Avis Jumpshare (2021) : le partage de fichiers pour les entreprises

23 novembre 2021 à 10h00
0
Jumpshare

Jumpshare est un service pour envoyer des fichiers lourds sorti en septembre 2012. Depuis ses débuts, sa particularité est sa capacité à pouvoir faire une « preview web » des documents partagés et sa prise en charge de plus de 150 formats de fichiers.

En presque dix ans, Jumpshare a bien évolué : les comptes clients sont devenus obligatoires, un stockage cloud a été ajouté ainsi qu'une application de bureau. Dans l'ensemble, l'accent a été mis sur les professionnels plus que sur les particuliers - mais l’entreprise se targue d’être avant tout un service de partage de fichiers.

Jumpshare
  • Chiffrement pendant le transfert et au repos
  • Fonctionnalités payantes intéressantes
  • Prévisualisation web des fichiers
  • Taille des envois limitée
  • Version gratuite inutile
  • Pas de chiffrement de bout en bout
  • Pas de mot de passe pour les envois en gratuit

Jumpshare : des fonctionnalités orientées pro

Un service pour envoyer des fichiers lourds gratuitement

Utiliser Jumpshare signifie devoir créer un compte client. Au moment de l’inscription, il vous sera demandé de télécharger l’application de bureau, mais celle-ci est optionnelle et si vous la refusez, vous serez redirigé vers le tableau de bord web. C’est sur celui-ci que vous aurez accès à vos uploads - c'est la seule chose qui vous intéressera en version gratuite, car le reste est inaccessible. Le stockage est limité à 2 Go, et la taille des fichiers qu’il est possible d’ajouter est limitée à 250 Mo. Le service justifie cette limitation par le fait que chaque fichier est envoyé dans leurs serveurs de conversion, qui s’occupent de transformer le contenu du fichier en HTML5 pour pouvoir l’afficher dans le visionneur, ce qui demande beaucoup de ressources.

Jumpshare tableau de bord © Jumpshare

Jumpshare donne l’option de téléverser des fichiers ou des dossiers, qu’il est possible par la suite de ranger dans des dossiers créés directement sur le site. Le partage se fait à l’aide d’un lien direct ou l’envoi d’un mail à vos destinataires, et vous pouvez aussi bien partager des fichiers individuels qu’un dossier entier. Attention : en testant l’envoi par mail, celui-ci a fini dans nos courriers indésirables. Un point à préciser à vos contacts, donc. En cliquant sur le lien, ceux-ci auront accès à un aperçu de l’envoi et la possibilité de le télécharger. À noter que vous avez le choix pour l’aperçu entre un thème sombre ou clair, et que votre choix influencera ce qui sera présenté à vos destinataires.

Au niveau de la vitesse des uploads, avec une bonne fibre, ceux-ci se font à environ 12 Mo/s. Le téléchargement est en revanche très rapide, environ 80 Mo/s. À noter qu’il est probable que la vitesse n’ait pas eu le temps de monter aussi haut qu’elle le pouvait, le fichier de test faisant 250 Mo à cause de la limitation. Une fois l’envoi ajouté sur la plateforme, il est possible de le renommer et de le supprimer. Attention cependant, en cas de suppression, il n’est pas possible de le récupérer à moins d’avoir un compte payant.

Une option payante pour envoyer des documents lourds de façon illimitée

Jumpshare fait partie de ces services qui brillent vraiment au niveau des fonctionnalités lorsque l’on parle de leur version payante. En plus de donner plus d’espace de stockage et d’augmenter (voire de supprimer) la limite de taille d’envoi selon le forfait, posséder un compte payant permet de débloquer des options très utiles pour le partage de fichiers.

Dans la version gratuite, les fichiers partagés sont disponibles jusqu’à ce qu’ils soient supprimés à la main par l'utilisateur ou jusqu’à 12 mois en cas d’inactivité du compte. Les options payantes vous donnent beaucoup plus de contrôle en permettant de créer des liens temporaires, de désactiver le téléchargement et même de programmer une « auto-destruction » du partage. En plus de ça, il est possible de sécuriser les envois à l’aide d’un mot de passe. Le service permet également de programmer un envoi par mail de votre lien de partage.

Jumpshare options fichier © Jumpshare

Les entreprises apprécieront de pouvoir personnaliser l’URL en ajoutant leur propre domaine et de mettre en avant leur marque sur la page de téléchargement du fichier. Une autre fonctionnalité utile est l'inbox, qui permet de créer un lien pour que des non-utilisateurs du service puissent vous envoyer de larges fichiers, qui seront sauvegardés sur votre espace. Pour créer une inbox, il suffit d’aller dans le menu correspondant, définir un nom pour celle-ci qui sera reflété dans l’URL et choisir où les fichiers reçus seront enregistrés.

Jumpshare : sécurité et vie privée

En plus de la possibilité de définir un mot de passe pour vos envois en version payante, ceux-ci seront protégés en transfert et au repos grâce à l’algorithme de chiffrement AES-256 utilisé par Jumpshare. Les communications se feront toujours en utilisant le protocole HTTPS et les URL de partage sont créées avec 20 caractères générés aléatoirement. Il est possible de régler dans les options si l’on souhaite que les URL soient toujours courtes (pratique pour le partage sur les réseaux sociaux) ou longues (pour plus de sécurité). À moins d’être partagées publiquement, elles ne seront pas indexées par les robots d’exploration des moteurs de recherche. L'authentification à deux facteurs n’est disponible que pour les comptes payants.

