Celebrily : l'arnaque qui voulait vendre des vidéos d'influenceurs sans leur accord

01 août 2019 à 14h14
0
Celebrily

Le site proposait des vidéos personnalisées des youtubeurs et influenceurs les plus populaires du moment. Il a aujourd'hui disparu sans laisser de traces, après avoir escroqué de nombreuses personnes.

Une fausse plateforme regroupant les plus grands youtubeurs actuels

Commander une vidéo à son influenceur préféré pour son anniversaire ou juste le plaisir de recevoir un message personnalisé n'est pas une pratique totalement inédite. Tibo InShape le pratique depuis plusieurs années, avec la possibilité de recevoir une vidéo dédicacées pour quelques dizaines d'euros.

Le site Celebrily souhaitait surfer sur cette tendance et proposer un catalogue d'influenceurs et de starlettes, à qui l'on pouvait commander en quelques clics sa propre vidéo, à l'image de Squeezie, Natoo, Nabilla ou encore Cyprien et Norman. Le problème, c'est que tout était faux.

Numerama a contacté une bonne partie des artistes présents sur la plateforme et ils ont tous confirmé n'avoir jamais été contactés pour participer à Celebrily, ou ont refusé immédiatement pour les quelques uns qui ont été approchés.

Un étudiant à la tête de ce juteux business

La vidéo de Tibo InShape que Celebrily met en avant pour promouvoir ses prestations est un contenu tourné avant la mise en ligne du site le 14 juillet 2019, vraisemblablement pour son propre service.

L'escroc à la tête du site allait même jusqu'à indiquer qu'une partie des bénéfices générées par la vente de ces contenus serait reversée à des associations, comme les Restos du Coeur, la Croix Rouge ou encore Médecins sans frontières. Toutes ont démenti catégoriquement ces affirmations sur les réseaux sociaux.





Le site est aujourd'hui hors ligne mais il serait possible de remonter jusqu'au responsable de cette vaste arnaque. Celebrily ne contenait pas de mentions légales (ce qui est pourtant imposé par la loi) mais après enquête, le site appartiendrait à un certain Alexander Tapio, étudiant à l'ESSEC de Singapour.

Le jeune homme se décrit comme un « entrepreneur », à la tête d'une structure de formation qui lui aurait rapporté 400 000 dollars, selon son profil LinkedIn. Il n'a jamais répondu aux questions des journalistes à propos de Celebrily et a supprimé la plupart de ses profils sociaux depuis la mise en lumière ses agissements supposés.

Source : Numerama
Modifié le 01/08/2019 à 14h33
29
16
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top