SFR : premier trimestre timide pour Altice, mais un gain d'abonnés sur le fixe et le mobile

10 mai 2019 à 11h17
3
SFR
Shutterstock.com

L'opérateur enregistre une très faible hausse de son chiffre d'affaires, mais ce sont son EBITDA trimestriel et son recrutement de nouveaux abonnés qui attirent l'attention.

Altice Europe vit une première depuis son entrée en bourse il y a cinq ans. La maison mère de l'opérateur au carré rouge a enfin enregistré une croissance dans le vert de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à la fois en France et à l'international, où elle est implantée au Portugal, en Israël et en République Dominicaine. Pour l'Hexagone, son chiffre d'affaires est tout juste positif (+0,1 %) sur un an, à 2,5 milliards d'euros, mais cela suffit à rassurer le marché, qui s'est emballé dès son ouverture ce vendredi matin.



SFR est l'opérateur qui a gagné le plus d'abonnés au premier trimestre 2019

Des trois opérateurs ayant délivré leurs résultats trimestriels, SFR est celui qui s'en sort le mieux au niveau du recrutement. L'opérateur fait mieux qu'Orange (+19 000 sur le fixe, +49 000 sur le fixe) et bien mieux que Free (-15 000 sur le fixe, -50 000 sur le mobile). Au premier trimestre, SFR a engrangé 88 000 nouveaux abonnés sur le fixe, dont 63 000 sur la fibre, et 117 000 sur le mobile. Le churn, lui (les utilisateurs qui changent d'opérateur) est en net recul au T1 (-15 %), un autre signe positif pour Altice.

Notons que le groupe Altice France enregistre une forte hausse de son EBITDA (qui représente bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements et permet d'en savoir plus sur la création pure de richesse d'une entreprise) à +9,7 %, pour un total de 955 millions d'euros. Une croissance historique : « C'est la meilleure progression de l'EBITDA depuis l'acquisition de SFR par Altice en 2014 », a souligné Malo Corbin, le Directeur financier d'Altice Europe.

Un bilan trimestriel positif mais qui manque d'équilibre

Tout n'est pas vert non plus pour Altice France. L'opérateur a certes gagné des abonnés, mais nous l'avons vu, son chiffre d'affaires n'augmente que très légèrement, et surtout, ses revenus issus du fixe et du mobile sont en baisse de 4,4 %.

La politique de bas prix pratiquée par SFR permet à l'évidence de renforcer son parc d'abonnés, mais ne suffit pas - en tout cas pas encore - à engranger des revenus. En revanche, les divisions B2B (+10,2 %) et Médias (+4,3 %), elles, se portent bien.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
jedi1973
Free n’est plus le trublion d’internet. Il augmente ses tarifs aussi ( passant de 29.90€ il y a longtemps a plus de 40€ aujourd’hui !!).<br /> Les autres ont reussi a s’aligner sur Free et donc regagnent des clients puisque meilleurs couverture chez la concurence.<br /> Par contre, si Free baissent ses tarifs de seulement 5€, la chute va reprendre… Va t il le faire ? l’avenir nous le dira mais Free a de moins en moins de marge de manoeuvre… faut rattraper le retard de couverture et s’occuper de la futur 5G !!!
bmustang
La 4G chez free, c’est juste un logo et tellement minable depuis le temps !? heureusement que mon mobile pro est chez orange qui est INCOMPARABLE
sandalfo
Je suis chez Red by SFR et assez content du réseau 4G. Je paie 12€ pour 100Go de data. J’en consomme 30, même avec Netflix en 4G mais bon … au moins pas de risque de surfacturation
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Deezer dévoile son nouveau logo et repense son appli mobile
State of Play : notre résumé des annonces avec Final Fantasy VII Remake, MediEvil...
La Poste dévoile Jaab, un porte-monnaie connecté pour les enfants
Fitbit lance Ace 2, une montre connectée pour enfants à 70€
La G502 de Logitech ENFIN disponible en version sans-fil
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page