SFR : premier trimestre timide pour Altice, mais un gain d'abonnés sur le fixe et le mobile

10 mai 2019 à 11h04
0
SFR
Shutterstock.com

L'opérateur enregistre une très faible hausse de son chiffre d'affaires, mais ce sont son EBITDA trimestriel et son recrutement de nouveaux abonnés qui attirent l'attention.

Altice Europe vit une première depuis son entrée en bourse il y a cinq ans. La maison mère de l'opérateur au carré rouge a enfin enregistré une croissance dans le vert de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à la fois en France et à l'international, où elle est implantée au Portugal, en Israël et en République Dominicaine. Pour l'Hexagone, son chiffre d'affaires est tout juste positif (+0,1 %) sur un an, à 2,5 milliards d'euros, mais cela suffit à rassurer le marché, qui s'est emballé dès son ouverture ce vendredi matin.



SFR est l'opérateur qui a gagné le plus d'abonnés au premier trimestre 2019

Des trois opérateurs ayant délivré leurs résultats trimestriels, SFR est celui qui s'en sort le mieux au niveau du recrutement. L'opérateur fait mieux qu'Orange (+19 000 sur le fixe, +49 000 sur le fixe) et bien mieux que Free (-15 000 sur le fixe, -50 000 sur le mobile). Au premier trimestre, SFR a engrangé 88 000 nouveaux abonnés sur le fixe, dont 63 000 sur la fibre, et 117 000 sur le mobile. Le churn, lui (les utilisateurs qui changent d'opérateur) est en net recul au T1 (-15 %), un autre signe positif pour Altice.

Notons que le groupe Altice France enregistre une forte hausse de son EBITDA (qui représente bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements et permet d'en savoir plus sur la création pure de richesse d'une entreprise) à +9,7 %, pour un total de 955 millions d'euros. Une croissance historique : « C'est la meilleure progression de l'EBITDA depuis l'acquisition de SFR par Altice en 2014 », a souligné Malo Corbin, le Directeur financier d'Altice Europe.

Un bilan trimestriel positif mais qui manque d'équilibre

Tout n'est pas vert non plus pour Altice France. L'opérateur a certes gagné des abonnés, mais nous l'avons vu, son chiffre d'affaires n'augmente que très légèrement, et surtout, ses revenus issus du fixe et du mobile sont en baisse de 4,4 %.

La politique de bas prix pratiquée par SFR permet à l'évidence de renforcer son parc d'abonnés, mais ne suffit pas - en tout cas pas encore - à engranger des revenus. En revanche, les divisions B2B (+10,2 %) et Médias (+4,3 %), elles, se portent bien.

Modifié le 10/05/2019 à 11h17
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
La (très bonne) app Votre Téléphone de Microsoft se dote encore de nouvelles fonctionnalités
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Xiaomi produira une Mi Stick TV, sa clé TV tout-en-un
scroll top