Avis MediaFire (2021) : un généreux service de partage de fichiers

23 novembre 2021 à 17h31
0
MediaFire

MediaFire se veut un service de transfert de fichiers lourds et de stockage cloud avec une offre gratuite généreuse. Cette volonté est illustrée par un nombre d’uploads illimité et aucun temps d’attente. Une formule qui connait le succès puisqu’en 2012, l’entreprise pouvait se vanter d’avoir déjà attiré 1,3 milliard de visiteurs uniques.

Malgré tout, l’entreprise étant autofinancée, il faut bien une contrepartie à ce modèle économique. Le site a fait le choix de proposer des abonnements payants, mais aussi de peupler leur site de publicités. La proposition vaut-elle quand même le coup ?

MediaFire
  • Taille d'envoi correcte
  • Possible de reprendre les uploads interrompus
  • Stockage cloud inclus gratuitement
  • Lent
  • Données non chiffrées
  • Publicités présentes
  • Pas de mot de passe pour les envois en gratuit

Des fonctionnalités simples pour envoyer des fichiers volumineux

L'utilisation et les options

MediaFire nous accueille avec un énorme bouton « Upload Files Now », qui nous met d’emblée dans l’ambiance. Sur le reste de la page d’accueil on peut lire les différentes fonctionnalités proposées pour les comptes gratuits et payants. Un autre bouton nous enjoindra à nous inscrire, mais créer un compte n’est pas obligatoire pour utiliser les services de la plateforme. Cependant, si vous souhaitez envoyer plus de 1 Go de fichiers, il sera nécessaire de le faire. Cliquer sur le premier bouton ouvrira le gestionnaire de fichiers.

MediaFire accueil © MediaFire

Si l’on est inscrit, on est accueilli par plusieurs dossiers créés pour nous par la plateforme. Ils sont classiques : documents, musiques, vidéos, photos… On peut choisir de les renommer, de les supprimer ou d’en créer d’autres. Pour verser un fichier ou un dossier, il suffit d’appuyer sur le bouton « Upload » et de choisir parmi nos documents. Une fois celui-ci téléchargé, nous avons le choix de le partager à l’aide d’un lien, sur les réseaux sociaux ou par mail. L’envoi par mail n’est pas géré par la plateforme : cliquer sur cette option cherchera juste à ouvrir un client de messagerie. Si vous utilisez un compte gratuit, des pubs seront présentes sur la page de téléchargement. Celle-ci n’est pas franchement engageante et pourra même peut-être inquiéter vos destinataires les moins versés sur le sujet, avec sa manière d’afficher en gros le lieu d’upload du fichier, que le système d’exploitation et la version de navigateur de la personne présente sur la page.

Tout fichier versé reste dans le gestionnaire de fichiers. On peut décider de le déplacer dans un dossier, de le copier ou de le supprimer. Cependant, cette dernière option est un peu trompeuse : quand vous décidez de supprimer un fichier, il est déplacé dans votre corbeille - mais même si vous décidez de la vider, votre fichier n’est pas réellement effacé des serveurs du service. Dans les conditions d’utilisation, on peut lire que les fichiers supprimés de la corbeille sont conservés 21 jours après leur suppression. Cette sauvegarde est justifiée par l’entreprise par la volonté de permettre aux gens de retrouver leurs fichiers en cas de suppression accidentelle.

MediaFire gestionnaire de fichiers © MediaFire

Cela veut aussi dire que si vous supprimez un fichier et que vous décidez de le réuploader après, le téléchargement sera immédiat, vu qu’il s’agira d’une restauration. De même, dans le cas d’un upload commencé et finalement interrompu, ce qui a déjà été téléchargé sera sauvegardé, ce qui signifie que si vous changez d’avis et que vous décidez de recommencer l’upload du fichier, le téléchargement reprendra là où vous vous étiez arrêté. Pratique si on n’a pas le temps d’attendre l’upload et qu’on veut le reprendre plus tard, mais on aurait préféré avoir le choix. 

Limitations et vitesse d'envoi

Sans inscription, le stockage est limité à 1 Go. Créer un compte gratuit le fera passer à 10 Go, extensibles jusqu’à 50 en recommandant le site à ses amis sur les réseaux sociaux ou par mail et en téléchargeant les applications. Vous pourrez uploader des fichiers et dossiers qui font jusqu’à 4 Go. Sans payer, nous sommes privés de la possibilité d’ajouter un mot de passe pour protéger nos partages. Nous ne pouvons pas non plus faire des « One Time Link », qui permettent de limiter le téléchargement à une seule et unique fois.

MediaFire options © MediaFire

Niveau vitesse, on est plutôt dans le bas du panier. Avec un compte gratuit, la vitesse des uploads atteignait difficilement les 2 Mo/s. Quant au téléchargement, nous ne sommes pas mieux servis : le maximum atteint a été 9 Mo/s. Une vitesse qui peut s’expliquer par le fait que le service ne met pas de limite de nombre d'uploads par jour pour les comptes gratuits, mais qui reste quand même très décevante.

