Paramount+ : quand et pourquoi son prix va augmenter

Antoine Roche
Publié le 23 mai 2023 à 11h20
© Paramount+
© Paramount+

Dans quelques semaines, comme prévu, le prix du service de streaming Paramount+ va grimper. Pour une fois, l'inflation n'est pas la seule en cause.

Notez que les changements que nous allons évoquer concernent les États-Unis. Le cas de la France reste à définir.

Paramount+ s'est offert la plateforme Showtime

Annoncée il y a quelques mois, la fusion entre Paramount+ et Showtime sera bientôt effective outre-Atlantique. Le 27 juin prochain, Paramount Global lancera Paramount+ With Showtime, un nouveau produit regroupant les deux services. L'objectif est de supprimer d'ici la fin de l'année l'application (et l'indépendance de la marque) Showtime et de rendre l'app Paramount+ toujours plus attractive.

À cette date, la formule Paramount+ With Showtime passera de 9,99 dollars à 11,99 dollars par mois. Même chose pour le plan Paramount+ Essential (avec publicités et sans Showtime) qui grimpera de 4,99 à 5,99 dollars par mois. En France, une seule formule est actuellement proposée, à savoir 7,99 euros par mois. Reste donc à voir si cette nouvelle stratégie arrivera chez nous, et si oui, comment. D'autant que certaines séries Showtime sont déjà au catalogue de Paramount+ chez nous depuis son lancement.

La petite sœur de HBO monte au créneau

Moins connue que HBO, Showtime a pourtant proposé au fil de son existence des séries de qualité. On pourra notamment citer Dexter, Your Honor, Billions, Penny Dreadful, Californication, Homeland, Twin Peaks, Ray Donovan, ou plus récemment Yellowjackets. L'arrivée de tous ces contenus au catalogue (et leur départ des services concurrents) pourrait bien aider Paramount+ à un peu plus creuser son trou dans le milieu de la SVoD.

D'autant que dans le même temps, la concurrence n'est pas à la fête. Disney+ supprime du contenu pour tenter de combler de mauvais chiffres, quand Netflix peine à lancer ses mesures antipartage de comptes. Reste également à voir comment sera reçu ce 23 mai aux États-Unis le service Max, fusion de HBO Max et de Discovery Plus. Warner Bros. promet notamment « 8 fois plus de films et d'épisodes en 4K UHD que HBO Max ». Pour la formule Ultimate à 19,99 dollars par mois, cela semble le minimum.

  • Intégré à Canal+ via certaines offres...
  • Quelques solides séries/films...
  • Interface familière...

Maintenant que sa partie technique est enfin au niveau de la concurrence (mais cachée derrière un abonnement Premium…), Paramount+ pourrait réellement trouver sa place aux côtés des autres services de streaming à condition de muscler un peu plus son jeu du côté des créations originales. Pour le moment cependant, à moins d'en profiter déjà via un abonnement Canal+ ou de vouloir absolument regarder une série en particulier, difficile de justifier un nouvel abonnement.

Paramount+

Source : The Verge

Par Antoine Roche

Journaliste spé culture pop (séries/ciné/JV), technologie (SVoD, OS, apps…) et jeux de mots douteux. Pas forcément dans cet ordre.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
xryl

L’inflation n’est pas une cause, mais une conséquence de l’augmentation des prix. Merci de ne pas tout mélanger pour justifier l’injustifiable.

darkkanga

Bonjour,
« L’inflation est l’augmentation générale et durable des prix. Elle est mesurée par la variation d’un indice qui englobe l’ensemble des biens et services. L’inflation peut être causée par la demande, par les coûts et par la monnaie. Ses conséquences sont moins graves pour les pays en développement ou pour les emprunteurs, mais globalement l’inflation produit des effets négatifs en diminuant le pouvoir d’achat et en baissant le potentiel de croissance. La lutte contre l’inflation peut utiliser la politique monétaire et budgétaire, mais à long terme le plus efficace est l’action plus structurelle en renforçant la concurrence sur les marchés. »

https://www.vie-publique.fr/fiches/270044-quest-ce-que-linflation-ipc-pouvoir-dachat

alsaco67

Je voyage régulièrement en Europe et beaucoup plus en Asie encore L’inflation est curieusement peu marquée dans d’autres pays.

Il y a en France un phénomène d’opportunisme pour augmenter sans limite ses prix. C’est l’augmentation des prix des commerçants et prestataires qui conduit au calcul du taux de l’inflation et pas l’inverse !

L’hiver dernier, huile, pelets ont été stockés en entrepôt pour créer une pénurie et « justifier » une flambée des prix ; Je présume que la pratique n’est pas isolée.

Less prix augmentent de manière indécente en France mais in fine, où va cet argent ? il ne se vaporise pas , il termine bien dans des poches non ?

On a fait des économies sur la consommation d’électricité et donc mécaniquement, EDF devait avoir un chiffre d’affaires en baisse. Conséquence de l’économie , le prix au kwatt a explosé pour compenser. Je serai curieux de connaitre les prochains résultats financiers d’EDF…

On se fait "empapaouter " et le malheur des uns, fait touours le bonheur des autres

Fab12

Tout augmente sauf les salaires du bas peuple.

Doss

A force d’augmenter et la multiplication des offres ça va finir par le grand retour du piratage.

Le Smic a gagné 10% en moins de 2 ans et globalement les salaires au augmenté ces 2 dernières années (3.8% en moyen en 2022 probablement plus en 2023).

iosandroid

@Fab12 : Il faut aussi faire jouer la concurrence entre les employeurs, c’est la première fois depuis des années que le marché du travail est favorable aux salariés. Ne pas avoir peur de démissionner et d’aller à la concurrence peut en ce moment vous valoir un gros gap de salaire (ça a été le cas pour moi) :wink:

Jona-85

ZT à encore de beaux jours devant lui.

MattS32

C’est les deux à la fois, l’inflation s’auto-entretient : les prix ont augmenté sur certains produits, donc les travailleurs ont réclamé, et bien souvent obtenu, des augmentations de salaire, ce qui provoque une hausse des coûts pour les entreprises, donc une hausse des prix sur des produits qui n’étaient initialement pas touchés par l’inflation.

Goldengrams38

Vous avez tout à fait raison. Démissionner pour mieux gagner chez un « concurrent » et non pas faire grève pour soit disant gagner des miettes avec un employeur qui préfère se gaver…. CQFD

LeToi

Il serait temps que des catalogues fusionnent, tout de même, pour mutualiser les coûts et garder des abonnements à des prix intéressants… mais plutôt par des gros type Prime vidéo où Netflix, et non entre petits comme Paramount+