Orange dévoile un chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre

Alexandre Boero Contributeur
02 mai 2019 à 14h09
0
Orange Couv Maison connectée.png
Alexandre Boero pour Clubic.com

L'opérateur historique a dévoilé des résultats décevants pour le début d'année 2019, après deux années consécutives de croissance.

Dans un contexte de guerre des prix incessante entre opérateurs, même le leader Orange a souffert. L'opérateur historique français a enregistré une baisse de 1,8 % de son chiffre d'affaires pour la France au premier trimestre 2019, à 4,41 milliards d'euros (contre 4,49 milliards un an auparavant). Au niveau mondial, le chiffre d'affaires du groupe est en revanche quasiment stable, mesuré à 10,2 milliards d'euros au 1er trimestre, à -0,1 % à base comparable.

Plus de clients, moins de revenus

Malgré la franche diminution des revenus, Orange affiche du vert sur ses recrutements. L'opérateur a gagné 19 000 abonnés sur le mobile et 49 000 sur le fixe, grâce à un honorable trimestre porté par la fibre optique, avec 168 000 abonnements supplémentaires. Orange totalise d'ailleurs 12,4 millions de foyers raccordables à la fibre, et 2,8 millions de clients qui en bénéficient. À titre de comparaison, la société reste derrière SFR sur le nombre de prises fibre (12,8 millions pour l'opérateur au carré rouge).

Ce qui peut être légèrement inquiétant pour Orange (au sens économique pur du terme), c'est que ce gain d'abonnés ne permet pas à l'opérateur d'accroître son chiffre d'affaires. Celui du mobile, « impacté par les migrations vers la convergence », recule de 5,2 % sur les trois premiers mois de 2018, comme celui du fixe, qui baisse de 5,9 % sur la période. Sur le fixe, la baisse est justifiée par l'inexorable recul de la téléphonie traditionnelle au profit du sans-fil.

Orange Bank recrute de nouveaux clients, mais pas assez pour atteindre ses objectifs à long terme

Du côté d'Orange Bank, les pertes se creusent avec un EBITDAaL négatif à 44 millions d'euros (contre 30 millions d'euros il y a un an). La banque en ligne de l'opérateur, qui affichait déjà un résultat d'exploitation négatif de -169 millions d'euros en 2018, parvient à gagner de nouveaux clients (+39 000) et en totalise désormais 287 000, loin tout de même de ses objectifs de départ.



Il convient néanmoins de rester patient avec Orange Bank, qui n'a été lancé qu'en novembre 2017 et qui ne vise l'équilibre que d'ici 2023. « (Les pertes) étaient attendues dans notre business plan. Ce n'est pas qu'on se satisfait de pertes, mais lorsque vous lancez un service de ce type, il faut plusieurs années avant d'être rentable », nous confirmait encore récemment une source chez Orange, sur Clubic.

8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top