Orange dévoile un chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre

Alexandre Boero Contributeur
02 mai 2019 à 14h09
0
Orange Couv Maison connectée.png
Alexandre Boero pour Clubic.com

L'opérateur historique a dévoilé des résultats décevants pour le début d'année 2019, après deux années consécutives de croissance.

Dans un contexte de guerre des prix incessante entre opérateurs, même le leader Orange a souffert. L'opérateur historique français a enregistré une baisse de 1,8 % de son chiffre d'affaires pour la France au premier trimestre 2019, à 4,41 milliards d'euros (contre 4,49 milliards un an auparavant). Au niveau mondial, le chiffre d'affaires du groupe est en revanche quasiment stable, mesuré à 10,2 milliards d'euros au 1er trimestre, à -0,1 % à base comparable.

Plus de clients, moins de revenus


Malgré la franche diminution des revenus, Orange affiche du vert sur ses recrutements. L'opérateur a gagné 19 000 abonnés sur le mobile et 49 000 sur le fixe, grâce à un honorable trimestre porté par la fibre optique, avec 168 000 abonnements supplémentaires. Orange totalise d'ailleurs 12,4 millions de foyers raccordables à la fibre, et 2,8 millions de clients qui en bénéficient. À titre de comparaison, la société reste derrière SFR sur le nombre de prises fibre (12,8 millions pour l'opérateur au carré rouge).

Ce qui peut être légèrement inquiétant pour Orange (au sens économique pur du terme), c'est que ce gain d'abonnés ne permet pas à l'opérateur d'accroître son chiffre d'affaires. Celui du mobile, « impacté par les migrations vers la convergence », recule de 5,2 % sur les trois premiers mois de 2018, comme celui du fixe, qui baisse de 5,9 % sur la période. Sur le fixe, la baisse est justifiée par l'inexorable recul de la téléphonie traditionnelle au profit du sans-fil.

Orange Bank recrute de nouveaux clients, mais pas assez pour atteindre ses objectifs à long terme


Du côté d'Orange Bank, les pertes se creusent avec un EBITDAaL négatif à 44 millions d'euros (contre 30 millions d'euros il y a un an). La banque en ligne de l'opérateur, qui affichait déjà un résultat d'exploitation négatif de -169 millions d'euros en 2018, parvient à gagner de nouveaux clients (+39 000) et en totalise désormais 287 000, loin tout de même de ses objectifs de départ.



Il convient néanmoins de rester patient avec Orange Bank, qui n'a été lancé qu'en novembre 2017 et qui ne vise l'équilibre que d'ici 2023. « (Les pertes) étaient attendues dans notre business plan. Ce n'est pas qu'on se satisfait de pertes, mais lorsque vous lancez un service de ce type, il faut plusieurs années avant d'être rentable », nous confirmait encore récemment une source chez Orange, sur Clubic.

Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Bill Gates considère que
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
scroll top