MediaFire : sécurité et vie privée

On arrive sur la partie délicate lorsque l’on parle de MediaFire : il est impossible de trouver des informations sur les pratiques de sécurité du service. Aucun indice sur la localisation des serveurs, sur l’infrastructure utilisée, sur le stockage des fichiers et données utilisateurs, rien. Tout ce qu'on peut dire, c’est que le site est bien en HTTPS, que ce soit pour l’upload ou les téléchargements. Le service client par mail (par ailleurs très réactif et sympathique) a confirmé que les données n’étaient chiffrées à aucun moment, pas même lors du stockage. Au vu de sa capacité à retrouver très rapidement des fichiers que l’on pensait supprimés, cela semble cohérent. Vos transferts ne seront donc protégés que par des mots de passe à entrer vous-même, et ce uniquement lors du partage et si vous payez un abonnement. Des solutions existent pour chiffrer les fichiers soi-même, mais ce sera donc à votre charge.

La protection des comptes n’est pas meilleure que celle des fichiers. En premier lieu, l’authentification à deux facteurs, n’est pas disponible. Et si vous décidez de changer votre mot de passe, vous découvrirez soudainement qu’il y a une limite de 30 caractères qui n’existait pourtant pas lors de la création de votre compte.

Et la vie privée alors ? Le service ne brille pas non plus de ce côté-là. Il est basé aux États-Unis, ce qui, combiné à des fichiers non chiffrés et donc accessibles, ne laisse pas beaucoup d'espoir pour votre confidentialité. Les comptes non enregistrés sont considérés comme abandonnés au bout de 14 jours et leurs données sont supprimées peu de temps après. Les données des comptes gratuits et payants sont indiquées comme gardées « indéfiniment » mais un compte gratuit qui n’a connu qu’une connexion en 8 mois est considéré comme abandonné et supprimé peu de temps après. Nous avons également eu le plaisir de voir que nous avons récupéré des cookies provenant de Facebook en utilisant le site, alors même qu’aucune option de connexion ou de partage concernant le réseau social n’avait été utilisée. Et le site étant fourni niveau publicités, des informations sur les utilisateurs sont forcément partagées pour du ciblage.

MediaFire : prix et abonnements

Même si MediaFire met en avant son service de stockage aux côtés de celui de transfert de fichiers, il faudra tout de même faire attention si vous utilisez un compte gratuit à cet effet, vu que vos données peuvent être supprimées en cas d’inactivité. Vous pouvez également payer, ce qui garantit que vos données seront conservées. Pour ça, deux abonnements sont proposés :

  • L’offre « Pro », à 5$/mois et pour un utilisateur, vous permet de télécharger des dossiers entiers, de profiter d’une expérience sans publicités, d’avoir 1 To de stockage, de pouvoir uploader des fichiers qui font jusqu’à 20 Go, de profiter d’un support prioritaire, de protéger vos liens avec un mot de passe, de créer des liens valables qu’une fois, de pouvoir verser des fichiers dans votre espace de stockage directement à partir de n’importe quel lien et de pouvoir personnaliser les couleurs.
  • L’offre « Business », à 50$/mois et valable pour 100 utilisateurs, vous permet de profiter en plus d’un espace de stockage de 100 To, de pouvoir totalement personnaliser le téléchargement avec votre marque et d’avoir des logs de sécurité détaillés.
MediaFire pro © MediaFire

MediaFire : applications et extensions

MediaFire possédait dans le passé une application de bureau qui ne semble plus disponible aujourd’hui. Il faut noter qu’en 2021, l’entreprise a décidé de moderniser son site et ses applications, en passant leur front de PHP et jQuery à React pour le web et React Native pour le mobile. Les nouvelles versions sont désormais disponibles pour Android et pour iOS. Celles-ci proposent globalement les mêmes fonctionnalités que la version web, à la différence près que l’option de FileDrop est disponible même en version gratuite. L’application est correcte et effectuera le travail mais ne reste tout de même ni agréable à naviguer, ni très ergonomique.

MediaFire

5

MediaFire a pour lui l’avantage de se montrer raisonnablement généreux en version gratuite et d’avoir des abonnements très abordables. Mais en contrepartie, vous devrez accepter le fait que vos données ne sont pas protégées, tout au plus avec un mot de passe et encore uniquement en payant. Ajoutez à ça de la publicité et une vitesse d’upload et de téléchargement au ras des pâquerettes en gratuit, et il commence à être difficile de recommander ce service plutôt qu’un autre.

Les plus

  • Taille d'envoi correcte
  • Possible de reprendre les uploads interrompus
  • Stockage cloud inclus gratuitement

Les moins

  • Lent
  • Données non chiffrées
  • Publicités présentes
  • Pas de mot de passe pour les envois en gratuit

Sécurité 2

Vitesse 3

Capacité d'envoi 8

Abonnements 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

120 millions de dollars en crypto pour un braquage sans violence de la plateforme décentralisée BadgerDAO
VPN : CyberGhost, Surfshark ou NordVPN ? La sélection à lire pour faire votre choix !
La suite de cybersécurité Avast Ultimate à prix bas : l'idéal pour une protection complète et efficace
Peut-on interdire les mots de passe par défaut ? C'est ce que veut le gouvernement britannique
L'excellent antivirus optimisé Mac en promo : pourquoi Intego est un service indispensable ?
Surfshark VPN fait encore chuter ses tarifs, un service VPN performant à ne pas manquer !
Plusieurs montres connectées pour enfants présentent d’importants risques de sécurité
CyberGhost n'arrête plus de casser ses prix, faut-il craquer pour ce VPN au top ?
Plus de 150 000 cartes bancaires françaises trouvées en vente sur le dark web
Bitdefender poursuit les promos, un antivirus complet pour une protection efficace et abordable
Haut de page