Sur un plateau | Star Realms, duel et deckbuiling dans les étoiles

15 mars 2020 à 14h51
0
Star Realms

Développer votre empire galactique et envoyer des hordes de vaisseaux de guerre réduire vos ennemis en cendre est une perspective qui pourrait vous ravir ? Ne bougez pas, vous êtes au bon endroit.

Vous êtes jeu de stratégie, jeu de rôle ou plutôt deckbuilding ? Passionné ou débutant ? Notre chronique vous livre chaque semaine, Sur un plateau, nos recommandations en termes de jeux de société !

Vers l'infini et au-delà !

Muni de vos dix petits vaisseaux, huit scouts et deux vipers ainsi que de 50 points d'influence, vous partez à la conquête de l'espace. Recruter les vaisseaux de différentes factions croisés en chemin et lancer vos vaisseaux de combat sur votre adversaire sont les deux principales actions qui animeront vos parties. Votre but : réduire à néant votre adversaire en faisant tomber ses points d'influence à zéro. Un beau duel en perspective !

Oui, parce que Star Realms est une expérience pour deux joueurs, et même si les règles vous proposent des adaptations pour jouer à plus, vraiment, croyez-moi, c'est avant tout un jeu pour un duo d'aspirants Empereurs Galactique !

Vous n'y trouverez pas des centaines de figurines, des pages de règles à n'en plus finir ou encore un plateau de jeu qui demande une table de deux mètres sur quatre. Non. Ici, seulement un paquet de cartes bien rangé dans une boite qui tiendrait presque dans la poche. C'est un jeu de deckbuilding dans son plus simple appareil.

Je vous vois venir et dire que c'est encore un piège à la MAGIC THE GATHERING capable d'ouvrir un trou de verre dans votre porte-monnaie. Que nenni, il existe bien sûr quelques extensions mais, contrairement aux jeux de cartes à collectionner (JCC), vous n'en avez pas besoin, sauf pour renouveler votre expérience ou rendre le jeu plus complexe. Comme pour un jeu de plateau en somme. En outre, rien qu'avec la boite de base, c'est déjà un maximum de plaisir qui vous attend.



Le guide du comboteur intergalactique

Un des atouts de Star Realms - à l'instar de beaucoup de deckbuilding - est le nombre réduit de règles et iconographies à assimiler par les joueurs. Vous n'en verrez que trois sur les cartes : le commerce, l'influence et le combat.

Star Realms

Vous allez donc, au fur et à mesure de la partie, recruter et améliorer votre armada afin de faire mordre la poussière d'étoiles à votre adversaire.

Cependant, recruter à tout va sans réfléchir vous mènera automatiquement à la défaite. Les vaisseaux que vous rencontrerez durant votre périple font partie d'une des quatre factions du jeu. Chaque faction à ses propres atouts : les monstrueux Blobs apportent une puissance dévastatrice si vous commencez à les cumuler, alors que la Fédération du Commerce vous permettra de remonter votre influence tout en vous offrant un apport financier certain.

Deckbuiling
Nom commun.
De l'anglais, littéralement : construction de pioche de jeu.
En jeu de société, mécanique permettant de faire évoluer son jeu de cartes au cours de la partie afin de le rendre plus performant.
Ex : Je pense pas que tu devrais acquérir cette carte, elle va pas marcher dans ton deck'... MAIS ALLEZ ! J'la voulais déconne pas ! Pffff... m'en fous, elle est nulle t'façon.


À vous de ne pas vous éparpiller en choisissant de vous spécialiser dans une ou plusieurs factions, mais surtout n'oubliez pas : surveillez votre adversaire. Car lui aussi pourra vous surprendre avec des enchaînements dévastateurs. Qui de vous deux arrivera en premier à sortir un bon gros combo qui tâche ?

Star Realms est facile à prendre en main, mais attention, comprendre toutes les subtilités stratégiques qu'il offre vous demandera de venir affronter le silence spatial à plusieurs reprises.

Star Realms

Étoile filante

Des deckbuilding il en existe des dizaines dans le monde des jeux de plateau. L'idée de recruter des vaisseaux et de vous battre à coup de laser dans l'espace ne vous enchante pas plus que cela ? Pas de souci, il existe une alternative heroic fantasy avec Heroes Realms édité aussi chez IELLO. Vous préférez les super-héros ? Jouez à DC Comics Deckbuilding. Ah non votre truc c'est les Chevaliers du Zodiaque ? Pas de problème Saint Seiya - Le jeu de deckbuilding est fait pour vous. Il existe même des versions coop', comme Aeon's End. Si se taper dessus n'est pas votre tasse de thé... vous préférerez peut-être taper sur de bons gros monstres hideux venus de très loin pour dévorer l'humanité.

Quand je vous dis qu'il y en a pour tous les goûts !

Fiche signalétique


    • Auteurs : Robert Dougherty, Darwin Kastle
    • Illustrateur : Vito Gesualdi
    • Éditeur : IELLO
    • Tranche d'âge : à partir de 12 ans
    • Temps de jeu : 30 min
    • Nombre de joueurs : 2 joueurs.
6
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top