Une sécurité correcte mais basique, donc : à vous de voir la confiance que vous avez dans les mots de passe des transferts et l’infrastructure du service pour vos fichiers les plus confidentiels. A noter que l’entreprise a mis en place un système de bug bounty, ce qui est souvent un bon signe.

Les informations récoltées par le service sont habituelles : nom, prénom, adresse mail, adresse IP, informations sur le navigateur… L’entreprise est basée en Californie et leur infrastructure utilise Amazon Web Services. Vos données seront donc forcément envoyées aux États-Unis et pourront être partagées avec leurs différents partenaires. Jumpshare n’utilisant pas de chiffrement côté client, ils pourraient accéder à vos données si besoin.

Jumpshare : prix, abonnements et autres services

Jumpshare est un service vraiment utile à partir du moment où l’on se penche sur ses offres payantes, bien plus intéressantes que l’offre gratuite. Deux abonnements sont disponibles :

  • L’offre « Plus », à 9,99$/mois, donne accès à 1 To de stockage, la possibilité d’uploader des fichiers qui font jusqu’à 20 Go, des options avancées dans le partage des fichiers, la récupération des fichiers supprimés jusqu’à 30 jours, l’accès à des analyses sur les partages, un traitement plus rapide des fichiers, aucune pub dans le visionneur de fichiers et des possibilités supplémentaires sur l’application de bureau.
  • L’offre « Business », à 15$/mois par utilisateur, donne 2 To de stockage, pas de limite dans la taille des fichiers, une bibliothèque partagée entre les collaborateurs, une gestion des rôles et permissions des utilisateurs, un partage protégé entre les membres de l’équipe, une récupération des fichiers supprimés jusqu’à un an, des « inbox » individuelles et d’équipe, des infrastructures dédiées, un support prioritaire et 99,99% de uptime garanti.
Jumpshare abonnements © Jumpshare

À part le stockage cloud, Jumpshare ne propose pas d’autres services supplémentaires.

Jumpshare : applications et extensions

La seule application mobile pour le moment est sur iOS, avec une version Android prévue mais sans date de sortie connue. L’application ne diffère pas de ce qui est proposé sur le site Internet. Si vous possédez un compte « Plus », vous pourrez le connecter et profiter de vos avantages.

Jumpshare applications © Jumpshare

Les applications de bureau, disponibles pour Windows et macOS, sont un peu plus intéressantes. En plus du transfert de fichiers classique, elles permettent de prendre des captures d’écran, des vidéos, de l’audio et des notes facilement. Ces fichiers multimédias pourront être soit enregistrés, soit partagés. Pour vos fichiers et dossiers déjà présents sur votre appareil, deux possibilités de partage : soit les glisser-déposer dans l’application, soit, sur Windows, cliquer droit dessus et choisir l’option Jumpshare dans le menu contextuel. Vous pouvez aussi leur ajouter des annotations. Pour vos téléchargements à vous, il est possible d’utiliser la fonctionnalité « Bookmark ». Celle-ci sert normalement à sauvegarder des liens d’intérêt, mais permet aussi de télécharger automatiquement des fichiers partagés par un lien.

Ces applications de bureau ajoutant principalement des outils de travail et de collaboration, elles sont donc plutôt conseillées pour une utilisation professionnelle.

Jumpshare

6

Jumpshare est surtout intéressant pour ceux qui sont prêts à mettre la main à la poche. La version gratuite est très limitée et ne sert en réalité que de version d’essai. Cependant, en payant, les fonctionnalités deviennent très intéressantes pour la gestion des partages. On regrette que le service cherche à nous forcer à télécharger l’application de bureau dès l’inscription, alors que celle-ci vise très clairement un public professionnel.

Les plus

  • Chiffrement pendant le transfert et au repos
  • Fonctionnalités payantes intéressantes
  • Prévisualisation web des fichiers

Les moins

  • Taille des envois limitée
  • Version gratuite inutile
  • Pas de chiffrement de bout en bout
  • Pas de mot de passe pour les envois en gratuit

Sécurité 8

Vitesse 7

Capacité d'envoi 4

Abonnements 6

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Le meilleur antivirus Mac s'offre à -60%, optez pour une sécurité inviolable avec Intego
120 millions de dollars en crypto pour un braquage sans violence de la plateforme décentralisée BadgerDAO
VPN : CyberGhost, Surfshark ou NordVPN ? La sélection à lire pour faire votre choix !
La suite de cybersécurité Avast Ultimate à prix bas : l'idéal pour une protection complète et efficace
Peut-on interdire les mots de passe par défaut ? C'est ce que veut le gouvernement britannique
L'excellent antivirus optimisé Mac en promo : pourquoi Intego est un service indispensable ?
Surfshark VPN fait encore chuter ses tarifs, un service VPN performant à ne pas manquer !
Plusieurs montres connectées pour enfants présentent d’importants risques de sécurité
CyberGhost n'arrête plus de casser ses prix, faut-il craquer pour ce VPN au top ?
Plus de 150 000 cartes bancaires françaises trouvées en vente sur le dark web
Haut de page