec ANC et support du son 3D à moins de 150€
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
LG dévoile Eclair, la barre de son Dolby Atmos la plus compacte du marché
Un nouveau casque QC45 par Bose ? C'est ce que confirme cette certification de la FCC
Haut de page