Malgré les pertes, "Orange Bank n’est pas du tout menacée"

le 24 février 2019 à 20h08
0
Orange bank logo

La banque mobile de l'opérateur a perdu beaucoup d'argent en 2018, mais cela ne remet pas en cause son avenir, nous assure la société.

Les signaux sont au vert chez Orange. Avec un chiffre d'affaires de 41,38 milliards d'euros en 2018 (+ 1,3 % par rapport à 2017), un bénéfice net de 2,16 milliards d'euros (+5,8 % en 2018), et près de 600 000 nouveaux abonnements fibre, l'opérateur a vécu une belle année 2018. En revanche, les choses sont différentes pour sa filiale bancaire, Orange Bank.

Dans le rouge foncé en 2018 mais...


Au 31 décembre 2018, la banque en ligne comptait 248 000 clients, un peu plus d'un an après son lancement, le 2 novembre 2017. Orange Bank a vu son produit net bancaire fondre (-41,1 % ) passant de 73 millions d'euros en 2017 à 43 millions d'euros en 2018.

Surtout, la banque en ligne a terminé l'année 2018 avec un résultat d'exploitation négatif de -169 millions d'euros, encore plus important que celui de 2017 (-93 millions d'euros), creusant les pertes de la filiale.

... des pertes « attendues », confirme Orange


Mais ces résultats - inquiétants en apparence - ne remettent pas en cause le devenir du service : « Orange Bank n'est pas du tout menacée », nous précise en exclusivité un porte-parole d'Orange. « (Les pertes) étaient attendues dans notre business plan. Ce n'est pas qu'on se satisfait de pertes, mais lorsque vous lancez un service de ce type, il faut plusieurs années avant d'être rentable », poursuit-il.

La réflexion d'Orange est un argument de communication, mais également une vérité. De nombreux nouveaux services ou entreprises sont déficitaires durant leurs premières années d'exploitation, un phénomène économique logique. Orange Bank bénéficie d'un vaisseau amiral on ne peut plus solide qui pourra essuyer ses pertes le temps de devenir rentable.

Pas d'objectif affiché pour 2019, mais un équilibre attendu pour 2023


Le but pour Orange Bank était avant tout de se constituer une base clients solide. Avec 248 000 clients recrutés, « nous sommes plutôt satisfaits », nous dit la société. La banque reste donc dans les clous de son objectif affiché au départ, de compter plus de 2 millions de clients en France d'ici 10 ans.

Mais Orange s'attend encore à des pertes pour sa banque en 2019. La société vise toujours l'équilibre « d'ici 2023 ». En revanche, elle refuse de nous donner son objectif client pour l'année en cours. Sans doute pour éviter les mauvaises surprises...

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
Freebox Delta : le fair-use enfin activé
Présidentielles de 2020 : la Virginie-Occidentale veut autoriser les votes via blockchain
scroll top