217 personnes licenciées, remplacées par une IA : une première en France à cette échelle !

Samir Rahmoune
Publié le 17 septembre 2023 à 18h30
© cottonbro studio / Pexels
© cottonbro studio / Pexels

Plus de 200 employés d'une entreprise de Courbevoie ont perdu leur emploi du fait de l'émergence de l'intelligence artificielle.

C'est un des sujets les plus épineux du développement de l'intelligence artificielle. La technologie va-t-elle détruire, comme certains le pensent, un nombre incalculable d'emplois ? Si pour beaucoup, l'on exagérait l'impact social de l'IA, ses effets commencent pourtant à se faire ressentir un peu partout dans le monde, et même en France !

217 employés remplacés par la technologie

Alors doit-on craindre l'impact de l'IA sur l'emploi ? Et si oui, qui doit être le plus vigilant ? On pourrait bien avoir une première réponse avec le plan de licenciement que va mettre en place la société spécialisée dans la veille médiatique Onclusive (située à Courbevoie). 217 emplois vont ainsi être supprimés au sein de la société d'ici à juin 2024, pour être remplacés par des logiciels d'IA.

Les personnes touchées sont celles chargées de produire des revues de presse pour les entreprises clientes d'Onclusive. La direction promet, avec cette restructuration, « un service plus rapide et plus fiable ». Du côté de la base, le son de cloche est évidemment bien différent. « Il n'y aura quasiment plus d'humains ! », s'alerte ainsi une représentante du personnel.

© Shutterstock
© Shutterstock

Un début ?

Les postes remplacés, ceux ayant pour mission d'agréger des données, concordent en effet parfaitement avec les capacités de l'intelligence artificielle. Et si l'IA est loin de pouvoir tout faire, il se pourrait bien que l'on ne soit encore qu'au début d'un changement de fond de nombreux emplois, comme l'a montré cette société indienne en limogeant 90 % des salariés de son service de support client au profit de l'IA.

D'ailleurs, les représentants syndicaux ne se trompent pas sur ceux qui pourraient dans le futur le plus souffrir de la technologie. « Les métiers intellectuels seront menacés à l'avenir » a ainsi prévenu l'un d'entre eux dans une discussion avec France Info. Du côté des salariés, il est maintenant temps de penser à un reclassement, transition pour laquelle Onclusive a engagé une société spécialisée dans le secteur.

Source : France Info

Par Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Caramel34

Il aurait fallu étoffer le dernier paragraphe…

« Onclusive s’engage aussi à « soutenir pleinement » les salariés « dans le cadre d’un processus de transition réfléchi ». Une « entreprise spécialisée dans le reclassement sera consultée pour proposer à chaque personne concernée des solutions sur mesure », promet Matthew Piercy dans son communiqué. Une première réunion de négociations sur les conditions du plan de sauvegarde de l’emploi s’est tenue vendredi. »

Yorgmald

Oui, et ?
Quand ça a été la robotique pour virer les ouvriers, on s’en fichait et on leur a dit que c’était même mieux pour eux. Quand ce qui a survécu d’ouvriers ont encore subi la délocalisation pour être viré (là aussi on a trouvé une excuse), on s’en fichait.
Bah les autres remplacés par l’IA, on s’en fiche aussi in fine, c’est pour eux, ils auront plus de temps pour profiter de la vie tiens.

Il fallait réfléchir à tout ça bien avant. Perso je ne me soucie pas d’eux comme ils l’ont fait pour les autres. Idem pour les artistes et autres « menacés » par l’IA.

C’est la vie 'tites personnes.

TAURUS31

Les prochain ?
Les ingénieurs, les comptable, la logistique…

Ginkoh83

Bon, plus qu’à m’inscrire à une formation de tailleur de pierre…

RexTheNewDog

Dans le cas présent, qu’est-ce qui interdira au client de ladite société de ne pas aller voir ailleurs car utilisant de l’IA peut-être qu’un concurrent fera mieux avec cette même IA. Il n’y aura plus de valeur ajoutée à prendre ladite société qui ce se sera passé de la patte humaine.

Droz

C’est clair que les clients vont vite se passer de Onclusive, après tout pourquoi mètre un intermédiaire entre eux et l’IA.

CallMeLeDuc

« Artiste » c’est un métier? :stuck_out_tongue:

dimebag

La robotique ça date d’un autre temps où trouver un autre taf n’était pas compliqué et les robots ne remplaçaient des équipes entières

Un robot était fait pour faire une tâche précise et généralement le faisait correctement

L’IA peut tellement tout faire qu’elle ne fait finalement pas grand chose de bien

Et ces employés ne sont pas responsable de la perte éventuelle d’emplois d’autres personnes il y a des décennies de ça sinon à ce tarif là il y a un paquet de monde qui veut ta peau

dimebag

Ils auraient pu remplacer les têtes pensantes de Onclusive mais bizarrement ils ne l’ont pas fait

lahire

les csp+ vont connaitre les conditions que les gens comme moi vivent.
on appelle cela le retour de bâton.

Et oui, assis dans bureau à rien faire de ces journées vous allez connaitre les vrais métiers difficile que nous vivons comme égoutier, carreleurs, charpentier…

l’ia va mètres au chômages tous les développeurs, comptables etc. Ces métiers surcoté.
les vrais métiers utile à la société eux par contre que ce soit égoutier ou infirmier la l’ia n’est pas prévu ahahah